Sonia Traumsen

  • Feu au train

    Sonia Traumsen

    En partance pour Genève, Sonia rencontre un joli monsieur qui lui fait une proposition pour le moins indécente : de nos jours, est-ce encore possible de faire ça dans un train ? Bien sûr en pratique la question ne se pose pas vraiment ainsi, même si la réponse peut être un authentique témoignage.

  • Fessée

    Sonia Traumsen


    À l'heure où la fessée est interdite en France, il faut savoir que certains martinets qui datent de Napoléon circulent librement en Suède. Hélas, de nos jours chacun ne prend pas sa raclée dans le sauna, tellement la liste des demandeurs est longue. C'est dire la chance que j'ai eue, encore petite, de rencontrer un descendant de l'Empire, qui avec le plaisir d'être fessée a sûrement fait naître au fond moi la passion des langues.

  • Il est tout à fait naturel, quand on est enceinte, de nourrir quelque envie de religieuses ou de choux, mais voilà qui devient suspect lorsqu'en mère allaitante on se rend obsédée par les éclairs. Dès lors, quoi d'étonnant à ce qu'un boulanger que l'on a si souvent négligé menace en vous prenant de haut d'engraisser votre caprice avec sa crème au beurre ?

  • À l'époque vintage des Seventies Sonia prend le train pour Berlin où son fiancé a été muté. Alors que la nuit tombe sur le Mur toujours dressé et qu'elle doute de pouvoir jouir de son chéri maladroit, la voilà abordée par une troupe d'appelés qui tout en restant courtois comptent bien fêter leur quille en la soumettant aux tests du service civil obligatoire.

  • Bus Stop

    Sonia Traumsen


    Après avoir été choquée par un clip porno tourné en plein bus par un couple dévergondé issu du hard, Sonia relève le défi de l'authenticité en se laissant embarquer par des étrangers devant le gare centrale de Zürich. Contrairement à ses craintes la difficulté ne résidait pas dans l'épreuve de séduction ou dans la mise en scène, mais dans la prise en compte des passagers, que les convenances helvètes imposent de préserver de toute manifestation obscène. C'est ainsi que revient au seul lecteur averti tout le bénéfice de cette expérience, que Sonia nous livre à la fois sous la forme d'un compte-rendu circonstancié, scientifique et froid, et d'un pur récit érotique aux accents provocateurs.

empty