Sandrine Lévêque

  • La prise en charge médiatique du social et ses transformations sur près d'un siècle révèlent comment de journaliste engagé traitant des questions se rapportant à la classe ouvrière, le spécialiste du social dans les journaux devient aujourd'hui un journaliste technicien, finalement peu différent de ses confrères.

  • En mars 2014, les scrutins municipaux ont donné lieu à des changements électoraux significatifs, tout en révélant la résistance de certaines pratiques et règles du jeu politiques. L'impact médiatique de la défaite de la gauche (et en particulier du Parti socialiste) sur un terrain local qui faisait sa force et de la conquête symbolique de villes par le FN a occulté d'autres enjeux plus profonds. Le propos de cet ouvrage est, en s'appuyant sur des enquêtes fouillées, réalisées à l'occasion de ces élections sur une variété de terrains locaux, de contribuer à éclairer deux axes problématiques transversaux : la question des changements électoraux et du renouvellement de l'offre politique, articulée aux formes d'inertie révélées par la puissance des mécanismes d'ancrage territorial et de professionnalisation politique ; la question du travail politique en campagne, associée aux phénomènes de croyances qui structurent les pratiques politiques.

  • Addictions, dépression, boulimie, anorexie, toc... De multiples maladies psychiatriques sont et pourront bientôt être soignées par la psychochirurgie. De nombreuses personnes handicapées ont déjà retrouvées une vie normale. Et ce n'est qu'un début. La psychochirurgie suscite cependant de nombreuses questions éthiques relatives au métissage homme-machine et aux risques de normalisation des comportements. L'histoire de cette spécialité est émaillée de scandales. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, des individus aux comportements jugés déviants sont passés entre les mains de chirurgiens : homosexuels, toxicomanes, individus agressifs et pervers. À Montréal de jeunes hommes pratiquant l'onanisme furent lobotomisés tandis qu'en RFA des interventions sophistiquées s'appliquèrent à des déviants sexuels en échange de remise de peine. Aujourd'hui, une « psychochirurgie 2.0 » est en passe de bénéficier des progrès vertigineux de la connaissance du cerveau et des nouvelles technologies (ces fameuses NBIC). Les anciennes techniques, faisant appel à la destruction du tissu cérébral, n'ont pour autant, jamais disparu. En Amérique du Sud, des sujets agressifs sont traités par des techniques très ciblées de lésions cérébrales, recourant parfois aux radiations, tandis qu'en Chine des individus morphinomanes, par millier, ont été « sevrés » par destruction d'un noyau cérébral.  Peut-on imaginer dans le futur une « neuroanatomie de la morale ». Qu'adviendra-t-il lorsque le centre de la pédophilie sera identifié ? Lorsque le circuit de l'agressivité sera localisé ? Les enjeux de la psychochirurgie en France n'avaient jusqu'à présent jamais fait l'objet d'un livre complet et accessible.

  • Cet ouvrage explore les relations entre le journalisme et l'engagement. Séculaires, fondatrices de l'identité professionnelle, ces relations sont évaluées au regard des trajectoires entrecroisées, laborieuses et politiques, des individus. Il s'agit de saisir comment des acteurs, investis à la fois dans l'action et dans une carrière, simultanément ou à des moments distincts, dans des espaces parfois différents et souvent mêlés, organisent leurs rôles et leurs investissements, et les rendent cohérents. Cette appréciation se fait à partir de trois points d'entrées : - la (dé)politisation des espaces médiatiques marchands ; il s'agit d'évaluer ce que la notion de politisation médiatique recouvre, et d'apporter des éléments d'appréciation d'un éventuel désinvestissement de la dimension au regard des trajectoires professionnelles des journalistes qui travaillent l'information politique ; - l'investissement des arènes médiatiques ; au-delà du constat déjà fait d'une croissante dimension médiatique de l'action des mouvements sociaux, au-delà de l'appréciation des stratégies militantes qui visent à créer des espaces autonomes d'information, il s'agit ici de comprendre comment les militants articulent un double registre, celui de la critique des médias et celui de la production alternative au sein de ceux-ci ; - la mise à profit de dispositions politiques et professionnelles ; on cherche ici à montrer, dans des contextes variés, comment des journalistes engagés dans leur carrière, mobilisent concomitamment des convictions et des compétences, comment ils parviennent (ou non) à relier celles-ci, à faire d'un engagement professionnel une forme de réalisation d'un autre combat, et inversement.

empty