Romain Rolland

  • Au-dessus de la mêlée est le plus célèbre manifeste pacifiste de la Grande Guerre. Comparable au J'accuse de Zola, il fut publié par Romain Rolland le 24 septembre 1914 dans Le Journal de Genève. Ce texte exceptionnel, qui exhorte les belligérants à prendre de la hauteur pour saisir l'ampleur du désastre, provoqua aussitôt de nombreuses réactions violentes et haineuses envers son auteur, dont la lucidité, l'idéal de non-violence et de communion entre les peuples furent néanmoins récompensés, dès l'année suivante, par le prix Nobel de littérature.

  • Vie de Beethoven

    Romain Rolland

    Roman Rolland, prix Nobel de littérature, retrace ici la vie du célèbre compositeur Beethoven.

  • Jean-Christophe

    Romain Rolland

    Jean-Christophe est un roman de Romain Rolland publié en dix volumes de 1904 à 1912 et ayant reçu en 1905 le prix Femina. Il est ici publié en un seul volume. Le roman contribua sans doute grandement à l'attribution à Romain Rolland du prix Nobel de littérature. Romain Rolland, est un écrivain français, lauréat du prix Nobel de littérature de 1915. D'une culture sculptée par la passion de l'art et de la musique et le culte des héros, il rechercha durant toute sa vie un moyen de communion entre les hommes. Son exigence de justice le poussa à souhaiter la paix « au-dessus de la mêlée » pendant et après la Première Guerre mondiale. Il est animé par un idéal humaniste et la quête d'un monde non violent, puis par le « monde nouveau » qu'il espérait voir se construire en Union soviétique. en 1915. Jean-Christophe Krafft est un musicien allemand. Ce héros qui incarne un espoir d'une humanité réconciliée, notamment en montrant la complémentarité de la France et l'Allemagne, est aussi un héros romantique comme le Werther de Goethe et l'image de Beethoven y apparaît en filigrane. La vie du héros se transforme ainsi en quête d'une sagesse : il doit passer par une série d'épreuves, les « cercles de l'Enfer », maîtriser ses passions, avant de dominer sa vie et d'atteindre à l'Harmonie, qui est coïncidence avec le rythme de la Vie universelle. Extrait : Christophe n'entendit rien : il était trop heureux d'en être quitte ; et, dans la crainte qu'on ne le fît recommencer encore, il se sauva dans les champs. Il n'avait nulle idée de ce qu'il avait écrit, et il ne s'en souciait point. Mais le vieux, après avoir terminé sa lecture, la reprit encore une fois, pour la mieux savourer ; et quand ce fut fini, Melchior et lui déclarèrent que c'était un maître morceau. Ce fut aussi l'avis du grand-duc, à qui la lettre fut présentée, avec une copie de l'oeuvre musicale. Il eut la bonté de faire dire que l'une et l'autre étaient d'un style charmant. Il autorisa le concert, ordonna de mettre à la disposition de Melchior la salle de son Académie de musique, et daigna promettre qu'il se ferait présenter le jeune artiste, le jour de son audition...

  • Liluli

    Romain Rolland

    C´est en pleine Première Guerre mondiale, pendant l´année 1917 que Romain Rolland écrit Liluli - Liluli c´est l´illusion, « Liluli, reine du monde » - une farce satirique qui met en scène des guignols grimaçants englués dans la guerre, deux princes de contes qui s´entretuent pour les beaux yeux d´une déesse, métaphore de la France et de l´Allemagne qui s´étripent pour la conquête de l´Alsace-Lorraine. C´est une oeuvre d´amertume aux accents douloureux dont Stefan Zweig dit qu´elle « dégage une ironie tragique dont Rolland se sert comme d´une arme défensive contre sa propre émotion. » Cette oeuvre, illustrée avec les bois originaux de Frans Masereel, a été publié pour la première fois en juin 1919 par les éditions du Sablier à Genève.

  • "Jamais voix pareille à celle de Tolstoï n'avait encore retenti en Europe. Comment expliquer autrement le frémissement d'émotion que nous éprouvions alors à entendre cette musique de l'âme, que nous attendions depuis si longtemps et dont nous avions besoin ? Mais c'était trop peu pour nous d'admirer l'oeuvre : nous la vivions, elle était nôtre."La découverte des grandes oeuvres de Tolstoï en France entre 1885 et 1887 a été une révélation pour la jeune génération des intellectuels français. Parmi eux, Romain Rolland, futur prix Nobel de littérature, qui fut, avec Gandhi, un des disciples de l';écrivain russe. D'un même mouvement, Romain Rolland raconte, dans ce portrait publié en 1928, la vie mouvementée et les grandes fresques de celui qui fut pour lui autant un "Titan des lettres" qu'un messager spirituel. Il montre en quoi sa vie fut une épopée : enfance aristocratique, guerre de Crimée, fuite dans l'inconnu et mort dans la petite gare d'Astopovo ; ou encore comment Tolstoï fut un mystique et un prédicateur, un prophète de génie et, dès lors, l'ennemi de l'Eglise orthodoxe et des religieux.Cette biographie est à la fois le récit d'une oeuvre et le roman d'un homme en quête d'absolu. À l'occasion du centenaire de la mort du grand écrivain russe, un classique à découvrir pour comprendre un mouvement de pensée qui allait révolutionner la littérature.

  • Colas Breugnon

    Romain Rolland

    « Colas Breugnon est une réaction contre la contrainte de dix ans dans l'armure de Jean-Christophe, qui, d'abord faite de mesure, avait fini par me devenir trop étroite. J'ai senti un besoin invincible de libre gaieté gauloise, oui, jusqu'à l'irrévérence. En même temps, un retour au sol natal, que je n'avais pas revu depuis ma jeunesse, m'a fait reprendre contact avec ma terre de Bourgogne nivernaise, a réveillé en moi un passé que je croyais endormi pour toujours, tous les Colas Breugnon que je porte en ma peau. Il m'a fallu parler pour eux ».
    « Que les facteurs prennent ce livre comme il est, tout franc, tout rond, sans prétention de transformer le monde, ni de l'expliquer, sans politique, sans métaphysique, un livre à la « bonne françoise », qui rit de la vie, parce qu'il la trouve bonne, et qu'il se porte bien. Bref, comme dit La Pucelle (il était inévitable que son nom fût invoqué, en tête d'un récit gaulois), amis, prenez en gré...

  • Romain Rolland (1866-1944) a été un des plus proches compagnons de combat de Péguy (1873-1914). Son roman Jean-Christophe, a d'abord été publié par Péguy dans les Cahiers de la quinzaine. Ils se sont battus côte à côte pour Dreyfus et ont vibré pour les mêmes idéaux socialistes.
    À la fin de sa vie, en pleine désillusion sur l'URSS, Romain Rolland nous livre une biographie de Péguy qui reste inégalée. Il reconstitue le parcours du poète philosophe, raconte la genèse et le contenu de ses oeuvres tout en dressant un portrait saisissant des fabuleuses années 1900 où Einstein formule sa première théorie, où le pape condamne le relativisme et met Bergson à l'index. Mais il ne cache pas non plus l'exaltation nationaliste de Péguy avant la guerre de 1914 et sa haine de Jaurès. On est frappé par la profondeur du travail et le style de Romain Rolland. Il sait nous entraîner dans ce fleuve qui le (et nous) déborde de toute part.
    Le sens des engagements de Péguy - que l'ami Rolland n'a, loin de là, pas toujours partagés - fait l'objet d'un décryptage minutieux. Son dreyfusisme " mystique ", son socialisme irréductible, sa détestation de la Sorbonne et du " parti intellectuel ", son bergsonisme jamais pris en défaut et son appel à la révolution dans l'Église deviennent enfin compréhensibles dans leur complémentarité.
    À qui appartient Péguy ? Romain Rolland montre comment cette oeuvre immense est irrécupérable par l'extrême droite et en quoi elle réjouira tous ceux qui ne se résignent pas au pouvoir de l'argent.

  • En 1935, au moment où, signant un pacte d'alliance, la France et l'U.R.S.S. se rapprochent, Romain Rolland se rend à Moscou, invité par Gorki. Il y séjourne un mois, rencontre les dignitaires du régime : Iagoda, Boukharine..., et passe plusieurs heures avec Staline. Il note ses impressions, ses rencontres, il résume ses conversations. Rentré à Villeneuve, il fait le point, dresse les portraits des uns et des autres, s'interroge sur les contradictions qu'il a perçues. Malgré tout il reste fidèle à son engagement et défend l'U.R.S.S. Mais la mort de Gorki en 1936, puis les procès de Moscou commencent à ébranler sa foi. En 1938 il ajoute des « Notes complémentaires » au récit de son voyage. En 1939, après la signature du pacte germano-soviétique, il rompt nettement avec Moscou : « Cette magistrale scélératesse me dégoûte à jamais du Kremlin. »Bernard Duchatelet, professeur à l'université de Brest, spécialiste de l'oeuvre de Romain Rolland, retrace dans une présentation nourrie l'évolution politique du partisan de l'Indépendance de l'Esprit, depuis son enthousiasme, en 1895, pour le socialisme, jusqu'à l'aveu, en 1940, de ses erreurs rappelant quels furent entre ces deux dates ses refus, ses hésitations, ses doutes et son engagement.Voyage à Moscou contribue à éclairer les ambiguïtés et les difficultés de l'engagement des intellectuels de l'entre-deux-guerres pris entre la nécessité de la lutte contre le fascisme et l'inévitable reconnaissance des dérives du régime stalinien.

  • Écrivain, musicologue, biographe, essayiste, romancier et dramaturge, Roman Rolland (1866-1944) est l'auteur d'une oeuvre considérable. Si de nombreux textes inédits - notamment son Journal - éclairent le parcours de cet homme, sa véritable personnalité demeure méconnue.Victime de partis pris et de préjugés, Romain Rolland vécut une Histoire qui a bouleversé l'Europe, avec deux guerres mondiales et l'avènement des totalitarismes. Il fut aussi un Européen convaincu qui a lutté contre le fascisme et le nazisme, un internationaliste qui a jeté une arche entre l'Occident et l'Orient.

  • Jean-Christophe (Intégrale) Nouv.

    «Jean-Christophe», c'est un héro romantique, un génie de la musique allemand. On le voit grandir sous nos yeux, et doucement plonger dans un monde parfois injuste et douloureux. Une série d'épreuves, semblables aux «cercles de l'Enfer», l'oblige à maîtriser ses passions, à trouver l'harmonie dans un monde où tout pousse à se battre, à être battu. Mais c'est autant une pensée sur l'art, qu'une exploration de l'âme humaine, cela en dix tomes profonds et sensibles.
    «Jean-Christophe» c'est aussi un tableau de l'Europe du début du XXe siècle, l'espoir de voir l'humanité réconciliée avant qu'il ne soit trop tard - l'oeuvre de dix ans qui vaudra à Romain Rolland le Prix Fémina et le Prix Nobel de littérature.



    /> Romain Rolland (1866-1944) est un écrivain français, et une figure de la non-violence, à l'image de Tolstoï et Gandhi qu'il admire. Il commence une carrière de professeur. Mais lors de la Première Guerre mondiale, il est bouleversé. L'Europe court à sa perte. Il est et demeure en Suisse, pour témoigner de sa neutralité. Il y publie un appel pacifiste, «Au-dessus de la mêlée». Il reçoit le Prix Nobel de littérature de 1915 par l'Académie suédoise. Depuis 1906 il entretient des relations épistolaires avec Alphonse de Châteaubriant, ainsi qu'avec Louis Aragon et Stefan Zweig. Il correspond aussi avec Sigmund Freud, sur le sentiment océanique. Malgré une période où il soutient l'URSS face à un Hitler qui s'impose, il se détourne de la politique, et en 1939 préside le Comité mondial contre la guerre et le fascisme. La correspondance avec Stefan Zweig est d'une importance capitale pour sa philosophie et la littérature. Zweig qualifiera Rolland de «Conscience de l'Europe».

  • Ce livre numérique présente "Musiciens d´autrefois (L'édition intégrale)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.



    Extrait:

    "La musique commence seulement à prendre dans l´histoire générale la place qui lui est due. Chose étrange qu´on ait pu prétendre à donner un aperçu de l´évolution de l´esprit humain, en négligeant une de ses plus profondes expressions. Mais ne savons-nous pas combien les autres arts, mieux favorisés pourtant, plus accessibles à l´intelligence française, ont eu de peine à acquérir droit de cité dans l´histoire générale? Et y a-t-il si longtemps que celle-ci s´est ouverte à l´histoire de la littérature, des sciences, de la philosophie, de toute la pensée humaine? Cependant la vie politique d´une nation n´est que l´aspect le plus superficiel de son être. Pour connaître sa vie intérieure, source de son action, il faut pénétrer jusqu´à l´âme par la littérature, la philosophie, les arts, où se sont reflétés les idées, les passions, les raves de tout un peuple......" Romain Rolland (1866-1944), est un écrivain français, lauréat du Prix Nobel de littérature en 1915. D´une culture sculptée par la passion de l´art et de la musique (opéra, Michel-Ange, Scarlatti, Lully, Beethoven, amitié avec Richard Strauss) et le culte des héros, il rechercha durant toute sa vie un moyen de communion entre les hommes.

  • Ce livre numérique présente "Vie de Beethoven (L'édition intégrale)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.

    Romain Rolland (1866-1944), est un écrivain français, lauréat du Prix Nobel de littérature en 1915. D´une culture sculptée par la passion de l´art et de la musique (opéra, Michel-Ange, Scarlatti, Lully, Beethoven, amitié avec Richard Strauss) et le culte des héros, il rechercha durant toute sa vie un moyen de communion entre les hommes.

    Extrait:

    "Ludwig van Beethoven naquit le 16 décembre 1770 à Bonn, près de Cologne, dans une misérable soupente d´une pauvre maison. Il était d´origine flamande . Son père était un ténor inintelligent et ivrogne. Sa mère était domestique, fille d´un cuisinier, et veuve en premières noces d´un valet de chambre. Une enfance sévère, à laquelle manqua la douceur familiale, dont Mozart, plus heureux, fut entouré. Dès le commencement, la vie se révéla à lui comme un combat triste et brutal, Son père voulut exploiter ses dispositions musicales et l´exhiber comme un petit prodige..."

  • Ce livre numérique présente "Au-dessus de la mêlée (L'édition intégrale) " avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.


    Romain Rolland (1866-1944), est un écrivain français, lauréat du Prix Nobel de littérature en 1915. Au-dessus de la mêlée est un texte sur la Première Guerre mondiale publié en 1914, c´est l´opiniâtreté de Rolland dans sa lutte contre la guerre. Son exigence de justice le poussa à rechercher la paix pendant et après la Première Guerre mondiale. Romain Rolland est l'homme de la fédération des esprits contre la barbarie et sans doute l'un des plus fervents soutiens de la Société des Nations. L'Europe, qui meurt quand ses citoyens s'y entre-déchirent, est pour Romain Rolland plus qu'un Lebensraum (espace vital), mais une cité de l'Exigence morale et spirituelle.


    Extrait:


    "Ô jeunesse héroïque du monde ! Avec quelle Joie prodigue elle verse son sang dans la terre affamée ! Quelles moissons de sacrifices fauchées sous le soleil de ce splendide été !... Vous tous, jeunes hommes de toutes les nations, qu´un commun idéal met tragiquement aux prises, jeunes frères ennemis - Slaves qui courez à l´aide de votre race, Anglais qui combattez pour l´honneur et le droit, peuple belge intrépide, qui osas tenir tête au colosse germanique et défendis contre lui les Thermopyles de l´Occident, Allemands qui luttez pour défendre la pensée et la ville de Kant contre le torrent des cavaliers cosaques, et vous surtout, mes jeunes compagnons français, qui depuis des années me confiez vos rêves et qui m´avez envoyé, en partant pour le feu, vos sublimes adieux, vous en qui refleurit la lignée des héros de la Révolution - comme vous m´êtes chers, vous qui allez mourir !....."

  • Ce livre numérique présente "Jean-Christophe (L'édition intégrale - 10 Volumes) " avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.

    Jean-Christophe est un roman de Romain Rolland publié en dix volumes. Le roman contribua sans doute grandement à l'attribution à Romain Rolland du prix Nobel de littérature en 1915. Résumé: Jean-Christophe Krafft est un musicien allemand. Ce héros qui incarne un espoir d'une humanité réconciliée, notamment en montrant la complémentarité de la France et l'Allemagne, est aussi un héros romantique comme le Werther de Goethe et l'image de Beethoven y apparaît en filigrane. La vie du héros se transforme ainsi en quête d´une sagesse : il doit passer par une série d´épreuves, les « cercles de l´Enfer », maîtriser ses passions, avant de dominer sa vie et d´atteindre à l´Harmonie, qui est coïncidence avec le rythme de la Vie universelle...

    Romain Rolland (1866-1944), est un écrivain français, lauréat du Prix Nobel de littérature en 1915.
    Table des matières:

    Jean-Christophe L´Aube Le Matin L´Adolescent La Révolte Jean-Christophe à Paris La Foire sur la place Antoinette Dans la maison La Fin du voyage Les Amies Le Buisson ardent La Nouvelle Journé

  • Ce livre numérique présente "Romain Rolland: Oeuvres Majeures (L'édition intégrale)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.

    Romain Rolland (1866-1944), est un écrivain français, lauréat du Prix Nobel de littérature en 1915. D´une culture sculptée par la passion de l´art et de la musique (opéra, Michel-Ange, Scarlatti, Lully, Beethoven, amitié avec Richard Strauss) et le culte des héros, il rechercha durant toute sa vie un moyen de communion entre les hommes. Son exigence de justice le poussa à rechercher la paix « au-dessus de la mêlée » pendant et après la Première Guerre mondiale. Tenaillé par son idéal humaniste et sa quête d´un monde non violent, par son admiration pour Léon Tolstoï, grande figure de la non-violence, par les philosophies de l´Inde (conversations avec Rabîndranâth Tagore et Gandhi), l´enseignement de Râmakrishna et Vivekananda, par sa fascination pour

  • Ce livre numérique présente "Vie de Tolstoï (L'édition intégrale)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.



    La Vie de Tolstoï est une biographie critique de Léon Tolstoï écrite par Romain Rolland. Cette biographie est d´abord un hommage de Romain Rolland à un auteur qu´il a aimé et estimé. « Cette grande âme » disait-il en l´évoquant. En trois ans, de 1885 à 1887, les grandes oeuvres de Tolstoï sont traduites en français et publiées à Paris. « Jamais, s´exclame-t-il, une voix pareille à celle de Tolstoï n´avait encore retenti en Europe». Il va exercer alors une grande influence sur la jeune génération des intellectuels français, aussi bien pour l'originalité de ses idées que pour les fresques qu'il brosse de l'histoire russe à travers les deux oeuvres maîtresses de la maturité que sont Guerre et paix et Anna Karénine.



    Romain Rolland (1866-1944), est un écrivain français, lauréat du Prix Nobel de littérature en 1915.
    Table des matières:

    La lumière qui vient de s'éteindre Histoire de mon Enfance Les récits du Caucase Les Cosaques Récits de Sébastopol Trois Morts Bonheur Conjugal Guerre et Paix Anna Karénine Les Confessions et la crise religieuse La crise sociale: Que devons-nous faire?

    La critique de l'Art Les Contes Populaires La Puissance des Ténèbres La Mort d'Ivan Iliitch La Sonate à Kreutzer Résurrection Les idées sociales de Tolstoï Sa figure avait pris les traits définitifs Le combat était terminé

  • Ce livre numérique présente "Annette et Sylvie (L´Âme enchantée)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.



    Romain Rolland (1866-1944), est un écrivain français, lauréat du Prix Nobel de littérature en 1915.



    Extrait:

    "Elle était assise près de la fenêtre, tournant le dos au jour, recevant sur son cou et sur sa forte nuque les rayons du soleil couchant. Elle venait de rentrer. Pour la première fois depuis des mois, Annette avait passé la journée dehors, dans la campagne, marchant et s´enivrant de ce soleil de printemps. Soleil grisant, comme un vin pur, que ne trempe aucune ombre des arbres dépouillés, et qu´avive l´air frais de l´hiver qui s´en va. Sa tête bourdonnait, ses artères battaient, et ses yeux étaient pleins des torrents de lumière. Rouge et or, sous ses paupières closes. Or et rouge dans son corps. Immobile, engourdie sur sa chaise, un instant, elle perdit conscience...."

  • Ce livre numérique présente "Colas Breugnon (L'édition intégrale)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.

    Romain Rolland (1866-1944), est un écrivain français, lauréat du Prix Nobel de littérature en 1915.

    Extrait:

    "En premier lieu, je m´ai, - c´est le meilleur de l´affaire, - j´ai moi, Colas Breugnon, bon garçon, Bourguignon, rond de façons et du bedon, plus de la première jeunesse, cinquante ans bien sonnés, mais râblé, les dents saines, l´oeil frais comme un gardon, et le poil qui tient dru au cuir, quoique grison. Je ne vous dirai pas que je ne l´aimerais mieux blond, ni que si vous m´offriez de revenir de vingt ans, ou de trente, en arrière je ferais le dégoûté. Mais après tout, dix lustres, c´est une belle chose ! Moquez-vous, jouvenceaux. N´y arrive pas qui veut. Croyez que ce n´est rien d´avoir promené sa peau, sur les chemins de France, cinquante ans, par ce temps... Dieu ! qu´il en est tombé sur notre dos...."

  • Ce livre numérique présente "La recherche de la paix au-dessus de la haine: Articles, lettres et essais d ´u n éternel idéaliste" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.



    Romain Rolland (1866-1944), est un écrivain français, lauréat du Prix Nobel de littérature en 1915. D´une culture sculptée par la passion de l´art et de la musique (opéra, Michel-Ange, Scarlatti, Lully, Beethoven, amitié avec Richard Strauss) et le culte des héros, il rechercha durant toute sa vie un moyen de communion entre les hommes. Au-dessus de la mêlée est un texte sur la Première Guerre mondiale publié en 1914, c´est l´opiniâtreté de Rolland dans sa lutte contre la guerre. Son exigence de justice le poussa à rechercher la paix pendant et après la Première Guerre mondiale.



    Contenu:



    LETTRE OUVERTE À GERHART HAUPTMANN PRO ARIS DE DEUX MAUX, LE MOINDRE: PANGERMANISME, PANSLAVISME?

    INTER ARMA CARITAS AU PEUPLE QUI SOUFFRE POUR LA JUSTICE LETTRE À CEUX QUI M´ACCUSENT LES IDOLES POUR L´EUROPE POUR L´EUROPE UN APPEL DE LA HOLLANDE LETTRE À FRÉDÉRIC VAN EEDEN NOTRE PROCHAIN, L´ENNEMI XIV LETTRE AU JOURNAL «SVENSKA DAGBLADET» DE STOCKHOLM LITTÉRATURE DE GUERRE LE MEURTRE DES ÉLITES JAURÈS Ara Pacis La route en lacets qui monte Aux peuples assassinés A l'Antigone éternelle Une voix de femme dans la mêlée Liberté!

    A la Russie libre et libératrice Tolstoy: L'esprit libre A Maxime Gorki Deux lettres de Maxime Gorki Aux écrivains d'Amérique Voix libres d'Amérique Pour E.-D. Morel La Jeunesse Suisse Le Feu Ave, Cæsar, morituri te salutant (Dédié aux spectateurs héroïques et à l'abri) Ave, Cæsar... ceux qui veulent vivre te saluent L'HOMME DE DOULEUR Vox Clamantis... Jeremias, poème de STEFAN ZWEIG Un Grand Européen: G.-F. Nicolaï En lisant Auguste Forel Pour l'Internationale de l'Esprit Un appel aux Européens Lettre ouverte au président Wilson Contre le Bismarckisme vainqueur Déclaration d'Indépendance de l'Esprit

  • Le temps viendra

    Romain Rolland

    Écrivain, musicologue, biographe, essayiste, romancier et dramaturge, Roman Rolland (1866-1944) est l'auteur d'une oeuvre considérable. Si de nombreux textes inédits - notamment son Journal - éclairent le parcours de cet homme, sa véritable personnalité demeure méconnue.
    Victime de partis pris et de préjugés, Romain Rolland vécut une Histoire qui a bouleversé l'Europe, avec deux guerres mondiales et l'avènement des totalitarismes. Il fut aussi un Européen convaincu qui a lutté contre le fascisme et le nazisme, un internationaliste qui a jeté une arche entre l'Occident et l'Orient.

  • Clérambault

    Romain Rolland

    Écrivain, musicologue, biographe, essayiste, romancier et dramaturge, Roman Rolland (1866-1944) est l'auteur d'une oeuvre considérable. Si de nombreux textes inédits - notamment son Journal - éclairent le parcours de cet homme, sa véritable personnalité demeure méconnue.
    Victime de partis pris et de préjugés, Romain Rolland vécut une Histoire qui a bouleversé l'Europe, avec deux guerres mondiales et l'avènement des totalitarismes. Il fut aussi un Européen convaincu qui a lutté contre le fascisme et le nazisme, un internationaliste qui a jeté une arche entre l'Occident et l'Orient.

  • Robespierre

    Romain Rolland

    J'avais trente ans, lorsque j'entrepris d'écrire une vaste épopée dramatique de la Révolution française, en une douzaine de drames. J'ai soixante-douze ans, lorsque j'achève le drame, qui, dans ma pensée, devait constituer le sommet de la courbe : « Robespierre », Je n'avais jamais cessé d'y songer ; mais j'attendais de me sentir en pleine possession du sujet. Cette année, il m'a paru que le temps était venu.
    La tragédie se résume en peu de mots :
    Trois mois et demi s'écoulent entre le début et la fin de la pièce, entre l'exécution de Danton et celle de Robespierre.
    Tous les hommes que je mets en scène sont de sincères et passionnés Républicains. Leurs convictions s'allient à leur intérêt pour les obliger tous à sauver la République : car leur sort est lié au sien ; ils se sont tous compromis irrévocablement, en votant la mort du Roi. Et cependant, ils vont s'acharner à détruire leur oeuvre : la République. Ils seront pris par leurs passions, par leurs fureurs, par leurs soupçons, dans une véritable frénésie qui ne leur permettra plus de voir où ils vont, qui les jettera même dans les bras des pires ennemis de la République. Par moments, ces hommes auront des lueurs de l'abîme où ils courent, et ils seront épouvantés, - mais incapables de revenir en arrière.
    Je n'ai pas cherché à les idéaliser. Je n'ai ménagé ni aux uns ni aux autres les erreurs et les fautes. J'ai été pris moi-même par la grande vague qui les emporte. J'ai vu la sincérité de tous ces hommes, qui s'exterminent, et la fatalité terrible des Révolutions. - Elle n'est pas d'un temps. Elle est de tous les temps. J'ai tâché de l'exprimer.
    Romain Rolland

  • « Compagnons de Route », paru en 1936 aux Éditions du Sablier, n'a pas été composé par Romain Rolland d'un seul tenant, mais rassemble une série d'articles écrits et publiés au cours des années et des occasions les plus diverses. (On en trouvera les dates dans les notes en fin de volume.) Le titre choisi par Romain Rolland ne réunit donc pas tous ceux qu'il a considérés, à telle ou telle époque, comme ses compagnons de route, mais seulement une partie d'entre eux. Si la composition du livre avait obéi à une idée préconçue, Romain Rolland y aurait certainement introduit d'autres noms, comme celui de Mazzini, pour une Vie duquel il avait réuni une quantité de documents et qui aurait dû paraître dans les Cahiers de la Quinzaine, où elle fut annoncée, - et celui de Diderot, auquel il aurait voulu consacrer un livre. Sans doute y aurait-il aussi ajouté un chapitre sur Stendhal et un autre sur René de Chateaubriand.Nous avons introduit dans notre édition un article que Romain Rolland écrivit en 1918 sur Empédocle d'Agrigente, et qui parut la même année en plaquette, sous le titre Empédocle d'Agrigente ou l'Âge de la Haine, aux Éditions du Carmel (Genève) ; il fut repris en 1931 par les Éditions du Sablier à Paris, et publié sous le titre Empédocle d'Agrigente, suivi de l'Éclair de Spinoza.
    L'Éclair de Spinoza faisait partie d'un chapitre du Voyage Intérieur (Les trois Éclairs), alors inédit, et qu'on trouvera maintenant à sa place dans l'édition définitive de cet ouvrage.Marie Romain Rolland.

  • Danton

    Romain Rolland

    Romain Rolland s'était souvenu du décret du Comité de Salut Public projetant, le 20 ventôse an II, d'instituer un Théâtre du Peuple destiné à « célébrer les principaux événements de la Révolution française. » Il voulait donner là « le spectacle d'une convulsion de la nature, d'une tempête sociale, depuis l'instant où les premières vagues se soulèvent du fond de l'océan jusqu'au moment où elles semblent de nouveau y rentrer et où le calme retombe lentement sur la mer. [...] Le 14 Juillet en était la première page et Danton le centre, la crise décisive, où fléchit la raison des chefs de la Révolution et où leur foi est sacrifiée à leurs ressentiments. » (Théâtre de la Révolution, préface).

empty