Policier & Thriller


  • Le pire des salauds, le meilleur des enquêteurs.

    Paris, mars 1943. Une femme est arrêtée dans un bistrot du 10e arrondissement. Elle aurait franchi la ligne de démarcation munie de faux papiers, pour un trafic de métaux précieux. L'inspecteur principal adjoint Léon Sadorski voit dans cette enquête une parfaite occasion de s'enrichir. Mais il a d'autres soucis, notamment protéger Julie, la lycéenne juive réfugiée chez lui depuis la rafle du Vél'd'Hiv.
    C'est alors qu'une affaire de lettre anonyme et d'adultère le conduit sur les plateaux du cinéma français de l'Occupation : parmi les jeunes actrices d'un drame tourné dans un couvent de dominicaines, l'inspecteur va rencontrer son " Ange du péché " et se transformer en criminel...
    Une enquête de Léon Sadorski, le sinistre et fascinant inspecteur des renseignements généraux.

    " Les mots sont des couteaux, l'encre coule comme de l'acide. " Gilles Martin-Chauffier, Paris Match

    " l'inspecteur Sadorski suit sa mauvaise étoile. " Abel Mestre, Le Monde

  • Le pire des salauds, le meilleur des enquêteurs.

    Paris, octobre 1943. Un important dignitaire nazi, le colonel SS Julius Ritter, a été assassiné en sortant de chez lui, près du Trocadéro. La Gestapo est sur les dents. Elle convoque l'inspecteur principal adjoint Sadorski pour lui confier la direction d'une petite unité de policiers français gestapistes chargée de traquer les " terroristes " juifs FTP-MOI. Sadorski caresse l'espoir de gagner de l'avancement en effectuant un brillant coup de filet.
    Joignant l'utile à l'agréable, il cache dans son appartement la jeune Juive Julie Odwak, qu'il a mise enceinte. La situation est des plus scabreuses : sa femme Yvette, qui ignore la véritable identité du père, doit simuler pour elle-même une grossesse afin d'éviter la curiosité des voisins lorsque l'enfant naîtra...
    Les choses ne se passeront pas exactement comme Sadorski l'avait prévu. Ce sera bien pire.
    " Époustouflant ! Slocombe donne une nouvelle dimension au polar historique. " Philippe Blanchet, Le Figaro Magazine.
    " Sobriété avant tout : Simenon n'est pas loin. Mais, ici, le crime est de masse. " Frédéric Pagès, Le Canard enchaîné.
    " L'inspecteur Sadorski suit sa mauvaise étoile. " Abel Mestre, Le Monde.

  • Le pire des salauds, le meilleur des enquêteurs. Avril 1942. Au sortir d'un hiver rigoureux, Paris prend des airs de fête malgré les tracas de l'Occupation. Pétainiste et antisémite, l'inspecteur Léon Sadorski est un flic modèle doublé d'un mari attentionné. Il fait très correctement son travail à la 3e section des Renseignements généraux, contrôle et arrête les Juifs pour les expédier à Drancy. De temps en temps, il lui arrive de donner un coup de main aux Brigades spéciales, d'intervenir contre les " terroristes ". Mais Sadorski est brusquement arrêté par la Gestapo et transféré à Berlin, où on le jette en prison. Le but des Allemands est d'en faire leur informateur au sein de la préfecture de police... De retour à Paris, il reçoit l'ordre de retrouver son ancienne maîtresse, Thérèse Gerst, mystérieuse agent double que la Gestapo soupçonne d'appartenir à un réseau antinazi. Après le succès de Monsieur le commandant, Romain Slocombe nous entraîne dans les abîmes de la collaboration et de la mauvaise conscience française. " Slocombe offre au polar un immense roman qui résonne avec notre Histoire. Grandiose. " Benoît Minville, auteur de Rural noir, libraire Fnac Défense.


  • Après le succès de L'Affaire Léon Sadorski, une nouvelle enquête du sinistre et fascinant inspecteur des Renseignements généraux.

    Paris, 29 mai 1942 : une bombe explose devant le Palais de justice, dans un café fréquenté par les Brigades spéciales, faisant deux morts et plusieurs blessés. Quelques jours plus tard, le cadavre d'une inconnue est découvert en banlieue. Crime passionnel ou politique ?
    Chargé d'enquêter sur ces deux affaires, l'inspecteur Léon Sadorski voit ses projets de vacances contrariés

  • Mutée disciplinairement à New York, Colorado, un petit village du fin fond de l'Amérique, raciste, sans couverture mobile et où il ne se passe jamais rien, la lieutenant de police de couleur noire, à forte corpulence, Agatha Crispies a trouvé un échappatoire à son désoeuvrement dans l'animation d'un club de lecture au sein du commissariat. Mais alors qu'elle désespérait de pouvoir un jour enquêter à nouveau sur un meurtre autre que celui d'un écureuil, une série d'effroyables assassinats et disparitions viennent (enfin) troubler la tranquillité des lieux, mettant à l'épreuve ses connaissances littéraires. Puértolas signe un drôle de thriller loufoque, un poilar !

  • Gênes, avril 1922. Les palaces de la côte ligure accueillent une foule effervescente de diplomates et de journalistes attirés par la conférence internationale censée résoudre les problèmes de l'Europe après la guerre ; doivent y siéger, pour la première fois depuis la révolution, des délégués du gouvernement des soviets. Ralph Exeter, officiellement correspondant du London Daily World, en réalité espion à la solde des bolcheviks, y rencontre son « contact », un homme du Guépéou. Ayant chargé Exeter de démasquer la taupe qui s'emploie à saper les fondements du jeune pouvoir soviétique, le Russe sera assassiné. Soupçonné de ce crime, mais aussi du meurtre d'un agent du 2e bureau français, le reporter sollicite, paradoxe ultime, la protection d'un leader fasciste au parcours prometteur : Benito Mussolini. Espionnes affriolantes, agents doubles ou triples, machinations des puissances occidentales pour s'approprier le pétrole russe, trafic des joyaux du tsar sont les principaux ingrédients de ce thriller élégant et atmosphérique qui se déroule quelques mois avant la marche des Chemises noires sur Rome.Photographe, illustrateur, essayiste, auteur de BD et de plusieurs romans parus dans la « Série Noire », Romain Slocombe a connu un succès considérable avec Monsieur le Commandant, lauréat du prix Nice-Baie des Anges et du Trophée 813, et qui a figuré sur la première sélection du prix Goncourt 2011.

  • Pardonnez nos offenses

    Romain Sardou

    • Xo
    • 11 Octobre 2018


    Un thriller médiéval ensorcelant

    1284.
    Les " froidures du Diable " isolent Draguan, petit diocèse du comté de Toulouse, du reste du monde. Romée de Haquin, son évêque, devant le spectacle de la statue de la Vierge brisée par le froid, n'est pas loin de penser qu'une malédiction s'abat sur ses paroisses. Tout a commencé lorsque deux fillettes ont découvert les restes de corps suppliciés dans la rivière...
    L'assassinat sauvage de Haquin laisse le village en proie aux peurs les plus irraisonnées. C'est alors qu'un mystérieux prêtre, Henno Gui, y fait son entrée. Accompagné d'un jeune garçon et d'un homme à l'aspect monstrueux, il avait été mandé par Haquin pour prendre en charge la treizième paroisse du diocèse, Heurteloup. Après trois jours de marche dans une forêt aussi sombre qu'inextricable, ils parviennent à l'entrée d'un village désert. L'église est en ruines, nombre de maisons sont abandonnées... Entourée par des marais aux odeurs pestilentielles et soupçonnés de porter la peste, la treizième paroisse vit dans l'oubli depuis des décennies. Nul ne sait ce que ses habitants sont devenus...
    La paroisse maudite, treizième d'un évêché si isolé que son nom est souvent omis des cartes de la prévôté, intéresse pourtant jusqu'aux plus hautes sphères de Rome. Le Saint-Siège est agité de rumeurs, et des mouvements dans les cercles les plus secrets du Vatican ont des répercussions jusque dans le royaume de France. Peut-être la clé de ces mystères est-elle à chercher dans la vie trouble de Romée de Haquin, chez Henno Gui, le prêtre aux méthodes étranges, ou au coeur même de la treizième paroisse ?

  • Délivrez-nous du mal

    Romain Sardou

    • Xo
    • 11 Octobre 2018


    Entre Bien et Mal, science et superstition, simulacres et vrais miracles, un roman fort et sombre dans un Moyen Age fascinant.

    Hiver 1288. Dans une paroisse isolée du Quercy, une troupe d'hommes en noir s'empare d'un enfant. Refusant d'admettre que le petit est perdu, le prêtre du village, le père Aba, se lance rageusement à la poursuite de ses ravisseurs.
    Au même moment, à Rome, l'éminent enquêteur Bénédict Gui accepte une nouvelle mission : retrouver un jeune homme employé par l'administration du
    pape. Lui aussi a disparu sans laisser de traces, emmené par des hommes en noir. Enfants enlevés, archives escamotées, cardinaux assassinés... Dans ce Moyen-Age où le pouvoir de l'Église est plus fort que jamais, quelque chose se prépare.
    Le père Aba et Bénédict Gui, sans se connaître et au prix de leur vie peut-être, parviendront-ils à faire échouer les puissants qui ont sombré dans le cynisme et la démesure ?
    Romain Sardou livre ici un nouveau thriller médiéval éblouissant, dans la lignée de son premier grand succès, Pardonnez nos offenses, qui n'était pas sans rappeler la mystérieuse atmosphère du Nom de la rose.

  • Le corps d'une femme est retrouvé au pied d'un des monuments les plus emblématiques de la ville de Saint-Etienne. Un faisceau d'indices remet rapidement en cause la thèse du suicide privilégiée par les enquêteurs.

    Alors que les autorités politiques de la ville reçoivent avec les honneurs un magnat russe venu investir une partie de sa fortune dans un projet immobilier d'ampleur, le capitaine de gendarmerie Thierry Massilon et la juge d'instruction Agnès Leithencore sont projetés, malgré eux, dans les soubresauts d'un scandale politico-immobilier où tous les coups sont permis.

    Un roman policier au réalisme cru où les personnalités troublantes et dérives les plus abjectes s'entremêlent.

  • Fauché, dépressif et divorcé, le photographe gaffeur Gilbert Woodbrooke végète au bord du suicide lorsqu´un job inespéré lui tombe du ciel : interprète pour Emiko Yûki, une romancière japonaise de dix-neuf ans, en voyage promotionnel à Londres. Tout irait bien si leur route ne croisait celles d´une petite Roumaine prostituée par les gangs albanais et d´un célèbre "Young British Artist " complètement déjanté, obsédé par les momies égyptiennes et le crime élevé au rang des Beaux-Arts... Hommage au film fantastique britannique, satire des milieux de l´art contemporain et attaque violente contre le néo-libéralisme à la Tony Blair, Lolita complex met en lumière la fascination érotique actuelle pour la femme-enfant en illustrant notamment une de ses dérives : l´esclavage moderne de jeunes adolescentes importées de l´Est et le traitement infligé à ces enfants devenues prostituées. Ecrivain, peintre, photographe et réalisateur, Romain Slocombe entame, après sa tétralogie japonaise, une trilogie tournée, cette fois, vers nos latitudes : L´Océan de la stérilité.
    L´occasion, pour lui, de porter un regard détaché, cruellement amusé mais souvent glaçant, sur les revers d´un Occident fragilisé.
    Lolita complex sera suivi, à l'automne 2009, de Sexy New York et, à l'automne 2010, de Japan Connection.

  • Tout était pourtant si calme dans cette petite ville du sud-est américain...
    Nous sommes en 1977 dans la petite ville de Chester Hill aux États-Unis. Le shérif Joe Burks ne pense qu'à une chose, raccrocher et profiter de sa retraite paisiblement.
    C'était sans compter sur Jeffrey Lester, qui assassine de sang-froid sa petite amie.
    Pourtant quelque chose l'observe et va se greffer à lui jusqu'à le tourmenter au seuil de la folie.
    Plongez dans l'Amérique trouble des années 1970 avec ce polar pur et dur !
    EXTRAIT
    Jeffrey Lester est une pourriture. Le genre de sale gosse qui se cache sous des traits angéliques. Un usurpateur, empoisonneur de vie pour quiconque s'attache à lui. S'il était possible de l'inspecter comme une pomme, on pourrait vite s'apercevoir que ce fruit est pourri, parasité par un ver ou sous l'emprise d'une décomposition le rendant acerbe. Il peut vite devenir le cauchemar des beaux-parents, jetant son emprise sur une fille innocente et niaise qui le défendra corps et âme. Mais Jeffrey n'est pas une pomme. Il envoûte les femmes qui tombent sous son charme grâce à des cheveux gominés, un visage parfaitement symétrique au teint hâlé, un portefeuille bien plein, le tout filant à toute vitesse dans sa Ford Mustang gonflée à bloc.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1989, Romain Pautasso, vit près de Lyon où il exerce le métier de policier. Passionné par le genre fantastique, il commence à écrire plusieurs romans et nouvelles.

  • Sexy New York

    Romain Slocombe

    • Fayard
    • 10 Mars 2010

    Début septembre 2001. Gilbert Woodbrooke part visiter New York, on inaugure son expo de photos dans une galerie branchée de Soho, et il doit tenir la caméra lors d´un reportage TV. Il doit aussi contacter une jeune musulmane, Shazna, petite soeur de son avocate, qui est sans nouvelles d´elle. Mais le producteur avec qui il voyage a d´autres projets : il veut réaliser un reportage sensationnel sur l´affaire du Dahlia Noir, ainsi que sur les liens possibles avec les surréalistes réfugiés aux USA pendant la guerre, notamment Man Ray. Le Journal d´une jeune Anglaise, recrutée par un agent de la CIA au début de la Guerre froide, lui a révélé de nouveaux éléments. Quand Gilbert comprend qu´il s´agit du Journal de sa mère, c´est un choc énorme ! En écho à la tempête qui couve sous le crâne de notre malheureux héros, les terroristes d´Al-Qaeda se préparent à détourner les avions qui percuteront les tours du World Trade Center, transformant New York en un véritable cauchemar surréaliste... Pour ce monumental thriller politique, Romain Slocombe a repris chaque piste de l'affaire du Dahlia noir , dont certaines peu connues encore et, pour la première fois dans l´histoire du polar, apporte des réponses concrètes à la plus grande affaire criminelle du xxe siècle : Qui étaient les assassins d'Elizabeth Short ? Pourquoi l´affaire a-t-elle été étouffée par le LAPD ? Quelle est la responsabilité des surréalistes et la signification du dernier chef-d'oeuvre de Marcel Duchamp, Étant donnés..., commencé en 1947 et achevé vingt ans plus tard, ce corps nu de femme tenant une lampe à gaz, enfermée derrière un mur et conservée au Musée d´art moderne de Philadelphie ?

  • Shangaï connexion

    Romain Slocombe

    • Fayard
    • 25 Janvier 2012

    En 1941, six mille Juifs de Pologne munis de visas  de fortune traversèrent la Russie par le Transsibérien  pour gagner Kôbé au Japon, puis le ghetto de Shanghai  occupé par l´Armée impériale. Là, le colonel SS  Josef Meisinger, surnommé le « boucher de Varsovie »,  voulut les faire exterminer par ses alliés japonais.Cette odyssée tragique et peu connue sert de toile de  fond aux nouvelles mésaventures de Gilbert Woodbrooke.  Recherché par la police anglaise et réfugié à  Lyon, le photographe profite de son séjour pour retrouver  la trace de son grand-père, journaliste antifasciste  mystérieusement disparu en France. Sa disparition  pourrait avoir un lien avec une jeune résistante lyonnaise,  rescapée des camps de la mort... où exerçait un  certain Dr Claus Neuberg, responsable à Ravensbrück  d´un programme de stérilisation des détenues.Après Lolita complex et Sexy New York, Romain  Slocombe rend hommage, entre rêve et cauchemar,  au cinéma expressionniste allemand et achève, avec  Shanghai Connexion, le portrait d´un Occident « stérilisé »  par la guerre, les génocides et le choc des idéologies  totalitaires.« Le talent de l´auteur tient en haleine un lecteur sonné. »  François Busnel - L´Express

  • Bourganeuf, petite commune isolée dans la Creuse.
    Arnaud Vallaud, jeune taxidermiste asocial et cynique, impose le respect par sa verve et sa mauvaise foi.
    Accompagné de Pascalin, le brave du village, il tient une boutique et mène une vie très monotone jusqu'au jour où une armoire normande écrase son chien.
    Son quotidien se transforme alors en une série d'aventures burlesques et tragiques.
    Hasard, accident ou vengeance ?
    On n'est jamais aussi seul qu'on le croit...

  • M. Monday

    Romain Gorce

    « À Lyon, l'été a laissé place à un automne macabre. Ombre insaisissable, le tueur du lundi frappe là où on ne l'attend pas. Mises en scène machiavéliques et génie criminel, il brouille les pistes avec son modus operandi étudié et affûté comme une lame, cherchant à tout prix à surpasser ses prédécesseurs. Chaque lundi est appréhendé. Attendu. Qui sera le prochain ? Les victimes aux profils variés ne semblent avoir aucun lien. Un seul point commun, pourtant ; un Polaroïd immortalisant la scène du crime et signé au dos : "M. Monday". La découverte de "l'oeuvre" du tueur laisse à chaque fois Jonas Maleck dans le même brouillard émotionnel : une défaite amère mêlée à un enthousiasme malsain qui le saisit totalement. Fasciné par l'intelligence de Monday et écoeuré par sa cruauté, l'enquêteur flirtera avec l'illégalité pour résoudre cette affaire, embarquant son équipe avec lui dans une course contre la montre aussi glaçante qu'incertaine. Jonas devra alors jouer sur plusieurs tableaux pour affiner le profil psychologique de M. Monday... Et faire face à ses propres démons. Très vite, un jeu du chat et de la souris se met en place entre ces deux hommes que tout oppose. Qui sera le chasseur, et qui sera la proie ? La traque a commencé...»

  • L'éclat de Dieu

    Romain Sardou

    • Xo
    • 11 Octobre 2018

    Au plus profond des souterrains de Jérusalem attend depuis toujours un objet propre à changer la face du monde : l'Éclat de Dieu...
    C'est en tout cas ce que suspectent neuf chevaliers prêts à risquer leur vie pour le ramener au grand jour. Et quand, en 1099, la nouvelle tant attendue de la libération de Jérusalem tombe enfin, les chevaliers promettent protection et assistance aux milliers de pèlerins qui tenteront de rejoindre la Terre sainte. Un gigantesque pèlerinage s'organise sous leurs ordres, qui leur permet de dissimuler le véritable but de leur voyage.
    Mais l'un des chevaliers est assassiné, juste avant le départ. Maladresse ou volonté, il laisse à son neveu Cosimo un paquet de lettres évoquant ce secret enfoui en Terre sainte, un secret que possédait déjà le roi Salomon... Très vite le jeune homme découvre que son oncle a tout organisé comme s'il devait ne jamais revenir de ce pèlerinage. Pourquoi ?
    À l'insu de tous, Cosimo se glisse dans l'un des convois de pèlerins, bien décidé à comprendre.
    Que vont-ils chercher à Jérusalem ?

  • Personne n'y échappera

    Romain Sardou

    • Xo
    • 11 Octobre 2018


    Un thriller éblouissant, tout en mystère et faux-semblants.

    New Hampshire. Hiver 2007.
    24 corps sont découverts dans le sable enneigé d'un chantier d'autoroute.
    24 cadavres !
    Tués d'une balle en plein coeur, sans aucune trace de lutte.
    Sacrifice de secte ? Suicide assisté ? Gigantesque règlement de compte ?
    Plus incroyable encore : personne ne les réclame. Pas un mari inquiet, pas une mère affolée, pas un collègue de bureau ne prend contact avec la police.
    Le même soir, Frank Franklin, 27 ans, tout jeune professeur de littérature, arrive pour son nouveau poste au Durrisdeer College, une université richement dotée dont les terres jouxtent le chantier des 24. Très vite, quelque chose l'inquiète dans cette université. Bientôt, Franklin va comprendre qu'il a été entraîné dans un terrifiant jeu de dupes.
    Romain Sardou a connu avec ses précédents romans, Pardonnez nos offenses et L'Éclat de Dieu, un immense succès : plus de 500 000 exemplaires vendus en France, et une parution dans quinze pays étrangers. Il livre ici un roman contemporain à couper le souffle, une vraie réussite !

  • Lorsqu'en 2011 on retrouve un sous-marin frappé par la croix gammée pris dans les glaces du pôle Nord, c'est la stupéfaction. D'autant plus que tous ceux qui s'approchent de l'épave meurent. Une force mortifière semble émaner de ses entrailles d'acier.Qu'allait chercher ce sous-marin dans ces contrées désolées? Une civilisation perdue? Une religion oubliée?Envoyé au pôle Nord fouiller le submersible, le jeune sanskritiste Jean Akcroyd n'est pas au bout de ses surprises: de la banquise de glace aux profondeurs de la terre, il va basculer dans l'inconnu, à la poursuite d'un secret indicible, un héritage du passé aussi redoutable qu'extraordinaire.Ecrit par un jeune universitaire spécialiste des langues indo-européennes,L'héritage de glacenous fait entrer de plein-pied dans l'histoire des mythes et toucher du doigt l'extrême vraisemblance des légendes occultes.

  • Romain Slocombe : l'un des plus grands stylistes françaisLe MondeLondres, février 1925 : recruté malgré lui par l'Intelligence Service, le journaliste Ralph Exeter, qui renseigne déjà le Guépéou, a beaucoup de mal à concilier ces loyautés contradictoires. Le voici sommé d'approcher Igor Koliazine, gigantesque jeune cosaque qui prétend avoir enterré en Bulgarie le trésor fabuleux de l'Armée blanche du général Wrangel. Ensuite, charge à lui de l'entraîner à Constantinople, d'où ils embarqueront à bord du yacht affrété par la jolie Zhenya Krasnova, déléguée des Soviétiques. Destination Bourgas, objectif les précieuses caisses enfouies dans la forêt. Seulement, outre les bolcheviks et le MI6 britannique, d'autres sont sur l'affaire : la Sécurité d'État turque, des espions allemands à la solde d'Adolf Hitler... Le correspondant du Daily World comprendra vite qu'il a mis les pieds dans un sacré guêpier. Jouant avec les codes subtils du roman d'espionnage tout en lançant de spirituels clins d'oeil aux personnages d'Hergé, Romain Slocombe valse entre la légèreté et l'angoisse, le complot vintage et le réalisme historique.Romain Slocombe est l'auteur d'une vingtaine de romans, dont Monsieur le Commandant (2011), lauréat du Trophée 813 et sélectionné pour le Goncourt. Il nous livre ici une nouvelle aventure de Ralph Exeter, après Première Station avant l'abattoir (2013), prix Mystère de la critique et prix Arsène Lupin.

  • Membre d'une organisation écologiste, Alexandre Ambaz est envoyé à Malte pour une mission de surveillance de la pêche au thon rouge. À l'origine de profits considérables, la capture de ce poisson fait l'objet de nombreuses pratiques illégales, comme le repérage aérien des bancs.

    Manipulations, embrouilles, coups bas... Cette année encore, les avions sont prêts à agir. Espion improvisé armé de son seul appareil photo, le militant se lance à la poursuite des thoniers. Mais rien ne se passe comme prévu. Des pires gaffes aux coups bas les plus audacieux, Alex se retrouve alors plongé dans les eaux troubles de la surpêche.

    Activiste idéaliste et non-violent, Alex incarne un nouveau type d'enquêteur, prêt à tout pour dénoncer les scandales écologiques.

empty