Option Santé

  • Does the Creator of the Universe resemble the anthropomorphic description of God as depicted by the main religions? And does such a supreme being really care about the fate of mankind? If life senselessly ends at death, what purpose does a human strive for during his brief passage on Earth? Shouldn't he strive to contribute to mankind's collective well-being, and incidentally his own, rather than dogmatically obeying commands from a bygone era? In short, is it possible to be both realistic and happy? And what is true happiness beyond what religion or capitalism tries to sell us? With the exponential increase in the use of anti-depressants, we sadly cannot claim that all is well in society. But in order to repair a watch, one must first understand how it works. Fortunately, recent scientific discoveries decisively unveil the biological mechanisms underneath the hood of happiness.

  • Le Créateur de l'Univers, ressemble-t-il à la description anthropomorphique de Dieu qu'en font les principales religions? Et existe-t-il un tel être suprême qui se soucie vraiment du sort de l'humain? Si la vie s'arrête absurdement à la mort, quel objectif principal devait guider l'humain au cours de son bref passage sur Terre? Ne devrait-il pas s'employer à contribuer au bien-être collectif et incidemment au sien plutôt qu'à obéir dogmatiquement à des commandements issus d'une époque révolue? Bref, est-il possible d'être à la fois lucide et heureux? Et qu'est-ce que le réel bonheur au-delà de ce que la religion ou le capitalisme cherchent à nous vendre? De récentes découvertes scientifiques nous apportent un éclairage nouveau sur ces questions existentialistes qui hantent l'humanité depuis la nuit des temps.

  • Jamais dans l´histoire de l´humanité, le contrôle de la masse pondérale n´a été si problématique. Les adolescents n´ont jamais compté autant d´obèses et paradoxalement d´anorexiques. On suspecte de plus en plus l´industrialisation à outrance des habitudes alimentaires d´être à l´origine de cette détérioration de la santé publique. Les gens ne savent plus se nourrir. Ils ne savent pas non plus à quels saints se vouer. Les gourous de l´alimentation se succèdent les uns après les autres, chacun apportant sa théorie inédite et sensationnaliste. Romain Gagnon, ingénieur et gastronome, aborde le sujet de la nutrition avec un biais à la fois original et typique de sa profession. Pour apprendre à s´alimenter convenablement, l´homme moderne ne devrait-il pas investiguer du côté de la préhistoire ? Plus précisément, à quoi ressemblait l´assiette de l´homme du paléolithique, dernière époque avant l´apparition simultanée de l´agriculture et des maladies contemporaines comme l´athérosclérose et le cancer ? L´auteur utilise sa logique scientifique implacable pour échafauder des théories qui ne font pas toujours bon ménage avec les préjugés populaires. Les adeptes de son régime dit néopaléolithique parce qu´adapté à la gastronomie moderne, prétendent retrouver leur taille-santé sans se priver de nourriture, ni en quantité, ni en qualité. Plus important encore, ils rayonnent la santé et le bien-être.

empty