CNRS Éditions via OpenEdition

  • Le développement durable, l'éthique économique et la responsabilité sociale des entreprises (RSE) sont restés longtemps à la marge des travaux de recherche en sciences sociales. Considérées comme des thématiques ontologiquement et socialement inférieures, elles ne mériteraient pas l'investigation problématique. Bien souvent, elles ne sont évoquées que pour être fustigées : les actions en matière de RSE, de plus en plus nombreuses, ne seraient que des outils de séduction, au service de l'image des entreprises, sans effet réel attendu. En évitant l'écueil d'une énième réflexion sur la « crise de la morale économique » ou sur la nature immorale du capitalisme, Romain Huët s'attache à décrire avec précision la « fabrique » concrète des discours d'entreprises en matière d'éthique et de responsabilité sociale. À travers l'exemple de la « charte de la diversité », il analyse la complexité des dynamiques sociales à l'oeuvre et en décrypte les motivations. Il s'agit, pour la première fois, de donner à lire et de conceptualiser la lente constitution de ces discours d'engagement.

empty