Ink book

  • Paul Valéry s'inspire des chorégraphies de la danseuse espagnole Antonia Mercé y Luque, plus connue sous son nom de scène la Argentina. Comment lier alors l'esprit des sciences à celui de la danse ? Comment comprendre les manifestations esthétiques du corps ? Comme si corps et esprit étaient irréversiblement liés, et que ce lien prenait forme et profondeur dans la danse elle-même. Un texte original et d'une rare puissance, prononcé par le poète français à la Conférence à l'Université des Annales, le 5 mars 1936.
    Édition relue, corrigée, mise en forme et enregistrée au Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • ''Composite, fragmentaire, énigmatique, Monsieur Teste a tout du livre culte: il ne donne pas seulement à lire une oeuvre, ni même à méditer une pensée, mais bien à suivre une éthique, celle qui porte à négliger l'oeuvre au profit de la vie, ou plus exactement à «faire de sa vie une oeuvre d'art». De là l'importance du livre pour les surréalistes, en particulier pour André Breton: «Je pensais qu'en Valéry, M.Teste avait à jamais pris le pas sur le poète, et même sur l'amateur de poèmes, comme il s'était plu naguère à se définir. À mes yeux, il bénéficiait par là du prestige inhérent à un mythe qu'on a pu voir se constituer autour de Rimbaud - celui de l'homme tournant le dos, un beau jour, à son oeuvre, comme si certains sommets atteints, elle repoussait en quelque sorte son créateur» (A.Breton, Entretiens avec A. Parinaud).''
    Suivi de : Discours sur l'esthétique, prononcé par Paul Valéry en 1937, au deuxième congrès international d'Esthétique et de Science de l'Art

    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

empty