Marylise

  • Saraya n'a pas le temps de se réjouir de la création de son agence d'investigation Athénaïa. De nouvelles missions l'attendent. Aux décès inexpliqués de résidents d'une maison de retraite s'ajoute la mort suspecte d'un Empathe sur l'île de Malte. Saraya et son équipe « pas comme les autres » acceptent de prendre en charge ces deux enquêtes.
    Rien d'insurmontable au premier abord... sauf que Saraya doit composer avec l'ex maîtresse de Cynheiddon. Une femme dangereusement sexy et bien décidée à reconquérir le coeur du Guerrier. Une femme à qui Cyn semble tenir.
    Et comme si ça ne suffisait pas, Saraya mène une lutte acharnée contre une entité surnaturelle qui a jeté son dévolu sur elle. Comment affronter un être immatériel lorsqu'il a élu domicile à l'intérieur de soi ? Comment lutter alors que son corps et son esprit ne lui appartiennent plus qu'en partie ?
    Malmenée par une créature divine, horripilée par celle qui se pose en rivale, notre impétueuse héroïne va devoir déployer des trésors d'ingéniosité et d'habileté pour lutter contre ces fléaux qui cherchent à la séparer de celui qui est sien.
    Sera-t-elle assez forte pour sauver son âme et surtout son coeur ?

    Que restera-t-il d'elle si ses ennemis parviennent à leur fin ?

  • Saraya

    Marylise

    Saraya adore sa vie. Son boulot de profileuse au sein de la police la passionne et elle a les meilleurs amis du monde. Sa boss, Angie, se félicite d'ailleurs tous les jours de l'avoir recrutée : Saraya n'a pas son pareil pour dresser le profil psychologique des criminels. Elle est douée. Peut-être un peu trop même... Mais tous ignorent que ce n'est pas une femme ordinaire : c'est une Empathe.
    Les Empathes, ces êtres aux pouvoirs particuliers, vivent parmi les Humains en toute discrétion. L'harmonie règne, les humains ne se doutent de rien, jusqu'au jour où tout bascule. Le monde des Empathes est en effervescence : de nombreuses jeunes femmes empathes meurent dans des circonstances étranges. Saraya se voit confier la mission de débusquer et d'arrêter le mystérieux assassin. Mais comment faire sans révéler ses pouvoirs ? Pourra-t-elle compter sur ses amis humains ? D'autant que Saraya a un rôle plus grand à jouer que celui de profileuse et qu'elle est en grand danger.
    Sans qu'elle ait son mot à dire, son peuple lui assigne un guerrier pour la protéger. Beau, brun, ténébreux, un chouïa mégalo, macho et autoritaire, un cocktail détonant qui risque de provoquer des étincelles avec l'impétueuse Saraya.
    Commence alors une chasse à l'homme endiablée. De leur réussite dépendra l'avenir de tout un peuple.

  • L'agence d'investigations « spéciale Empathe » vient à peine de voir le jour que déjà Saraya et son équipe sont sollicitées pour enquêter sur la disparition mystérieuse d'étudiants. Que peut-on vouloir à ces jeunes gens empathes dont le seul lien, hormis leur origine, est leur cursus universitaire ? Qu'attend-on de ces jeunes scientifiques ? Grâce à ses dons et compétences, la profileuse, aidée de ses amis, se lance sur une piste. Mais tout se complique lorsque les proches des disparus sont enlevés à leur tour. Comment faire pour sauver les uns sans mettre les autres en danger ?
    La troupe se mobilise, mais doit se débrouiller sans Cynheiddon, car le Guerrier a ses propres démons à affronter. Quelqu'un veut sa mort à tout prix. Qui est cet ennemi de l'ombre et pourquoi en veut-il au charismatique chef des Guerriers ? Pour l'atteindre, son persécuteur n'hésitera pas à s'en prendre à ses frères d'armes, obligeant Cynheiddon à s'éloigner de sa moitié.
    Saraya sort les griffes car, qu'on se le dise, personne n'a le droit de s'en prendre à son homme !

    Retrouvez le couple explosif que forment Saraya et Cynheiddon dans une saga pleine d'action, d'humour et de passion.

  • Organiser une sortie familiale, persuader ses parents de lui faire un petit frère, défendre Maxime contre Félix qui se moque de son ventre, mais aussi se faire disputer par la maîtresse pour avoir pris un Chocomou sans permission ou par ses parents parce qu'elle a dit des gros mots... la vie de Lulu est remplie de moments parfois gais, parfois désagréables, mais auxquels elle sait toujours faire face !
    En deux planches drôles et justes, Lulu montre comment résoudre ses tracas quand on est une petite fille de 9 ans. Le dessin rassurant de Marylise Morel anime ces 24 histoires tendres.

  • C'est reparti pour les aventures de Lulu et de ses amis à l'école ! Difficile de trouver sa place quand on a 9 ans... Surtout que cette année, Élodie a un demi-frère, Tim doit porterdes lunettes, quant à Lulu... Elle tombe amoureuse ! Comment gérer tous ces petits et grands changements du quotidien ? Heureusement qu'il reste la famille et les amispour donner quelques conseils !En deux planches drôles et justes, Lulu montre comment résoudre les tracas du quotidien quand on est une petite fille. Le dessin classique et rassurant anime ces 25 histoires tendres, imaginées par huit scénaristes différentes. Publiée depuis de nombreuses années dans le magasine Astrapi, Lulu existe aussi en librairie sous la forme de courts romans et de livres documentaires (collection « C'est la vie, Lulu ! »).

  • Aïe, aïe, aïe ! Lulu a des bagues car ses dents ne poussent pas droit. Persuadée qu'on va se moquer d'elle, Lulu retourne à l'école toute coincée, osant à peine parler. Et cela ne loupe pas : dès la récré, Félix et Mathias l'appellent "dents d'acier". Lulu, qui souhaitait rester discrète, devient une vraie attraction ! L'horreur ! Comment va-t-elle pouvoir affronter toutes ces mauvaises blagues ? Grâce à une idée, une super idée qui va tout changer...

  • Lulu est une fille comme les autres, avec son lot de petits soucis et de grandes questions. Alors quand elle veut arrêter la piscine, qu'elle est déçue de ne pas partir en vacances ou encore qu'elle a fait une mauvaise blague à l'école, elle a besoin du soutien de ses amis pour trouver des solutions... Grâce à Tim, Élodie, Ling ou Mansour, Lulu est toujours bien entourée ! Avec le sourire et beaucoup d'humour, ils peuvent toujours compter les uns sur les autres... et beaucoup s'amuser bien sûr !
    En deux planches drôles et justes, Lulu montre comment résoudre ses tracas quand on est une petite fille de 9 ans. Le dessin rassurant de Marylise Morel anime ces 24 histoires tendres.

  • Sympathique, souriante et pleine d'énergie ! Lulu est une jeune fille très attachante. Pourtant, elle se pose beaucoup de questions... Comment faire face à la violence de sa grande soeur ? Comment réconforter Tim, son meilleur ami, furieux d'apprendre qu'il doit porter des lunettes ? Entre petits et grands défis du quotidien, heureusement, Lulu veille ! Enfin, ça, c'était avant de tomber amoureuse....

  • Tous les enfants rencontrent des problèmes au quotidien, des tracas stressants difficiles à surmonter. Mais quand Lulu se pose des questions sur la religion, qu'elle a des problèmes à l'école ou qu'elle se sent un peu nulle, pas d'inquiétude ! Quand elle regarde autour d'elle, un constat : elle est bien entourée. Entre ses copains de classe, sa maîtresse et sa famille, elle trouve toujours des réponses et du soutien. Et avec le sourire, en plus !
    En deux planches drôles et justes, Lulu montre comment résoudre ces tracas quand on est une petite fille de 9 ans.
    Le dessin rassurant de Marylise Morel anime ces 24 histoires tendres. Publiée depuis de nombreuses années dans le magasine Astrapi, Lulu existe aussi en librairie sous la forme de courts romans et de livres documentaires (collection « C'est la vie, Lulu ! »).

  • La vie de Lulu est bien remplie ! Entre sa grande soeur un peu peste, ses parents fatigués et des amitiés parfois compliquées, elle se frotte tous les jours aux petites difficultés du quotidien. Pourquoi maman refuse-t-elle d'acheter des fournitures de marques ? Comment se défaire d'un tic, ou expliquer à la baby-sitter de ne plus prendre Lulu pour un bébé ? En plus, la petite fille aime les défis : inventer des cadeaux sans argent, améliorer l'ordinaire de la cantine... Et vous, comment feriez-vous ?

  • Pour une petite fille de neuf ans, la vie est parfois un peu compliquée ! Lulu n'arrive pas à se lever, n'arrive pas à se concentrer sur ses devoirs, a peur de rester toute seule... Tous les enfants rencontrent ce genre de problèmes au quotidien, des petits soucis qui compliquent la vie et génèrent de l'angoisse. Heureusement, Lulu et sa famille trouvent toujours une solution. Et, la plupart du temps, la réponse est simple : un grand éclat de rire ! De quoi rassurer les lecteurs confrontés aux mêmes situations que Lulu et leur offrir de vraies pistes de réponse...

  • Lulu est ravie : elle participe à son premier cours de gymnastique ! Mais une fois là-bas, c'est la cata : elle n'arrive pas à articuler deux mots, et reste toute seule dans son coin. Pourtant, elle aimerait bien aller vers les autres et s'amuser avec eux. Comment faire pour être moins timide ?

  • Ils ricanent bêtement, jouent au ballon comme des fous... Vraiment, les garçons sont de drôles de zouzous ! Parfois, Lulu n'est pas loin de se dire qu'ils sont vraiment nuls. Parfois seulement, car il y a quand même Tim. Et, même s'ils adorent embêter les filles, les garçons ne sont pas si différents quand il s'agit de piquer un fou rire ou faire face à une interrogation surprise...

  • Lulu doit annoncer deux mauvaises notes à ses parents. Ils ne vont pas être contents ! En effet, sa maman la gronde, car depuis plusieurs semaines Lulu ne travaille pas assez. Lulu est punie : elle doit rester dans sa chambre tant qu'elle ne saura pas parfaitement sa leçon d'histoire. Elle est désespérée, tout s'embrouille dans sa tête. Et lorsqu'elle récite sa leçon à sa mère, c'est la catastrophe. Comment va-t-elle faire pour mieux apprendre et vaincre son anxiété ?

  • Lulu est folle de joie : Élodie, sa meilleure amie, l'a invitée à passer le week-end dans sa maison de campagne ! Mais une fois chez elle, Élodie se montre désagréable, moqueuse, et égoïste. De retour à l'école, Lulu ne veut plus entendre parler d'Élodie !

  • Lulu en a assez : elle ne peut jamais faire ce qu'elle veut ! On l'oblige à porter les vieux vêtements de sa soeur, à abandonner ses jeux pour aller faire les courses, à s'aérer quand il y a un super film à la télé... Ça suffit ! Elle veut être libre ! Avec Tim, Élodie et Matthias qui partagent sa colère, Lulu décide d'écrire et de jouer un spectacle : ils le joueront ensemble devant leurs parents. La représentation est un succès et provoque enfin une vraie discussion : Lulu et ses parents rédigent ensemble une convention des droits de Lulu qu'ils signent tous les trois. Vive la liberté !

  • Lulu, comme les autres enfants, ressent parfois la trouille lui nouer le ventre. Peur d'aller chez le médecin, de présenter un exposé devant toute la classe, de se jeter à l'eau... Mais heureusement, Lulu trouve toujours une solution. Et la plupart du temps, la réponse commence par un grand éclat de rire !

  • Quand Lulu arrive à l'école, ce matin, ses copains discutent avec animation : un volcan menace d'entrer en éruption en Italie ! Lulu s'inquiète, car sa soeur doit y aller en voyage scolaire... Elle voudrait ne plus y penser, mais les médias ne cessent d'en parler. Et puis les catastrophes s'enchaînent : pollution, chômage, guerres... À quoi ça sert, les infos, si elles ne nous apprennent que les mauvaises nouvelles ?

  • En ce moment, Lulu se trouve nulle. Avec ses mollets de coq, ses taches de rousseur et ses cheveux frisés, elle ne se plaît pas du tout. De plus, à l'école, en cours de gym, elle se ridiculise devant ses camarades en ratant complètement l'ascension du mur d'escalade. Ah, si seulement elle était comme Mélissa, sa jolie camarade de classe, à qui tout semble réussir ! Heureusement, un événement inattendu va lui redonner espoir...

  • Ce matin, Lulu se réveille dans une maison silencieuse. Sa mère travaille, sa soeur est chez une amie, et son père est allé faire un jogging. Lulu fonce à la cuisine et se prépare un énorme petit déjeuner avec la pâte à tartiner normalement réservée au goûter. Puis elle se fait couler un grand bain. Mais très vite, elle commence à s'ennuyer... Une journée, c'est long, quand on ne sait pas comment s'occuper ! Pourtant, il suffit d'un peu d'imagination, non ?

  • À la récré, Lulu adore chanter avec ses amis. Du coup, la maîtresse leur propose de préparer un spectacle pour la fête de l'école. Ils auront même le droit de choisir une chanson à la mode ! Tout le monde se prend au jeu, et Lulu commence déjà à rêver de célébrité...

  • Elle se nomme Marie-Louise, mais préfère, en « coquette qui admet ne pas avoir que des qualités », qu'on lui dise Marylise. Elle considère que sa vie a été un long fleuve tranquille dont les berges se sont, au fil du temps, enrichies de fleurs délicatement colorées et de fruits savoureux. Elle attend des années qu'il lui reste à cheminer la richesse des joies du coeur, la dimension des sentiments, la plénitude des amitiés. Lui, c'est Zambano, un chien curieux - qui aurait pu s'appeler « Distel » comme le compagnon qu'eut Marie-Louise (pardon : Marylise !) il y a déjà... quelques années. Doté de l'intelligence des humains, il y ajoute la résignation et l'impertinence de sa race. Ce qui donne au lecteur une nouvelle vue du monde et de la vie de tous les jours. Avec des personnages qui ont pour noms : Mémère-Chérie, Tonton Jules, Chantal, Yanneck et Sazette - la jolie « papillon »...

  • Le portage du nourrisson
    Dans la majorité des actes et des déplacements, le nourrisson est porté ou se porte à la droite de sa mère. Le nouveau-né, durant son 1er mois, tend à être porté sur la tête maternelle ; ce portage peut se poursuivre pendant plusieurs mois. Lors des déplacements de la mère, même lorsqu’il est endormi, le petit se cramponne au corps de sa mère, qui parfois renforce le portage en le soutenant sous les fessiers.
    Les liens d’attachement interpersonnel sont très forts chez les orangs-outans observés. Les communications tactile et corporelle semblent être un outil privilégié dans les rapports sociaux.
    Jane tient sa petite, Becky, 12 mois, à sa droite, la main gauche reste disponible pour solliciter de la nourriture aux passants : la mère maintient contre son corps, son nourrisson, pour le sécuriser mais aussi le contenir (holding), lorsqu’il commence à vouloir s’émanciper et découvrir « le monde », n’ayant pas encore conscience des risques.

  • Les recherches en psychologie comparée démontrent des compétences relativement semblables entre les singes et l'homme, en matière de traitement de la perception, de la mémoire et du raisonnement, soit dans le domaine de la cognition, mais également en matière émotionnel, d'autant plus que nous savons aujourd'hui grâce aux neurosciences qu'il ne peut pas y avoir de cognition sans émotion préalable. Ainsi, ayant appris que le jeune orang-outan manifestait un développement neuro-morphologique similaire durant ses deux premières années de vie avec le petit de l'homme, j'ai souhaité orienter mon analyse sur le développement psycho-cognitif de ce grand singe, nommé l'homme des bois.
    Ayant précédemment effectué une étude sur les processus d'attachement et le développement du petit enfant, je désirais approfondir cette recherche, et attester (ou non) que l'attachement précoce mère-bébé a des effets sur le développement cognitif non seulement des primates humains mais également des primates non humains. Si mes résultats validaient cette hypothèse, alors l'hypothèse darwinienne de la continuité évolutive entre les espèces était également confirmée.

empty