Martine Cerf

  • Dans ces poèmes d'amour, nous gravissons nombre d'étapes qui alternent : l'attente de la coïncidence, la plénitude sensible et sensuelle, le quotidien de la tendresse, la rencontre des âmes, voire l'égoïsme parfois violent nécessaire au couple. « Hymne à la vie » est le narratif de l'affection de Martine Cerf pour son frère jumeau, de leurs accords, de l'angoisse qui sépare jusqu'à la pieuse fraîcheur des souvenirs, revécue sur la tombe du disparu. Voici un chant intime et douloureux, proche du sacré.

  • Depuis l'adoption, en 1905 en France, de la loi de Séparation des Églises et de l'État, la laïcité n'a jamais cessé d'être l'objet d'attaques, de remises en cause à l'école, à l'hôpital, dans les services publics, dans la vie quotidienne de chaque citoyen, quand elle n'est pas victime de détournement de sens.  Ouvrage engagé, cette seconde édition défend l'idée que la laïcité est le ciment d'un « bien vivre ensemble » et que le principe de séparation des Églises et de l'État fait son chemin en Europe comme dans le monde du XXIe siècle. Plus de 30 nouvelles entrées, Médiation, Israël, Handicap, Conseil central laïque, Anticléricalisme, financement public des cultes, islamophobie... clarifient encore les débats autour de la laïcité.
    />

  • On parle volontiers aujourd'hui d'une crise de la laïcité.  On évoque une laïcité "positive" ou bien "ouverte" ou bien "moderne". Méfions-nous des adjectifs, ils sont l'acné du style. Tenons-nous en au terme de "laïcité", telle qu'en elle-même la République l'a forgée au long des temps. Il faut rappeler haut et fort que la laïcité découle de ces droits fondamentaux reconnus à tous les êtres humains : la liberté et l'égalité.  Robert Badinter Imaginé par Martine Cerf et Marc Horwitz (association EGALE), co-directeurs du Dictionnaire de la laïcité, ce livre manifeste présente l'histoire et les textes fondateurs de la laïcité. Illustré par Nono, enrichi de témoignages, il nous montre pourquoi ce principe fondamental reste l'un des garants de nos libertés et d'un vivre ensemble pacifié. Préface de Robert Badinter

empty