Maëlle C

  • Bonjour, Je suis Kokinou le doudou ! Viens passer une journée à la garderie avec moi ! Et comme je suis un coquin et que j'aime jouer, je me suis caché dans chaque page. Sauras-tu me retrouver ?De belles images détaillées et sonorisées à chercher avec votre bébé pour partager avec lui le plaisir des premières découvertes. Un livre interactif à voir et à écouter !Retrouvez vite la collection "Cherche et trouve pour les bébés" au format numérique interactif !Idéal de 0 à 3 ans.

  • Un imagier de Noël complet, aux illustrations belles illustrations.

  • «  Je fus en grâce autant qu'en disgrâce. De l'un ou l'autre état les causes me furent souvent inconnues. À l'âge de quinze ans j'avais été placé au Collège royal, dans la classe de l'aîné des princes...  »
    Celui que le destin projette ainsi dans l'entourage du futur roi du Maroc, Hassan II, aurait tort de trop croire en son étoile et de ne mettre aucune borne à ses ambitions. Il n'est pas sans risque d'avoir systématiquement devancé un prince au tableau d'honneur.
    Attend-il d'être appelé au gouvernement  ? On l'envoie en exil. Se croit-il perdu à jamais  ? On le nomme historiographe du royaume, comme Racine sous Louis XIV, comme Voltaire sous Louis XV. Ce n'est pas pour déplaire à ce conseiller lettré, qui cultive une écriture d'un classicisme achevé.
    Mais il a appris à redouter dans toute faveur apparente un jeu dont il serait obscurément la proie. Et qu'adviendra-t-il de sa loyauté à toute épreuve, lorsqu'une insaisissable jeune femme viendra lui murmurer les secrets des rébellions qui s'organisent clandestinement dans le royaume  ?
    Une transposition virtuose des Mille et Une Nuits et des Mémoires de Saint-Simon au xxe siècle, qui nous fait revivre trente ans d'histoire du Maroc, entre le crépuscule du «  protectorat  » et le début des «  années de plomb  ».
     

  • 'Quand la révolution s'arrête aux frontières, c'est qu'elle est déjà morte avant d'avoir commencé.' C'est après avoir proféré cette sentence que Max, Tina, Julien, accompagnés de Clarence, se retrouvent à Chicago, aux États-Unis, en juin 1919.
    Chicago est alors le point névralgique de toutes les tensions qui traversent la société américaine. Tous les ingrédients d'une explosion sociale y sont réunis. Max et ses amis entendent bien en être les détonateurs...

  • Esther Parmentier, 19 ans, a quitté sa Bretagne natale pour un stage à Strasbourg dans une société informatique quand elle est repérée par l'Agence de Contrôle et de Détection des Créatures Surnaturelles. Car Esther est une sorcière. A peine remise de cette découverte, et des tests visant à déterminer ses capacités, Esther apprend qu'elle n'a pas plus de pouvoirs qu'une allumette mouillée. Sa note sur l'échelle des pouvoirs est historiquement basse  : 2 sur 82. Mais Esther est dotée d'un caractère de cochon, de solides capacités de déduction et est capable de résister aux pouvoirs de séduction des Créatures.
    Malgré son faible score, l'Agence décide donc de l'embaucher comme stagiaire.
    Seul bémol à cette nouvelle vie trépidante au sein d'une Agence où Esther côtoie un loup-garou alpha, une sorcière surpuissante, un djinn séducteur, une goule affamée, un fantôme accro aux jeux de rôle, elle va devoir faire équipe avec l'agent Loan, désagréable mais néanmoins très séduisant vampire, qui la considère de haut. Il va pourtant bien falloir qu'ils collaborent, car l'affaire du Ghost Challenge affole l'Agence  : des adolescents disparaissent régulièrement et sont transformés en vampires. Un mouvement séparatiste au sein des Créatures serait à l'origine de ces mutations...

  • - 72%

    Durant des centaines d'années, les morts du cimetière des Bosquets
    ont pu reposer en paix. Mais depuis quelques temps, leur tranquillité
    est troublée : ils reçoivent des appels de vivants ! Et des appels
    incompréhensibles, en plus ! Après avoir délibéré, ils décident
    d'envoyer un des leurs enquêter sur ces étranges phénomènes. Ce sera
    Esmée, une adolescente morte au XVIIIe siècle. Elle seule pourra
    intégrer la cité scolaire Simone Veil sans attirer l'attention.
    Stupéfaite, émerveillée, horrifiée mais aussi fascinée, Esmée va
    découvrir la vie des ados d'aujourd'hui. Sa vie, ou plutôt sa mort va
    en être bouleversée...

  • Après les années noires de la première guerre mondiale, voici les années d'espoir et d'effervescence révolutionnaires !
    Cette nouvelle saga, explorant les années 1920, au Mexique d'abord, aux États-Unis ensuite, est en quelque sorte, non pas la suite, mais le prolongement lumineux de Notre Mère la guerre.
    Finie la vieille Europe, vive le Nouveau Monde !
    12 novembre 1918. Premier jour de paix. Dans la morne cour d'une caserne, Max Brunner, soldat Alsacien battu lève un poing rageur tandis que le drapeau allemand est abaissé. Julien Varin, soldat Français vainqueur, le regarde, intrigué.
    C'est peut-être bien ce jour-là, sur les cendres de l'Europe, qu'est apparue aux deux jeunes hommes, l'idée même d'un monde nouveau. L'un avec l'autre. L'un malgré l'autre.

    Tout s'enchaîne très vite. Paris d'abord, où Max présente à Julien ses amis anarchistes. Le port de Rouen ensuite, où Max et ses camarades s'emparent du Libertad, un vieux cargo rouillé retenu par la Marine française, dont ils libèrent l'équipage. Et tandis que le commandant donne ses ordres pour quitter Rouen et gagner la haute mer dans la plus grande discrétion, Max entraîne Julien dans les entrailles du navire. Ouvrant l'une des cales, Julien découvre, enfouies sous le charbon, des centaines de caisses remplies d'armes et de munitions. Pour aider la révolution qui se propage en Allemagne, ça fera l'affaire. Cap sur Hambourg !, rigole Max. L'Allemagne, vraiment ? Tapie dans un recoin, une ombre guette les deux hommes...Une ombre qui corps et âme se dévouera à leur faire découvrir la lumière. Et, enfin, quitter l'hiver...

    Ce récit inédit de Kris & Maël propulsera Julien le Français et Max l'Allemand, ivres d'espoir et parfois de violence, dans le bouillonnement révolutionnaire et anarchiste de l'Amérique du Nord.

    Une histoire à suivre, en quatre volets.

  • Aux premiers jours de 1919, ils sont arrivés dans le Nouveau Monde, Julien et Max.
    À bord du Libertad, un rafiot plein jusqu'à la gueule de fusils et de munitions, piloté par le capitaine Silius Jensen, un drôle d'oiseau aussi, celui-là. Et avec Tina, surtout, Tina la rebelle, Tina la farouche, Tina la compagne du fameux colonel Craven, chef des guérilleros mexicains.
    Quand le Libertad aborde la rive atlantique mexicaine, les regulares, les soldats du gouvernement, attendent de pied ferme, le fusil à l'épaule et la mitrailleuse frémissante. Un déluge de feu s'abat sur le trio et les quelques rebelles venus les accueillir. Jensen s'apprête à reprendre la mer, Max, Julien et Tina à vendre chèrement leur liberté. C'est alors que le gros de la troupe rebelle, aux cris de Craven, Craven !, entre en jeu, bousculant comme des quilles les soldats réguliers. Enfin, le colonel Craven, seul, un drapeau à la main, les yeux fous, s'élance au milieu de la bataille, déclamant un poème de fange, de rage et de sang. Stupeur chez les regulares, vivats hurlés sous les sombreros des révolutionnaires, l'hésitation des uns profite aux autres, et c'est la victoire.
    Craven. Julien, Max et Tina. Les personnages sont en place, le rideau, ensanglanté, s'est levé. L'hiver des tranchées se dissipe enfin, le printemps mexicain est en pleine éclosion.
    Pour combien de temps encore ?

  • Noa pose toujours des tas de questions, au point qu'il fatigue un peu sa maîtresse.
    Pourtant, Noa écoute toutes les réponses de la maîtresse... qui ferait bien, elle, d'écouter Noa un peu mieux...

  • Depuis l'été 2018, Greta Thunberg, la jeune Suédoise, attire sur elle l'attention du monde entier, haranguant chefs d'État et grands patrons sur l'avenir de la planète. Mais qui est véritablement cette jeune militante écolo ? La première enquête complète, menée à Stockholm auprès de ses proches, qui livre les clés du phénomène Greta.
    À chacune de ses prises de parole, elle défie les puissants. Elle irrite Donald Trump autant qu'elle enthousiasme Barack Obama et ses interventions affolent les journalistes du monde entier. Mieux que les politiques, mieux que les scientifiques, Greta Thunberg a imposé le défi climatique comme enjeu majeur de notre siècle. Mais comment cette Suédoise autiste et solitaire est-elle devenue un phénomène, l'incarnation d'une prise de conscience universelle face à la catastrophe écologique qu'elle annonce ? De quelle facon a-t-elle popularisé son discours lapidaire, en dépit de son jeune âge et de son allure enfantine ? Certains la disent instrumentalisée, marionnette du capitalisme vert ou de parents assoiffés de notoriété. D'autres l'érigent en icône sacrificielle, prête à s'oublier pour sauver la planète. La réalité est sans doute à chercher dans l'histoire de l'adolescente, dans son enfance torturée, au sein d'une famille engagée et très médiatisée. Pour raconter cet étonnant parcours, Maelle Brun a recueilli le témoignage de ses proches, à Stockholm notamment. Cette enquête, première biographie de Greta, révèle comment a surgi son cri de colère, devenu cri de ralliement de millions de militants.

  • Cachée sur une île au milieu d'un lac immense se dresse l'école de Pan. Elle accueille des élèves qui ont un point commun : un superpouvoir ! Là-bas, Félix l'enfant-chat, Bilal le passe-muraille et Aglaé la chauve-souris vont apprendre à contrôler leur pouvoir. Et devenir unis comme les doigts de la main ! Heureusement, car l'existence de l'école a été découverte par un ennemi aussi dangereux qu'invisible... Une nouvelle série envoûtante, vitaminée et drôle, bourrée de clins d'oeil aux comics de super-héros américains !

  • Après l'agression dont a été victime Louna, transformée en vampire par Félix pour lui sauver la vie, les enfants n'ont qu'une idée en tête : retrouver celui qui a fait cela et le lui faire payer. Quel est ce mystérieux groupe "Corpsy", dont fait partie l'agresseur ? Félix est obsédé par la vengeance, Bilal en proie à de curieux zombies. Dans le même temps, Irulka quitte provisoirement l'île de Pan pour enquêter dans une autre école, la Psyacadémie. L'occasion de se rendre compte que leur ennemi est puissant. Tellement même que la situation des pensionnaires de l'école de Pan pourrait bien être désespérée...
    Un final haletant pour ce cinquième tome en forme de conclusion !

  • Sur une île, au milieu d'un lac, une vingtaine d'enfants vivent dans une école un peu spéciale... Eh oui ! L'école de Pan forme les super-héros de demain en apprend à ses élèves à canaliser leurs pouvoirs. En effet, plutôt embêtant de se transformer en chat sauvage par mégarde au milieu d'une foule, par exemple...
    Mais une organisation de super-méchants, L'Hydre, cherche à débaucher les élèves les plus doués ! En travaillant en équipe, Félix et ses amis pourront défier L'Hydre et ses sbires maléfiques. Sur l'île, non seulement les élèves s'entraînent mais tout est prétexte à tester ses capacités... Un silence magique qui apparaît subitement, une enquête infiltrée à mener pour le compte du SBI, un cracou sauvage : autant de bonnes raisons d'apprendre à maîtriser ses pouvoirs ! Mais les enfants doivent avant tout rester soudés pour faire face à toutes
    ces menaces...
    Voici le quatrième et avant-dernier tome de cette série de comics
    pour enfants envoûtante et drôle, bourrée de clins d'oeil aux super-héros américains !

  • C'est un livre construit par promenades et souvenirs, sensible, érudit, qui nous conduit à travers le Paris des trente dernières années : sur les traces de Marcel Proust, dans le XVIe arrondissement, le premier été où l'on put utiliser les Vélib' ; dans les jardins secrets où l'on pouvait entrer avant le 11 septembre 2001 ; à la Poste du Louvre, où l'on se remémore les longues files d'attente avant minuit, à l'époque pas si lointaine où l'on avait besoin, dans tant de démarches cruciales, du fameux « cachet de la poste » ; et dans bien d'autres lieux encore, célèbres ou inconnus : le Louvre, le 288, rue Saint-Jacques, la station-service des Invalides... Ce livre est dans la tradition des flâneries : de Walter Benjamin aux Flâneries parisiennes de Franz Hessel. Pérec et Modiano n'en sont pas non plus absents. Maël Renouard, auteur de La Réforme de l'opéra de Pékin (prix Décembre 2013) explore Paris avec la singularité de son style déjà affirmé, précis, alerte et méditatif, où l'émotion du souvenir n'empêche pas l'humour.

  • Sur l'île de Pan, Félix, Bilal et Aglaé apprennent à maîtriser leurs pouvoirs. Pourtant, intrus malveillants et objets surnaturels perturbent de plus en plus le quotidien des pensionnaires... Les enfants sont-ils encore en sécurité ? C'est le moment que choisit un nouveau professeur pour entraîner le trio dans une mystérieuse compétition : le défi Dédale, qui opposera l'école de Pan à celle des Asphodèles !

  • C'est la rentrée sur l'île de Pan. Félix, Aglaé et Bilal font la connaissance des derniers arrivants. L'occasion de découvrir de nouveaux pouvoirs... pas toujours bien maîtrisés ! Mais l'ombre de l'Hydre plane toujours sur l'école : les Grands-Garous semblent plus que jamais déterminés à recruter Félix. Manipulé par ses ennemis, dépassé par ses nouveaux pouvoirs, le garçon s'isole de plus en plus. Ses amis vont faire l'impossible pour lui venir en aide...

  • Camille fugue. Elle ne sait pas encore où elle va, mais elle est bien décidée à mettre le plus de distance possible entre elle et ses parents. Quand elle voit le petit écriteau déposé par deux marins : « Recrute garçon à tout faire contre gîte et couvert », Camille voit l'occasion idéale de prouver qu'à quinze ans elle peut se débrouiller seule. Mais ce que la jeune fille est loin d'imaginer, c'est qu'en signant le drôle de contrat que le propriétaire de la péniche lui tend elle deviendra son esclave et devra travailler pour lui... à vie. Commence alors un voyage au cours duquel Camille découvrira Éther, une terre de magie qui pourrait bien dissimuler le mystère de ses véritables origines...

  • L'essentiel à savoir sur la PMA en 50 notions clés ! Doit-on parler de PMA (procréation médicalement assistée) ou d'AMP (assistance médicale à la procréation) ? Les deux acronymes désignent-ils la même chose ? Et que faire de la FIV (fécondation in vitro) ou de la GPA (gestation pour autrui) ? Si tout le monde a un avis sur la question et sait globalement en quoi la procréaton médicalement assistée consiste, il existe de nombreuses subtilités qui rendent cette pratique cilinique plus complexe qu'il n'y paraît.
    Sujet d'actualité omniprésent dans les médias, la PMA suscite de nombreux débats bioéthiques : quand sera-t-elle ouverte aux couples lesbiens ? Et aux femmes célibataires ?
    En 50 notions clés, la journaliste Maëlle Le Corre - qui s'appuie sur de nombreux témoignages de couples qui ont eu recours à la PMA -
    vous aide à mieux comprendre cette technique médicale.

  • Avec justesse et subtilité, Maëlle Guillaud soulève l'épineuse question de la construction de l'identité à travers les yeux d'une adolescente face à ses contradictions. Une famille très française est un roman d'apprentissage qui dénonce les normes édictées en principe et loue la richesse d'être soi, tout simplement, avec son histoire et ses singularités.
    Charlotte vit en Savoie avec ses parents, qu'elle adore - quoique le tempérament exubérant de sa mère, d'origine séfarade, la met bien souvent dans des situations terriblement embarrassantes. Elle se prend parfois à préférer ceux de sa meilleure amie Jane, dont l'éducation, l'élégance et la réussite l'éblouissent. Sans oublier la silhouette élancée de son amie, qui tranche à côté de ses rondeurs alimentées par les pâtisseries de sa grand-mère.
    Invitée chez Jane, le rêve vire rapidement au cauchemar le jour où Bernard, le père, entraîne Charlotte dans un tragique accident. Terrorisée, elle garde le silence.
    Le mensonge de la parfaite comédie familiale se fracture, et Charlotte, désormais installée à Paris pour ses études, va devoir se libérer de cette emprise.

  • Janvier 1915, en Champagne pouilleuse. Cela fait six mois que l'Europe est à feu et à sang. Six mois que la guerre charrie ses milliers de morts quotidiens. Mais sur ce lieu hors de raison qu'on appelle le front, ce sont les corps de trois femmes qui font l'objet de l'attention de l'état-major. Trois femmes froidement assassinées. Et sur elles, à chaque fois, une lettre mise en évidence. Une lettre d'adieu. Une lettre écrite par leur meurtrier. Une lettre cachetée à la boue de tranchée, sépulture impensable pour celles qui sont le symbole de la sécurité et du réconfort, celles qui sont l'ultime rempart de l'humanité. Roland Vialatte, lieutenant de gendarmerie, militant catholique, humaniste et progressiste, mène l'enquête. Une étrange enquête. Impensable, même. Car enfin des femmes... c'est impossible. Inimaginable. Tout s'écroulerait. Ou alors, c?est la guerre elle-même qu'on assassine...

  • Quand on pensait éducation affective et sexuelle, hier, on pensait puberté, contraception, sida. Aujourd'hui, l'éducation affective et sexuelle intègre des thèmes tels que : pudeur, estime de soi, cadre des lois, vie amoureuse.
    L'éducation affective et sexuelle est une nécessité : les enfants, les jeunes n'ont jamais autant été exposés à des messages sexuels - publicités, clips, films pornographiques. Exposés sans être réellement informés. Exposés sans espace pour penser le corps, l'amour, les relations aux autres. Exposés sans savoir repérer les situations d'abus.
    Les parents veulent une éducation et affective et sexuelle de qualité pour leurs enfants et souhaitent aborder ce sujet avec eux, mais leur motivation est freinée : ils craignent d'être maladroits, ils n'ont pas les mots, ils ne se sentent pas experts. Pourtant, les enfants attendent d'eux une parole. Comment faire de ce rendez-vous raté une chance ? Maëlle Challan-Belval, éducatrice à la vie depuis plus de 14 ans, donne dans ce livre tous les outils aux parents pour mieux en parler. L'objectif de ce livre est d'offrir aux parents une compréhension large des enjeux de l'éducation affective et sexuelle et de leur donner envie d'échanger sur ce sujet avec leurs enfants.

  • On entend souvent dire qu'un prof n'est pas là pour aimer les élèves, et pourtant... Dans ce livre, Mael Virat montre, en s'appuyant sur de nombreuses études encore peu connues, que l'implication affective des enseignants ne nuit pas aux apprentissages des élèves. Bien au contraire, les enfants sont davantage motivés et ont de meilleurs résultats... En France, l'importance de la dimension affective dans la réussite scolaire a souvent été ignorée, mal comprise, voire rejetée. Pour Mael Virat, c'est une erreur que la connaissance des résultats présentés ici doit permettre de dissiper. Pour des enfants plus heureux à l'école, un ouvrage qui combat, preuves à l'appui, un tabou tenace dans notre pays. Chercheur en psychologie à l'ENPJJ, Mael Virat est spécialiste des mécanismes d'apprentissage et des pratiques éducatives. Ses recherches actuelles portent sur la compréhension de la dimension affective impliquée dans la relation éducative, dans le champ de l'enseignement et au-delà. 

  • Que sa volonté soit faite. Lucie est amoureuse. Éperdument. Mais pour imposer celui qu'elle a choisi, elle va devoir se battre. Ne pas céder face aux larmes de sa mère, à l'incompréhension de sa grand-mère, et à la colère de Juliette, sa meilleure amie. Malgré les humiliations quotidiennes, les renoncements, l'isolement et la sévérité de l'ascèse. Elle résiste et rêve d'absolu. Un jour pourtant, le sacrifice qu'elle a durement payé est violemment ébranlé par la découverte d'un secret. S'est-elle fourvoyée ou est-elle victime d'une manipulation? Avec sensibilité et justesse, Lucie ou la vocation nous entraîne dans les coulisses d'un monde reclus, soumis aux règles impénétrables de la congrégation. Subtilement le roman dévoile ce processus d'abnégation jusqu'à ce que le doute s'immisce. Une histoire en étroite résonance avec l'actualité, et qui permet peut-être de saisir la violence que le sacrifice impose et surtout sa puissance à tout exiger du fidèle.

empty