Laurent Genefort

  • Lorsque leur vaisseau s'abîme sur Arrhenius, Hummel et Lenoor découvrent un monde miséreux, précaire, où ne s'arrête jamais aucune compagnie de transport. Pas assez rentable. Les deux pilotes réussissent à repartir, mais promettent aux colons de revenir ; de créer, un jour, une ligne commerciale. Ainsi est née l'idée de la Spire, compagnie indépendante fondée par de simples pilotes à bord d'une poignée de caboteurs, qui reliera les planètes des Confins. La naissance, puis l'essor, de la Compagnie ne se feront pas sans heurts : luttes intestines, amours et inimitiés personnelles, alliances et trahisons, jalonneront le quotidien des navis, véritables aventuriers des étoiles. Voici le début d'une trilogie de space opera par l'un des plus grands auteur du genre. Un ticket pour les étoiles !

  • La Spire a grandi. La compagnie de transport, créée par des pilotes indépendants, est devenue une multimondiale, aussi implacable que ses concurrentes. En son sein, deux branches s'affrontent pour prendre le contrôle de la compagnie. Les luttes intestines battent leur plein, les décisions contestables se multiplient.
    Pourtant, dans le Fort - gigantesque château taillé dans un astéroïde où siège la Spire - un rêve demeure vivace chez certains navis : trouver le monde d'origine des Vangk, où auraient été fabriquées les Portes ouvrant sur les étoiles, ce monde mythique qui permettrait à ses découvreurs de s'emparer des secrets quasi divins de l'espèce disparue.
    Réussiront-ils, là où des myriades d'explorateurs échouent depuis plus de mille ans ?
    Et son éventuelle découverte ne risque-t-elle pas de conduire l'humanité à sa perte, si elle tombait entre les mains de la faction expansionniste de la Spire ?

  • Pour la Spire, l'âge d'or a commencé. Ses concurrentes la laissent en paix, et sa puissance ne cesse de grandir. Mais pour les navis travaillant pour elle, c'est une autre affaire.
    La Ligue qui les représente est en charpie. Le fossé se creuse malgré les efforts de Lenoor et d'Hummel, les fondateurs, pour contrer Mathy et son redoutable Buro.
    Sauront-ils résister aux dangers extérieurs qui guettent, sauront-ils conserver l'âme de la compagnie qui lentement se meurt ? Ou n'est-il pas déjà trop tard ?

    Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque paraît son premier roman dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Cinquante ouvrages plus tard, quatre Grands Prix de l'Imaginaire et deux Prix Rosny aîné en poche, il est l'une des figures de proue de la science-fiction française.
    Avec Spire, l'auteur explore son univers des Portes de Vangk et raconte la naissance puis l'expansion d'une compagnie de transport interstellaire dans une grande fresque de space opera.

  • Le sang des immortels

    Laurent Genefort

    • Critic
    • 5 Octobre 2017

    Ils étaient quatre : Affer Samsara, un mercenaire, Nemrod Loxmith, un chasseur fortuné, Joker Mehen, un ancien prêtre, et Liaren Teafor, une anthropologue. Quatre aventuriers venus sur ma planète pour traquer le Drac, cet être légendaire dont le sang, dit-on, offrirait l'immortalité. Quatre individualités prêts s'entretuer à la moindre altercation. Quatre chasseurs... et moi, leur guide, qui prendrait bien la poudre d'escampette si la prime promise n'était pas si alléchante...
    Mais pour réussir notre expédition, il nous faudra affronter la Mareselva, la forêt qui ne fait qu'un avec l'océan, et ses secrets : les rebelles autonomistes, une faune sauvage, une flore hostile et, peut-être, le Drac.

    Laurent Genefort, né en 1968, se consacre à la littérature de science-fiction et de Fantasy depuis l'âge de vingt ans. Il est alors le plus jeune auteur du Fleuve Noir et écrira dans la mythique collection « Anticipation » une vingtaine de romans de SF. À son départ du Fleuve Noir, il inaugure le premier volet d'un livre-univers avec la parution du cycle d'Omale considéré depuis comme l'un des plus grands cycles de la science-fiction française.

  • Jarid Moray est un médiateur. C'est lui que les grandes compagnies envoient pour régler les troubles politiques majeurs dans les mondes reculés.Première destination : Muspellsheim, dans le système Pelé, une boule de lave éruptive et de gaz mortels ; un enfer, littéralement. D'autant que les gouverneurs de la colonie ont depuis quelque temps la fâcheuse habitude de se faire assassiner. Et les factions indépendantistes, non contentes de s'entretuer, commencent à poser de sérieux problèmes...Deuxième destination : Favor et Dunaskite, deux planètes jumelles reliées par un tube artificiel, l'une des dix merveilles de l'univers, qui permet la production de l'ambrozia ; une plante très recherchée, source de richesse. Mais voilà que des attentats se succèdent et que le spectre d'une guerre ouverte menace de bouleverser ce précaire équilibre...

    Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque paraît son premier texte dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Cinquante ouvrages plus tard, quatre Grands Prix de l'Imaginaire et autant de Prix Rosny aîné en poche, il est l'une des figures de proue de la science-fiction française.

  • Omale t.1

    Laurent Genefort

    Omale...

    Imaginez une sphère de matière ultra-dense, englobant un soleil. À l'intérieur de cette coquille de centaines de millions de fois la surface terrestre : de l'air et de la vie ; des espèces intelligentes, aussi. Là, sous un soleil à jamais immobile, les Humains, arrivés par une éphémère Porte de Vangk, ont dû repartir de zéro. Au fur et à mesure des âges, alors que l'univers extérieur se muait en simple mythe, ils ont dû tisser une histoire avec leurs voisins extraterrestres : les Chiles, grands et puissants, et les sages Hodgqins. Une histoire faite de commerce et de guerre, d'exploration des Confins, mais où les grands mystères demeurent : quels êtres aux pouvoirs semi-divins ont édifié Omale, et pourquoi y ont-ils piégé toutes les espèces de la Galaxie ?

  • Pendant seize siècles, la guerre a fait rage entre les trois espèces qui peuplent la surface intérieure d'Omale. Aujourd'hui, la paix est revenue entre les Humains, les Hodgqins et les Chiles. Mais déjà un nouveau danger se profile : la Muraille Sainte, érigée mille ans plus tôt au centre de l'Aire humaine par des religieux refusant tout contact avec les démons extraterrestres, a été abattue. Et voilà que des millions de fuyards se répandent dans tout le territoire, bouleversant l'équilibre précaire de la paix. Une expédition menée par Haka, un physicien chile, va devoir se rendre là où aucun Chile, aucun Hodgqin ni aucun Humain de l'extérieur ne s'est jamais aventuré. Pour découvrir un secret susceptible de mettre fin à l'existence même d'Omale...

  • Lum'en

    Laurent Genefort

    « La vie intelligente sur Garance apparut cent mille ans avant que la planète ne porte ce nom. Cette vie-là n'était pas humaine, ni même organique. Lum'en était unique en son genre... » Imaginez une étoile avoisinant sept dixièmes de masse solaire... Si vous levez les yeux, il se peut que vous aperceviez son éclat blanc-jaune sur la face antérieure du bras spiral d'Orion, à sept mille parsecs du centre galactique. Le système de Grnc.mld1 compte six planètes : cinq telluriques et une gazeuse. De ces six planètes, Garance est la seule qui évolue dans la zone d'habitabilité. Lum'en relate la colonisation de Garance, une planète comme tant d'autres, du moins en apparence... L'histoire de ces femmes, de ces hommes rudes lancés à la conquête d'un monde, le récit des luttes de ces pionniers qui, au fil des générations, vont écrire la plus exceptionnelle des aventures, la plus terrible, aussi, celle de l'ancrage, du développement puis, inéluctable, du déclin d'une colonie dans les confins. L'essence même de la nature humaine, en somme, la quête d'horizons nouveaux. Quitte à rater l'essentiel... Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque paraît son premier roman dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Quarante ouvrages plus tard, deux Grand Prix de l'Imaginaire et un prix Rosny Aîné en poche, il est l'une des figures de proue de la science-fiction française et, sans doute, le meilleur créateur d'univers du domaine. Lum'en est le quatrième de ses livres à paraître aux éditions du Bélial'.

  • Les peaux épaisses

    Laurent Genefort

    • Critic
    • 2 Novembre 2017

    Roko et Lark : deux mercenaires parmi les plus chers et les plus doués. Lark, qui a formé Roko, est un ancien peau-épaisse, un humain génétiquement modifié pour résister aux conditions de travail dans l'espace. Après trente ans de métier, il décide de raccrocher et de rejoindre les siens.

    Roko, lui, n'aime pas les peaux-épaisses. Il les chasse pour revendre leurs peaux, véritables combinaisons spatiales vivantes. Quand il est engagé pour éliminer le clan de Nomaral - le Clan de Lark - à un tarif mirifique, son chemin va à nouveau croiser celui de son ancien mentor.

    Une poursuite effrénée commence. Lark parviendra-t-il à sauver son clan ? Et à sauver sa peau ?

    Laurent Genefort, né en 1968, se consacre à la littérature de science-fiction et de Fantasy depuis l'âge de 20 ans. Plus jeune auteur du Fleuve Noir, il écrira dans la mythique collection « Anticipation » une vingtaine de romans de SF. Par la suite, il publiera le cycle d'Omale, considéré depuis comme l'un des plus grands cycles de la science-fiction française. Récemment, il a publié Hordes, une trilogie de dark fantasy chez Bragelonne et participé à la création d'un jeu vidéo pour Ubisoft.

  • Omale... Une sphère creuse, aux dimensions d'un système stellaire. L'Humanité, importée seize siècles plus tôt par une race mystérieuse, y partage son espace vital avec deux autres espèces intelligentes : les Chiles et les Hodgqins. Depuis plusieurs décennies, la paix règne sur l'Aire tripartite. C'est le moment que choisissent les Æzirs, une espèce vivant dans l'espace intérieur d'Omale, pour proposer aux peuples de la surface un long et périlleux voyage spatial, au terme duquel les secrets des lunes captives seront révélés. Seuls les Hodgqins semblent en mesure d'entreprendre une telle aventure. Mais Ipis, une Humaine, tient absolument à être de la partie. À la tête d'un groupe de scientifiques, elle va traverser le territoire hodgqin et prouver que, face à un enjeu cosmique, l'Humanité ne saurait être mise à l'écart. Après avoir longuement exploré l'Aire humaine, Laurent Genefort nous entraîne, dans une aventure menée tambour battant, à la découverte de l'Aire hodgqine.

  • « Je me souviens de mon premier pas sur Opulence, au pied de la rampe du vaisseau, quand j'ai cru avoir écrasé un caillou et que le caillou saignait sur la mousse ; des larmes coulaient sur les joues de ma mère ; j'ai pensé que c'était à cause du caillou. »

    Dix récits. Dix histoires de colonies futures, planétaires ou spatiales. Et huit lettres pour un mot qui porte en lui l'essence du space opera. Que Laurent Genefort revisite en maître via la multipolarité de son sujet : l'imaginaire colonial, l'idéologie coloniale, l'aventure coloniale, les horreurs coloniales...

    La nature humaine sous l'éclairage de soleils exotiques et lointains, en somme. Le coeur battant de la science-fiction.

    en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque paraît son premier roman dans la mythique collection « Anticipation ». Quarante livres plus tard, il est l'une des figures de proue de la science-fiction française et, sans doute, le meilleur créateur du domaine. Son dernier ouvrage paru aux éditions du Bélial', Lum'en, a été salué par le Grand Prix de l'Imaginaire, le Prix Rosny Aîné et le Prix Julia Verlanger.

  • Désormais, nous ne serons plus jamais seuls. Septembre 2019. Deux Bouches s'ouvrent. L'une, au-dessus du Pacifique. L'autre, au large du Golfe du Bengale. Ce qui en tombe se noie dans l'océan... Reste la réalité imposée par l'événement : nous ne sommes plus seuls ! D'autant que bientôt une troisième Bouche se matérialise sur la terre ferme, et les aliens débarquent sur Terre. C'est l'effervescence, la mobilisation mondiale, l'exultation... les vagues de suicides, aussi. Et bientôt une quatrième Bouche, puis une cinquième, puis dix, cent, mille Bouches qui partout apparaissent, livrant passage à des kyrielles d'extraterrestres de races, de moeurs et d'aptitudes diverses... À la sidération initiale succèdent le chaos et la terreur. Pourtant il faut faire face, s'adapter, mais comment vivre dans un monde qui ne vous appartient plus ? Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque sort son premier roman, Le Bagne des ténèbres, dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Aujourd'hui, avec une quarantaine de livres publiés, deux Grand Prix de l'Imaginaire et un prix Rosny Aîné en poche, il est considéré comme l'une des figures de proue de la nouvelle science-fiction française et, sans doute, le tout meilleur créateur d'univers du domaine. Dans le numéro 58 de la revue Bifrost paraît « Rempart », une nouvelle qui fera date et obtiendra le Grand Prix de l'Imaginaire 2011. Avec Points Chauds, qui prend donc « Rempart » pour souche et puise aux mêmes racines, Laurent Genefort signe ce qui est peut-être son roman le plus exigeant, le moins neutre, un livre qui, s'il n'est pas celui de la maturité, y ressemble beaucoup...

  • Les chasseurs de sève

    Laurent Genefort

    • Critic
    • 7 Février 2019

    À l'intérieur de l'Arche, véritable arbre-monde, les tribus se font la guerre pour capturer la plus précieuse des ressources : la sève.
    Piérig est un sourcier. Il sait reconnaître et utiliser les différentes formes que prend la sève. Mais voilà que, depuis quelque temps, les feuilles délivrent toutes le même message, un appel à l'aide : l'arbre est malade et les zones mortes gagnent du terrain.
    La vie de Piérig bascule le jour où il tombe dans une embuscade montée par un village voisin. Son ami Masir est tué. Ses ennemis le gardent toutefois en vie car ils ont besoin de lui ; eux aussi veulent comprendre le message des feuilles et découvrir les causes de la dégénérescence du monde. Ils préparent une expédition.
    En compagnie de Juse, le joueur de flûte, d'Aksêl le colosse et de la belle mais fanatique Reva, Piérig devra faire un choix : accomplir sa vengeance ou sauver l'arbre-monde.

    Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque paraît son premier roman dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Cinquante ouvrages plus tard, quatre Grands Prix de l'Imaginaire et autant de Prix Rosny aîné en poche, il est l'une des figures de proue de la science-fiction française.
    Il signe avec Les Chasseurs de sève un magnifique roman d'aventures dans univers riche et vivant, que n'aurait pas renié un certain Jack Vance.

  • Mémoria

    Laurent Genefort

    Il travaille pour le compte des multimondiales qui se partagent l'univers.
    Il erre de planète en planète au gré de ses contrats. Il est le tueur à gages le plus redouté des mondes humains. Le plus cher, aussi. Nul ne sait qui il est véritablement. Pas même lui. Tel est le prix de son immortalité, qu'il doit à un artefact extraterrestre unique et qui ne le quitte jamais. Tout comme les « crises de souvenirs » qui le terrassent de plus en plus souvent. Des souvenirs dont il ne sait même pas s'ils sont les siens.
    Des crises qui masquent une terreur secrète, tapie au fond de lui sous la forme d'un cauchemar qui, inexorablement, se rapproche et menace de l'engloutir. Le compte à rebours est engagé...

  • Axelkahn est un ténor hors du commun, presque un dieu vivant. Ses interprétations des airs d'opéras les plus périlleux sont des instants volés à l'éternité. Tout cela grâce aux biopuces que lui ont implantées les mystérieux Yuweh. Jusqu'aujour où ces greffes tombent en panne, renvoyant Axelkahn à sa condition de simple mortel. Il ne lui reste plus qu'à tenter de retrouver un Yuweh, dont la légende raconte qu'il aurait disparu au coeur des Bulbes Griffith, gigantesque artefact spatial composé de stations reliées entre elles par des filins créant une inextricable toile d'araignée. Il forme donc une troupe de théâtre aussi hétéroclite qu'attachante et se lance en quête d'une hypothétique guérison.
    De l'aventure, la description d'un monde hors du commun et... du théâtre ! Rarement space opera n'aura si bien porté son nom.

  • Il s'appelait Kovall. Ils l'ont torturé au-delà de toute douleur. Or il a survécu. Il s'est reconstruit. Mais Kovall est mort ; à présent voici Valrin, et la traque commence. Pour comprendre et surtout pour se venger. Qu'importe le pouvoir de l'ennemi, Valrin ne lâchera pas prise. De planète en astéroïde, de vaisseau en arcologie, il avance peu à peu sur les traces d'un complot d'envergure cosmique dont l'enjeu n'est rien moins que la domination de la Galaxie. Auteur d'une trentaine de romans, Laurent Genefort est aujourd'hui l'un des représentants les plus remarquables du space opera français. Avec La mécanique du talion, il nous entraîne dans une quête hallucinée au coeur d'un univers mystériuex et de ses mythes.
    />

  • Un empire galactique au bord de l'implosion... Une chasse à l'homme sans pitié... Un grand roman d'aventure ! Dans l'empire galactique qui contrôle les cinq planètes du Compas, la place de chacun est gravée dans les replis de son ADN. Au sommet, dans son immense palais, le Prime Garant Bosmor incarne le pouvoir familial de la dynastie Combrail. Tout en bas de la pyramide des castes, des milliards de simples caires, comme Palestel. Quand le Prime Garant est victime d'une tentative d'assassinat, Palestel voit l'univers tout entier basculer autour de lui. Chaque faction désireuse de prendre le pouvoir veut lui mettre la main dessus, soit pour l'éliminer, soit pour l'utiliser. Il faut donc fuir ! Mais existe-t-il dans l'empire une seule issue pour le petit caire ? À moins de devenir le grain de sable qui grippe la machine... Une nouvelle collection de science-fiction... Les éditions Scrineo parient sur la jeune génération du récit d'aventure, mais aussi sur les maîtres contemporains du space opera. Et dans ce domaine, Laurent Genefort est une signature incontournable ! Rédactrice en chef de la revue Galaxies de 1996 à 2007, où elle a publié de nombreuses nouvelles de l'auteur, aujourd'hui directrice artistique des Imaginales, Stéphanie Nicot, la directrice de la collection, a tenu à faire appel à Genefort, tant pour son talent de raconteur d'histoires que pour le symbole fort qu'il représente.

  • Fuir... survivre... un voyage initiatique à la découverte du monde.Venezuela, 1938. Perdu à douze ans dans la jungle amazonienne, Brice est sauvé par un mystérieux voyageur, Jouve Deméril. Pendant des semaines, celui-ci le soigne avant de lui avouer la vérité : sociologue génial issu de Soror, planète appartenant à un système nommé Hélios, il a été contraint à l'exil. Il n'est resté sur Terre que le temps de sauver le garçon. À la suite d'un voyage spatial de vingt ans en hibernation, tous deux ont débarqué sur Soror. Quand Brice se réveille, c'est dans la peau d'un adolescent. La guerre couve dans le système entier, et les forces en présence veulent récupérer Jouve à leur profit. Brice suit ce père adoptif dans sa fuite à travers le continent. Arrivés à Grand'Croix, capitale multiraciale et bariolée, Brice entre à l'école, pendant que Jouve noue des contacts avec l'opposition. L'adolescent grandit au rythme d'amitiés et d'amours embrouillées. Voulant briller auprès de ce père si convoité, il se lance dans un activisme dangereux. Ses projets sont interrompus par le durcissement du pouvoir : pour Jouve et ses alliés, c'est la fuite précipitée vers le second continent sororien.Habitué des univers de SF, Alexis Sentenac s'associe à la plume du romancier Laurent Genefort pour nous plonger dans une odyssée aux confins de l'univers, convoquant autant Avatar que le graphisme épique de Mathieu Lauffray.

  • Pour organiser la révolte, il faudra d'abord s'enfuir.Dans sa chute, un gouvernement se laisse aller à la panique et trop souvent, sa folie ne trouve de repos que dans un dernier mouvement aveugle et atroce. Brice, Hag, Xam, Jouve et le groupe de rebelles dont ils font partie sont en fuite. Mais le danger est partout, et l'unique solution pour échapper aux griffes gouvernementales est de traverser une zone Noô-active où ils subiront les affres provoquées par cette étrange substance sous-terraine. Les particules du Noô déclenchent, quand on les approche, de terribles hallucinations contres lesquelles un esprit chétif ne peut que périr. Cette épreuve n'est pourtant que la première étape du combat pour la libération des peuples de Soror.
    Deuxième tome frénétique, l'échappée fantastique de Brice et ses compagnons les emmènera sur les routes sauvages d'une planète extraterrestre toujours sublimement illustrée par Alexis Sentenac. Dans un juste équilibre entre action survoltée et dialogues inventifs, Laurent Genefort continue de mettre en place l'univers fascinant de Stefan Wul, complexe et sans moral, où rien n'est moins dangereux que de trop s'attacher aux personnages.

empty