Frémeaux & Associés

  • Longtemps considéré comme un écrivain « populaire », Jehan Rictus, anarchiste et poète de la misère moderne, n'en reste pas moins l'une des plumes les plus remarquables de la fin du XIXe siècle, et la qualité de son oeuvre n'a rien à envier à celles de ses illustres contemporains : Rimbaud, Verlaine, Corbière, ou Cros. Il était temps de faire de nouveau entendre la voix de Jehan Rictus, loué par Céline et par Queneau, et qui défendit le travail poétique de nombre de ses contemporains. À commencer par Gaston Couté, celui que l'on affublera du qualificatif de « poète paysan ». Dans ses poèmes aux accents libertaires, il fustige les bourgeois, son époque, les « hideurs » de la fausse charité, de la fausse raison et de la bigoterie. L'interprétation juste et sensible de Daniel Mesguich permet d'entendre la puissance de ces oeuvres empreintes d'oralité, tout en donnant à saisir les bribes de vie des gens de peu. Claude COLOMBINI FRÉMEAUX

empty