Jean-Jacques Pauvert

  • Les chefs-d'oeuvre de la littérature érotique présentés par le spécialiste du genre, premier éditeur de Sade, Jean-Jacques Pauvert.
    La collection " Lectures amoureuses de Jean-Jacques Pauvert ", créée en 1996, est la collection de référence en matière de littérature érotique. Forte de plus de 180 titres (dont 85 préfacés par Jean-Jacques Pauvert), elle s'est vendue à plus de 700 000 exemplaires.
    Cet ouvrage présente un choix de lectures érotiques de Jean-Jacques Pauvert, éclairées de ses préfaces. Il peut être lu aussi bien par des connaisseurs du genre, qui y trouveront un éventail très complet de textes triés et commentés par le spécialiste de l'érotisme. Mais il peut également constituer une première approche particulièrement fine et variée pour un public novice, qui souhaite aborder cette littérature entre les mains du meilleur guide possible.
    Outre les grands classiques du genre - La Philosophie dans le boudoir, Thérèse Philosophe, Gamiani, Trois filles de leur mère -, il s'agit également de faire découvrir des textes rares - ainsi Ma vie secrète, seule édition de poche de ce monument de la littérature anglaise, Qu'est-ce que Thérèse ? ou Le Supplice d'une queue. Nombreux sont les textes - parfois prétendument - anonymes, tels Mademoiselle M..., chef-d'oeuvre de perversité ayant circulé sous le manteau et dont seuls deux exemplaires furent retrouvés. La collection accueille aussi des auteurs contemporains, dont le fameux Esparbec, Emmanuelle Arsan, auteure de la série éponyme, ou le poétique Paul Verguin.

  • Depuis l´âge de quatorze ans, Jean-Jacques Pauvert écume la littérature. Avec un regard qui évolue à mesure qu´il grandit, et toujours en avance sur son temps.  Très vite, il découvre ce que tout le monde alors cherche à étouffer : le sentiment érotique. Une émotion en filigrane présente un peu partout mais qu´on cache si bien, à son époque, qu´il faut sans cesse creuser, creuser pour espérer la saisir.  Devenu Jean-Jacques Pauvert Éditeur, M. Pauvert persiste et signe. Ce qui n´était avant que curiosité et interrogation de jeune homme est devenu quête, parcours de vie. Car en même temps que son regard sur l´érotisme a changé, l´érotisme lui-même a changé. Revenant aux premières traces de l´écriture, interrogeant les textes fondamentaux, évoluant avec une littérature qui se cherche, posant enfin son regard de vieil homme sur un monde qui désormais lui échappe, Jean-Jacques Pauvert met peut-être le doigt sur l´un des maux de notre siècle : la perte, ou l´évaporation, de l´érotisme en tant que sentiment.

  • La collection "Lectures amoureuses" de Jean-Jacques Pauvert, créée en 1996, est la collection de référence en matière de littérature érotique. Forte de 120 titres (dont 85 préfacés par Jean-Jacques Pauvert), elle s'est vendue à plus de 700 000 exemplaires.
    Cette anthologie présente l'intégralité des 85 préfaces écrites par Jean-Jacques Pauvert pour sa collection, suivies d'un extrait de quelques pages de chaque ouvrage. Elle peut-être lue aussi bien par des connaisseurs du genre, qui y trouveront un éventail très complet de textes triés et commentés par le spécialiste de l'érotisme. Mais elle peut également constituer une première approche particulièrement fine et variée pour un public novice, qui souhaite aborder cette littérature entre les mains du meilleur guide possible Outre les grands classiques du genre - La Philosophie dans le boudoir, Thérèse Philosophe, Gamiani, Trois filles de leur mère -, il s'agit également de faire découvrir des textes rares - ainsi Ma vie secrète, seule édition de poche de ce monument de la littérature anglaise, Qu'est-ce que Thérèse ? ou Le Supplice d'une queue. Nombreux sont les textes - parfois prétendument - anonymes, tels Mademoiselle M..., chef d'oeuvre de perversité ayant circulé sous le manteau et dont seuls deux exemplaires furent retrouvés. La collection accueille aussi des auteurs contemporains, dont le fameux Esparbec, Emmanuelle Arsan, auteure de la série éponyme, ou le poétique Paul Verguin.

  • Elles sont des milliers à aimer des hommes mariés et à en être aimées sans être leurs épouses. Leur destin en est-il pour autant sombre, triste et sacrifié comme on le dit souvent? Une jeune maîtresse imaginative raconte son plaisir et la façon dont elle vit sa liaison dans la légèreté, le bonheur et la liberté.

  • A côté de textes anonymes ou signés de pseudonymes dont les personnalités ne furent jamais percées à jour, on trouvera également l'étonnant Théâtre érotique de la rue de la Santé et des chefs-d'oeuvre d'une certaine notoriété comme La Grisette et l'étudiant d'Henry Monnier et Les Jeux de l'amour et du bazar de Lemercier de Neuville.

  • Fortement dosée en émois et ourlée de chairs d'un bout à l'autre, le grand livre du passage à l'acte. Cette toute première Anthologie du coït est une idée finalement géniale de Mathias Pauvert. " Au fond ", s'était-il dit, " il existe des anthologies érotiques de toute sorte, mais aucune de ces passages essentiels des textes libertins de fiction décrivant l'action principale, celle autour de laquelle tourne en fait tout le livre. Pourquoi ? Est-ce parce qu'il y a un risque de monotonie ? Les coïts ne sont-ils pas finalement toujours les mêmes ? La même scène, sans fin recommencée ? " Eh bien, surprise ! Dans les bonnes lectures érotiques, on s'aperçoit avec stupeur que les coïts - d'ailleurs beaucoup moins fréquents qu'on ne se l'imaginerait -, se succèdent sans que jamais on n'ait une impression de répétition, de déjà vu. Bien sûr, il y a l'art du choix, qui joue ici à plein : célèbres, inconnus, clandestins, un échantillonnage d'auteurs sans équivalent. Avec des textes de : Henry Miller, L'Arétin, Régine Deforges, Fougeret de Monbron, Sade, Restif de la Bretonne, Alfred de Musset, Mallarmé, Jules Renard, Apollinaire, Colette, Pauline Réage, Marcel Jouhandeau, Louis Pauwels, Annie Le Brun, Renaud Camus, Emmanuelle Arsan, James Salter, Lucrèce, Cavanna, etc.

empty