James Lequeux

  • On sait depuis longtemps que les étoiles sont des astres semblables au Soleil ; mais ce n'est qu'en 1810 que l'on a vu qu'elles sont faites de gaz incandescent. À partir de 1860, on a déterminé progressivement la composition chimique de ce gaz. Vers 1940, on a enfin compris que l'énergie des étoiles était thermonucléaire, et su comment elles la rayonnaient. Quant à leur évolution, elle a fait depuis cette époque l'objet d'une quête progressive que l'on peut considérer comme à peu près terminée. Enfin, ce n'est que tout récemment que l'on a commencé à comprendre comment les étoiles se forment à partir de la matière interstellaire et comment a lieu la mort violente des étoiles massives. Les étoiles doubles serrées sont le siège de phénomènes extraordinaires que l'on n'a pas fini d'explorer.
    Le présent ouvrage fait le point sur tous ces aspects, tandis que l'impact de l'évolution des étoiles sur celle des galaxies est également abordé. Les observations les plus intéressantes sont rappelées, illustrées par des images souvent spectaculaires, tandis que la théorie est expliquée de façon simple, sans cependant éviter quelques développements mathématiques et physiques lorsqu'ils sont indispensables à une compréhension réelle des phénomènes. Ainsi, sans être un traité pour spécialistes, ce livre sera lu avec profit par les personnes qui possèdent des bases scientifiques du niveau de la licence, et qui veulent s'initier en profondeur au monde fascinant des étoiles.

  • Après les biographies scientifiques d'Arago et de Le Verrier, James Lequeux nous présente celle d'un autre grand savant du XIXe siècle : Hippolyte Fizeau. On sait que Fizeau est le premier à avoir mesuré la vitesse de la lumière, et qu'il a découvert indépendamment de Doppler le décalage en longueur d'onde lié à la vitesse relative de la source et de l'observateur. Cependant on ignore généralement qu'il fut un pionnier de la photographie, qu'il a fait avec Foucault de magnifiques expériences d'interférence, notamment dans l'infrarouge, et que plusieurs de ses autres expériences ont mis ses successeurs sur la piste de la Relativité. Fizeau imagina aussi dès 1851 que l'on pourrait mesurer par interférométrie le diamètre apparent des étoiles, ouvrant ainsi la voie à des développements qui connaissent aujourd'hui une véritable explosion.

    Il se trouve que la plupart des notes d'expérience de Fizeau ont été conservées, ainsi que beaucoup de ses instruments, si bien qu'il est possible de reconstituer sa démarche intellectuelle d'une façon exceptionnellement précise et détaillée. L'ouvrage, illustré de nombreux schémas autographes de Fizeau et qui reproduit d'importants textes inédits, est écrit d'une façon vivante et aisément accessible.

    James Lequeux est astronome émérite à l'Observatoire de Paris. Il a publié de nombreux livres d'enseignement de l'astronomie et d'histoire des sciences. L'Académie des sciences lui a décerné le Prix Grammaticakis-Neuman 2014 d'histoire et philosophie des Sciences.

    Cet ouvrage relate de façon très vivante et aisément accessible la vie et l'oeuvre d'un savant qui peut encore servir de modèle aux chercheurs de notre temps.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • More than 4300 planets around nearby stars! Who could have imagined this extraordinary harvest only thirty years ago? As the vast majority of stars are surrounded by planets, we can surmise that there must be more than a hundred billion planets in our Galaxy. The Solar system is therefore very far from unique. However, it looks quite different from most of the external systems that we know today, but the variety of planetary systems is such that it is difficult to conclude that the Solar System is truly particular. Understanding how diverse planet systems were formed and how they evolved, studying the nature of exoplanets and their atmospheres, are challenges that hundreds of researchers around the world are working on. Does any of these planets harbor life? We do not yet have an answer, but the new means of observation and analysis that astronomers have and will soon have at their disposal are so powerful that they could give a first answer in a few decades, and perhaps even in a few years if we are lucky.
    This book gives a comprehensive vision of this complex and fascinating area of research, presented in a simple and lively way.

  • The French physicist Hippolyte Fizeau was the first to have directly measured the velocity of light in 1849. He discovered the shift in wavelength produced by the relative velocity of a light or sound source and an observer independently from Doppler. But it is not generally known that he was also a pioneer of photography, that he performed with Léon Foucaults magnificent interference experiments, in particular in the infrared, and also that several of his other experiments put his successors on the track to Relativity. Fizeau also imagined, in 1851, that the apparent diameter of stars could be measured by interferometry, opening the way for developments that are presently experiencing enormous success. This book is the very first devoted to the scientific work of this great physicist.


    Most of the experimental notes of Fizeau have been preserved as well as many of his instruments, making it possible to reconstruct the processes of his research in an exceptionally precise and detailed manner. The book, illustrated with numerous autographs and featuring important unpublished texts, is written in a lively and easily accessible way.

  • François Arago

    James Lequeux

    • Springer
    • 8 Septembre 2015

    François Arago, the first to show in 1810 that the surface of the Sun and stars is made of incandescent gas and not solid or liquid, was a prominent physicist of the 19th century. He used his considerable influence to help Fresnel, Ampere and others develop their ideas and make themselves known. This book covers his personal contributions to physics, astronomy, geodesy and oceanography, which are far from negligible, but insufficiently known. Arago was also an important and influential political man who, for example, abolished slavery in the French colonies. One of the last humanists, he had a very broad culture and range of interests. In parallel to his biography, this title also covers the spectacular progresses of science at the time of Arago, especially in France: the birth of physical optics, electromagnetism and thermodynamics. Francois Arago's life is a fascinating epic tale that reads as a novel.

  • Describing interstellar matter in our galaxy in all of its various forms, this book also considers the physical and chemical processes that are occurring within this matter. The first seven chapters present the various components making up the interstellar matter and detail the ways that we are able to study them. The following seven chapters are devoted to the physical, chemical and dynamical processes that control the behaviour of interstellar matter. These include the instabilities and cloud collapse processes that lead to the formation of stars. The last chapter summarizes the transformations that can occur between the different phases of the interstellar medium. Emphasizing methods over results, The Interstellar Medium is written for graduate students, for young astronomers, and also for any researchers who have developed an interest in the interstellar medium.

  • Translated from the original French by Bernard Sheehan; Edited and with an introduction by Dr. William Sheehan, a neuroscientist and amateur astronomer who is also a research fellow of the Lowell Observatory in Flagstaff, ArizonaLe Verrier was a superb scientist. His discovery of Neptune in 1846 made him the most famous astronomer of his time. He produced a complete theory of the motions of the planets which served as a basis for planetary ephemeris for a full century. Doing this, he discovered an anomaly in the motion of Mercury which later became the first proof of General Relativity. He also founded European meteorology. However his arrogance and bad temper created many enemies, and he was even fired from his position of Director of the Paris Observatory.

  • Biographie du savant le plus célèbre du milieu du 19e siècle grâce à sa découverte de Neptune et à sa création d´un grand service météorologique international, ancêtre de Météo France.


    Après sa biographie scientifique de François Arago, James Lequeux présente dans cet ouvrage celle de son successeur à l´Observatoire de Paris, Urbain Le Verrier. Difficile d´imaginer hommes aussi semblables. Autant Arago, un vrai romantique, était extraverti et généreux, autant Le Verrier ne pouvait que travailler seul et avait des rapports difficiles avec les autres. Mais c´était un magnifique savant. Il a découvert Neptune par le calcul, « du bout de sa plume », et accompli une oeuvre immense dont avaient rêvé bien d´autres sans pouvoir la réaliser : la théorie complète du mouvement des planètes dans le Système solaire. Il a réorganisé l´astronomie française, dans la douleur il est vrai, et mis en place un service météorologique international très efficace, ancêtre de Météo France. Personnage fascinant, Le Verrier a traversé son époque au milieu des haines et des controverses ; cependant, son oeuvre a constamment été admirée, même de ses pires ennemis, et en a fait l´astronome le plus célèbre du milieu du XIXe siècle.

    James Lequeux, Astronome émérite à l´Observatoire de Paris, fut le directeur de la station de radioastronomie de Nançay puis de l´Observatoire de Marseille ; ancien rédacteur en chef de la revue Astronomy & Astrophysics, il travaille depuis une dizaine d´années sur l´histoire de l´Astronomie ; il a également été commissaire de 3 expositions historiques à l´Observatoire de Paris et auteur de deux ouvrages historiques : L´Univers dévoilé et Arago, un savant généreux chez EDP Sciences.

  • Notre conception actuelle de l'Univers n'a plus guère à voir avec celle que l'on en avait il y a cent ans. Bien qu'il n'existe pas encore de réponse à certaines questions fondamentales, comme la nature de la matière noire ou l'existence de la vie ailleurs que sur la Terre, les progrès récents de l'astronomie ont été si spectaculaires que l'essentiel de l'Univers nous est aujourd'hui dévoilé. Ce sont l'histoire et les moyens de ces progrès que décrit ce livre sous une forme simple et vivante, mais sans sacrifier la rigueur scientifique. Le premier chapitre couvre les années 1910 à 1950, et le second nous amène à 1970. Ensuite, le rythme des découvertes s'accélère tant que les trois décennies suivantes qui ont vu se développer puissamment les techniques d'observation au sol et dans l'espace nécessite chacune un chapitre entier.
    L'ouvrage se termine par un exposé détaillé de l'état actuel de nos connaissances, avec quelques projections vers le futur. Un grand nombre d'illustrations, des encadrés, un glossaire, une table des sigles et de nombreuses références à des articles de recherche agrémentent et complètent la lecture, et peuvent stimuler des approfondissements.
    James Lequeux, astronome à l'Observatoire de Paris, est actif depuis cinquante ans dans différents domaines de l'astronomie, principalement l'étude de la matière interstellaire et des galaxies. Auteur de plusieurs ouvrages destinés aux spécialistes ou au grand public, il a été pendant quinze ans Rédacteur en chef du journal Astronomy & Astrophysics où les astronomes de toute l'Europe publient les résultats de leurs recherches : il s'est ainsi trouvé au centre de l'astronomie active, dans une position clé pour en écrire l'histoire.

  • On ne rend pas assez hommage à ce grand homme qu'est François Arago. C'est l'un des plus grands scientifiques français, astronome génial et fondateur de l'astrophysique.

    François Arago est une figure dominante de la science française de la première moitié du XIXe siècle. Il a mis à profit son influence considérable pour aider Fresnel, Ampère et d'autres à développer et à faire connaître leurs idées ; son apport personnel à la physique, à l'astronomie et à la géodésie est loin d'être négligeable.

    Il fut aussi un vulgarisateur hors pair et un promoteur de la science et de la technique. Un des derniers humanistes, Arago s'est intéressé à tout : c'est l'occasion pour l'auteur de décrire les progrès extraordinaires accomplis à cette grande époque de la science française, qui a vu naître l'optique physique,l'électromagnétisme et la thermodynamique, c'est aussi l'époque de la révolution industrielle, qui a inventé la photographie, le moteur et le télégraphe électriques.

  • Comprendre l'évolution climatique de la Terre et des autres planètes est un enjeu majeur. La Terre est la seule planète du Système solaire dont les conditions tempérées autorisent aujourd'hui la présence d'eau liquide à sa surface, eau qui paraît nécessaire à une vie évoluée. Ses soeurs, Vénus et Mars, sont extrêmement différentes. Pourquoi ces trois planètes, nées dans des conditions assez comparables, ont-elles évolué vers les conditions que nous observons aujourd'hui ? Mettre en évidence les facteurs, physiques ou chimiques qui sont à l'origine de ces évolutions si divergentes est une première étape à franchir pour mieux comprendre comment la vie a pu apparaître sur la Terre et s'y développer.
    Cette interrogation prend une nouvelle dimension avec la découverte de milliers de planètes extrasolaires, les exoplanètes, dont certaines pourraient ressembler à la Terre. Peuvent-elles abriter la vie ? Avec leur découverte, la question « Sommes-nous seuls dans l'Univers ? », vieille comme l'humanité, ne se cantonne plus à notre Système solaire, mais voit le champ des possibilités s'ouvrir à l'infini. Nous avons aujourd'hui les moyens d'aborder le problème sous un angle scientifique et pas seulement philosophique, comme c'était le cas dans le passé. Dans cette perspective, il est plus que jamais nécessaire de comprendre l'évolution des planètes et de mieux cerner les facteurs qui permettent l'émergence et le développement de la vie : c'est un des buts de ce livre.
    L'engouement du public pour le sujet se traduit parfois par des annonces sensationnelles et prématurées. Le livre rappelle qu'il reste un long chemin à parcourir avant que l'on parvienne à détecter la vie sur une exoplanète ; en conclusion, il trace aussi les pistes d'une future exploration des exoplanètes habitables.

    Thérèse Encrenaz est spécialiste de l'étude des atmosphères planétaires. Elle a dirigé le département de Recherche Spatiale de l'Observatoire de Paris, puis a été vice-présidente du Conseil Scientifique de l'Observatoire. Elle est l'auteur de nombreux livres de vulgarisation.
    James Lequeux a dirigé la Station de radioastronomie de Nançay et l'Observatoire de Marseille, et a été pendant quinze ans rédacteur en chef de la revue européenne Astronomy & Astrophysics. Il a écrit de nombreux ouvrages d'histoire des sciences et de vulgarisation.
    Fabienne Casoli est astronome à l'Observatoire de Paris. Elle a été directrice adjointe de l'Institut National des Sciences de l'Univers du CNRS, directrice de l'Institut d'Astrophysique Spatiale à Orsay, et directrice-adjointe du Centre National d'Études Spatiales (CNES). Elle s'intéresse maintenant à la radioastronomie aux très grandes fréquences et aux projets NenuFAR et SKA (Square Kilometer Array).

  • Our knowledge of the Milky Way has been deeply renewed since a dozen years, following the results of the astrometric satellite HIPPARCOS, and those of large stellar surveys. Many concepts thought to be well established disappeared, to be replaced by others going towards a larger complexity: in particular, the discovery of radial migrations of stars has blurred the simple image that we had of the Galactic disk. There has been large progress in some domains, for instance the physics of the Galactic Center with its super-massive black hole; other problems remain unsolved, such as the nature of the dark matter existing like a halo around our Galaxy. This book reviews our present knowledge of the Milky Way, in the simplest and most didactic way as possible. Basic notions are always recalled, which make the book accessible to readers without any advanced formation in astronomy. This basic work will be very helpful to understand the results expected from GAIA, the new ESA astrometric satellite launched on December 19, 2013.

  • Notre connaissance de la Voie lactée a été profondément renouvelée depuis une dizaine d'années suite aux résultats du satellite astrométrique HIPPARCOS et aux grands relevés stellaires. Bien des concepts que l'on croyait bien établis se sont effondrés, pour être remplacés par d'autres qui vont dans le sens d'une plus grande complexité : en particulier, la mise en évidence des migrations radiales des étoiles vient brouiller l'image simpliste que l'on avait du disque galactique. Certains sujets ont fait d'énormes progrès, par exemple la physique du centre de la Voie lactée avec son trou noir massif, mais d'autres problèmes subsistent, comme la nature de la matière noire qui semble exister dans notre Galaxie.

    Cet ouvrage fait le point des connaissances actuelles sur la Voie lactée, présentées d'une manière aussi simple et didactique que possible. Les notions de base sont toujours rappelées, ce qui rend son accès possible aux lecteurs n'ayant pas de formation approfondie en astronomie. Cet ouvrage de base servira pour mieux comprendre les résultats attendus de Gaia, qui vont arriver dans quelques années après le lancement en 2013.

    Françoise Combes est astronome à l'Observatoire de Paris et membre de l'Académie des sciences. Son activité couvre une très grande partie des sujets abordés dans ce livre, avec une prédilection pour les simulations numériques.
    James Lequeux est astronome émérite à l'Observatoire de Paris. Ses principales spécialités sont le milieu interstellaire, la formation des étoiles et l'évolution des galaxies.

  • La matière interstellaire forme continuellement de nouvelles étoiles. Cet ouvrage destiné aux étudiants avancés et aux chercheurs, donne une description progressive et complète du milieu interstellaire, de sa physique et de sa chimie.
    James Lequeux, spécialiste de la matière interstellaire et de la physique des galaxies, est astronome à l'Observatoire de Paris.
    Edith Falgarone est Directeur de Recherches au CNRS et travaille à l'Ecole Normale Supérieur sur la turbulence interstellaire.
    Charles Ryter est ingénieur au Commissariat à l'Energie Atomique, où il effectue des recherches, principalement en astrophysique des hautes énergies.

empty