Jacques Leroy

  • Ce cours de droit civil a été élaboré dans le souci de constituer un support à l'étudiant qui prépare le concours d'adjoint administratif territorial en lui permettant d'éviter la prise de notes fastidieuse pendant les enseignements, privilégiant ainsi l'audition des explications de l'enseignant et la réflexion juridique.
    Ce cours descriptif mais pourtant synthétique doit permettre au candidat d'acquérir les connaissances juridiques exigées par les nouveaux décrets du 14 mars 1988 à savoir : notions générales d'état civil : naissance, filiation, mariage, divorce, séparation de corps, décès, absence,
    domicile, actes de l'état civil.

  • Faut-il faire du droit animalier une discipline à part entière ? Ce qui pourrait être considéré comme un pan du droit environnemental est sur le point aujourd'hui de voler de ses propres ailes, poussé par des sociétés de plus en plus enclines à considérer les animaux dignes de justice.
    Retracer l'histoire de ce droit animalier, qui régit l'encadrement des animaux tant pour s'en prémunir que pour les protéger, c'est glisser de l'anthropocentrisme à l'urgence contemporaine de la préservation de la biodiversité, de l'«?animal-machine?» de Descartes aux «?êtres vivants doués de sensibilité?» de la loi française du 16 février 2015. Cette prise en compte croissante dans la sphère juridique d'un «?droit des animaux?» théorique implique aujourd'hui la nécessité de repenser un rapport des hommes aux animaux non plus fondé sur l'hostilité et la méfiance, mais sur la prévention et la protection des uns et des autres.
    Devant la révolution que la soudaine mise en lumière du droit
    animalier a instaurée ces dernières années, cet ouvrage fait le point
    sur l'état de ce nouveau droit à travers les sources et les décisions de justice, et plaide pour la reconnaissance d'une discipline qui affecte déjà tous les autres pans du droit.

empty