Gaëlle Sage

  • La plus dangereuse des passions, la plus violente des attirances.

    Amy a grandi parmi les bikers : fille du chef, petite dernière d'une fratrie, elle était à la fois princesse et enfermée dans une prison dorée.
    Il a suffi d'une nuit pour que tout bascule. Trahie, blessée et déboussolée, elle a fui cet univers.
    Dix ans plus tard, elle est devenue tueuse à gages, elle ne s'incline devant rien ni personne. Et l'heure de la vengeance contre sa famille a sonné.
    Sauf que, parmi les bikers de son père, il y a Angel. Il la trouble, la désire et n'est pas près de renoncer !

    Amy acceptera-t-elle d'accorder sa confiance une dernière fois ?

    ***

    /> - Bonsoir, Shadow.

    Je me réveille en sursaut et, machinalement, j'essaye d'attraper mon arme, mais je stoppe tout mouvement quand je sens la pression d'un métal froid contre ma tempe.

    - Si j'étais toi, je ne ferais pas ça. Sinon la fête risque de se terminer beaucoup plus vite que prévu.

    J'ouvre les yeux et je la vois à califourchon sur moi, un Beretta collé sur ma peau. AJ. Amy. Merde, elle est encore plus bandante que dans mes souvenirs ! Elle a attaché ses cheveux en un chignon, porte une combinaison noire ultra-moulante avec une longue fermeture Éclair sur le devant. Qu'est-ce que je ne donnerais pas pour la descendre tout doucement avec les dents... AJ doit sentir l'effet qu'elle me fait car elle arque un sourcil et m'offre un sourire de tueuse.

    Eh ouais, beauté, je n'ai pas simplement un beau physique...

    Je n'essaye même pas de cacher mon état. Après tout, avec un corps comme le sien, elle a dû en voir d'autres... Bizarrement, cette pensée m'enrage.

    ***

    Kiss, Kill & Ride, de Gaëlle Sage, histoire intégrale.

  • Arrogant Rider

    Gaelle Sage

    Elle est sa captive mais ne sera jamais soumise !

    Danielle chérit plus que tout sa vie tranquille : en tant que serveuse dans le café de sa meilleure amie, ses journées sont rythmées par les clients et les pitreries du staff.
    Elle fuit son passé, mais celui-ci la rattrape lorsque deux brutes l'agressent chez elle. Danielle ne doit son salut qu'à l'intervention providentielle d'un biker !

    Sauf que cela n'a rien d'un acte gratuit : Diesel la suit et la surveille depuis des jours, et profite de cette occasion pour la kidnapper. En effet, retenir Danielle est la seule possibilité pour les Hell's Dogs d'atteindre le père de la jeune femme, un homme vil et manipulateur, responsable de l'agression d'une des leurs.

    Si les méthodes du gang laissent à désirer, Danielle est tentée d'apporter son aide aux bikers : faire tomber son père serait jouissif, et Diesel sait se montrer très convaincant !

    Entre secrets révélés, étreintes brûlantes et trahisons douloureuses, la vie de Danielle ne sera plus jamais la même !


    ***

    - Pourquoi ? Tu as peur de craquer ?

    - De craquer ? dit-elle en arquant un sourcil et en croisant les bras.

    - Ouais. De te laisser tenter par ce corps sculpté dans la pierre. De ne pas maîtriser tes pulsions, dis-je en lui lançant un clin d'oeil.

    - Ah d'accord, dit-elle en levant les yeux au ciel. La seule pulsion à laquelle j'ai peur de céder, c'est l'envie de faire de toi un homme sans espoir de procréation. Pour le reste aucune chance. T'es pas mon style.

    - Et c'est quoi ton style ?!

    Alors qu'elle va pour répondre, je la devance.

    - Non, attends ! dis-je en levant une main. Laisse-moi deviner. T'aimes le genre intello, propre sur lui. Un mec qui te ferait la cour pendant des jours pour que tu daignes simplement lui faire un bisou sur la bouche au bout du troisième rencard. C'est ça ? demandé-je tout sourire, fier de moi.

    - J'allais simplement dire un mec qui ne me kidnappe pas, qui ne tue pas deux mafieux russes dans mon appartement pour ensuite me jeter dans le coffre de son pick-up, toujours les poignets et les chevilles attachés, pour m'amener dans un club de motards, dit-elle d'une voix dure.

    - Je t'ai sauvé la vie, dis-je.

    - Tu m'as aussi laissée attachée pour ensuite me jeter dans le coffre de ta voiture, me fait-elle remarquer.

    - Je te rappelle que t'étais pas très coopérative, argumenté-je.

    - Peu importe ! Je suis une nana, t'es un mec. Je prends le lit, et toi le canapé, un point c'est tout.

    - Ah c'est comme ça. Je pensais que tu serais plus du genre féministe, à prôner l'égalité des sexes.

    - Fuck le féminisme.

    - Je vois... Dans ce cas et uniquement parce que JE le décide, je vais dormir sur le canapé. Mais je te préviens, je dors à poil, annoncé-je pour la taquiner.

    - Moi aussi, répond-elle du tac au tac.

    ***

    Arrogant Rider, de Gaëlle Sage, histoire intégrale.

  • Elle est sa captive mais ne sera jamais soumise !

    Danielle chérit plus que tout sa vie tranquille : en tant que serveuse dans le café de sa meilleure amie, ses journées sont rythmées par les clients et les pitreries du staff.
    Elle fuit son passé, mais celui-ci la rattrape lorsque deux brutes l'agressent chez elle. Danielle ne doit son salut qu'à l'intervention providentielle d'un biker !

    Sauf que cela n'a rien d'un acte gratuit : Diesel la suit et la surveille depuis des jours, et profite de cette occasion pour la kidnapper. En effet, retenir Danielle est la seule possibilité pour les Hell's Dogs d'atteindre le père de la jeune femme, un homme vil et manipulateur, responsable de l'agression d'une des leurs.

    Si les méthodes du gang laissent à désirer, Danielle est tentée d'apporter son aide aux bikers : faire tomber son père serait jouissif, et Diesel sait se montrer très convaincant !

    Entre secrets révélés, étreintes brûlantes et trahisons douloureuses, la vie de Danielle ne sera plus jamais la même !


    ***

    - Pourquoi ? Tu as peur de craquer ?

    - De craquer ? dit-elle en arquant un sourcil et en croisant les bras.

    - Ouais. De te laisser tenter par ce corps sculpté dans la pierre. De ne pas maîtriser tes pulsions, dis-je en lui lançant un clin d'oeil.

    - Ah d'accord, dit-elle en levant les yeux au ciel. La seule pulsion à laquelle j'ai peur de céder, c'est l'envie de faire de toi un homme sans espoir de procréation. Pour le reste aucune chance. T'es pas mon style.

    - Et c'est quoi ton style ?!

    Alors qu'elle va pour répondre, je la devance.

    - Non, attends ! dis-je en levant une main. Laisse-moi deviner. T'aimes le genre intello, propre sur lui. Un mec qui te ferait la cour pendant des jours pour que tu daignes simplement lui faire un bisou sur la bouche au bout du troisième rencard. C'est ça ? demandé-je tout sourire, fier de moi.

    - J'allais simplement dire un mec qui ne me kidnappe pas, qui ne tue pas deux mafieux russes dans mon appartement pour ensuite me jeter dans le coffre de son pick-up, toujours les poignets et les chevilles attachés, pour m'amener dans un club de motards, dit-elle d'une voix dure.

    - Je t'ai sauvé la vie, dis-je.

    - Tu m'as aussi laissée attachée pour ensuite me jeter dans le coffre de ta voiture, me fait-elle remarquer.

    - Je te rappelle que t'étais pas très coopérative, argumenté-je.

    - Peu importe ! Je suis une nana, t'es un mec. Je prends le lit, et toi le canapé, un point c'est tout.

    - Ah c'est comme ça. Je pensais que tu serais plus du genre féministe, à prôner l'égalité des sexes.

    - Fuck le féminisme.

    - Je vois... Dans ce cas et uniquement parce que JE le décide, je vais dormir sur le canapé. Mais je te préviens, je dors à poil, annoncé-je pour la taquiner.

    - Moi aussi, répond-elle du tac au tac.

    ***

    Arrogant Rider, de Gaëlle Sage, premiers chapitres du roman.

  • Lost Rider

    Gaelle Sage

    Elle a fui. Elle n'aurait pas dû revenir.


    Stan est sombre, dur, et n'accorde sa loyauté qu'à son club de bikers, les Hell's Dogs.

    Les femmes, c'est pour le sexe, et l'amour, une perte de temps.

    Tout change quand Millie déboule dans sa vie comme une tornade.

    Fille du vice-président des Hell's Dogs, sensuelle, déterminée et volcanique, elle est aussi le premier amour de Stan.

    Celle qui l'a trahi, qui a fui sans se retourner sept ans plus tôt, qui l'a brisé.

    Il la déteste, la désire... Est-il prêt à lui donner une seconde chance ?

    ***


    Son regard ne quitte pas le mien quand il fait un pas dans ma direction. Mon souffle est rapide, mon rythme cardiaque complètement affolé.
    - J'ai toujours aimé ça chez toi, dit-il d'une voix rauque.

    - De quoi, ma bouche ? demandé-je d'une voix tout aussi grave.

    - Aussi, mais surtout ce qui en sort, dit-il en souriant.

    - C'est vrai que je suis douée pour tout un tas de choses avec... dis-je en laissant volontairement traîner ma voix.

    Je sais que je joue un jeu dangereux avec un homme qui l'est tout autant. Pourtant, c'est plus fort que moi, j'ai envie de le taquiner, de le pousser à bout, de voir jusqu'où nos sentiments contraires sont capables de nous amener ce soir. Car demain, nul doute que je vais regretter mon comportement, d'autant plus s'il débouche sur bien plus que des paroles. Car Stan n'est pas un homme avec qui on s'amuse. Et quand son regard devient fiévreux, voilé de désir, je sais que mes mots ont visé juste.

    - Je m'en souviens parfaitement bien, dit-il d'une voix suave en caressant de son pouce ma lèvre inférieure.

    Ce simple geste tellement sensuel me fait complètement frissonner. Et je sens ma chaleur corporelle monter en flèche, tout comme mon rythme cardiaque.
    Alors que nous sommes perdus dans le regard de l'autre, Stan passe à l'attaque. La main qui effleurait ma bouche agrippe l'arrière de ma tête pour la maintenir en place quand ses lèvres percutent violemment les miennes. Notre baiser n'a rien de tendre, de timide. Il est bestial, affamé, désespéré.

    ***


    Lost Rider, de Gaëlle Sage, histoire intégrale.

  • La plus dangereuse des passions, la plus violente des attirances.

    Amy a grandi parmi les bikers : fille du chef, petite dernière d'une fratrie, elle était à la fois princesse et enfermée dans une prison dorée.

    Il a suffi d'une nuit pour que tout bascule. Trahie, blessée et déboussolée, elle a fui cet univers.

    Dix ans plus tard, elle est devenue tueuse à gages, elle ne s'incline devant rien ni personne. Et l'heure de la vengeance contre sa famille a sonné.

    Sauf que, parmi les bikers de son père, il y a Angel. Il la trouble, la désire et n'est pas près de renoncer !

    Amy acceptera-t-elle d'accorder sa confiance une dernière fois ?
    />
    ***

    - Bonsoir, Shadow.

    Je me réveille en sursaut et, machinalement, j'essaye d'attraper mon arme, mais je stoppe tout mouvement quand je sens la pression d'un métal froid contre ma tempe.

    - Si j'étais toi, je ne ferais pas ça. Sinon la fête risque de se terminer beaucoup plus vite que prévu.

    J'ouvre les yeux et je la vois à califourchon sur moi, un Beretta collé sur ma peau. AJ. Amy. Merde, elle est encore plus bandante que dans mes souvenirs ! Elle a attaché ses cheveux en un chignon, porte une combinaison noire ultra-moulante avec une longue fermeture Éclair sur le devant. Qu'est-ce que je ne donnerais pas pour la descendre tout doucement avec les dents... AJ doit sentir l'effet qu'elle me fait car elle arque un sourcil et m'offre un sourire de tueuse.

    Eh ouais, beauté, je n'ai pas simplement un beau physique...

    Je n'essaye même pas de cacher mon état. Après tout, avec un corps comme le sien, elle a dû en voir d'autres... Bizarrement, cette pensée m'enrage.

    ***

    Kiss, Kill & Ride, de Gaëlle Sage, premiers chapitres du roman.

  • Elle a fui. Elle n'aurait pas dû revenir.

    Stan est sombre, dur, et n'accorde sa loyauté qu'à son club de bikers, les Hell's Dogs.

    Les femmes, c'est pour le sexe, et l'amour, une perte de temps.

    Tout change quand Millie déboule dans sa vie comme une tornade.

    Fille du vice-président des Hell's Dogs, sensuelle, déterminée et volcanique, elle est aussi le premier amour de Stan.

    Celle qui l'a trahi, qui a fui sans se retourner sept ans plus tôt, qui l'a brisé.

    Il la déteste, la désire... Est-il prêt à lui donner une seconde chance ?

    ***

    Son regard ne quitte pas le mien quand il fait un pas dans ma direction. Mon souffle est rapide, mon rythme cardiaque complètement affolé.

    - J'ai toujours aimé ça chez toi, dit-il d'une voix rauque.

    - De quoi, ma bouche ? demandé-je d'une voix tout aussi grave.

    - Aussi, mais surtout ce qui en sort, dit-il en souriant.

    - C'est vrai que je suis douée pour tout un tas de choses avec... dis-je en laissant volontairement traîner ma voix.

    Je sais que je joue un jeu dangereux avec un homme qui l'est tout autant. Pourtant, c'est plus fort que moi, j'ai envie de le taquiner, de le pousser à bout, de voir jusqu'où nos sentiments contraires sont capables de nous amener ce soir. Car demain, nul doute que je vais regretter mon comportement, d'autant plus s'il débouche sur bien plus que des paroles. Car Stan n'est pas un homme avec qui on s'amuse. Et quand son regard devient fiévreux, voilé de désir, je sais que mes mots ont visé juste.

    - Je m'en souviens parfaitement bien, dit-il d'une voix suave en caressant de son pouce ma lèvre inférieure.

    Ce simple geste tellement sensuel me fait complètement frissonner. Et je sens ma chaleur corporelle monter en flèche, tout comme mon rythme cardiaque.

    Alors que nous sommes perdus dans le regard de l'autre, Stan passe à l'attaque. La main qui effleurait ma bouche agrippe l'arrière de ma tête pour la maintenir en place quand ses lèvres percutent violemment les miennes. Notre baiser n'a rien de tendre, de timide. Il est bestial, affamé, désespéré.

    ***
    Lost Rider, de Gaëlle Sage, premiers chapitres du roman.

empty