François Gaudu

  • Le langage du droit constitue un continent à part. Mais, si les dictionnaires juridiques sont très utiles pour les juristes, on ne comprend pas plus le droit avec un dictionnaire qu'en lisant un code article par article... Il y existe, en revanche, des notions clés qui structurent cette discipline et dont - quel que soit son domaine de spécialisation - on ne peut se passer pour comprendre le droit. Au-delà d'une série de simples définitions lexicales, François Gaudu propose une entrée en matière aussi claire que concise. Il invite à saisir la vision juridique du monde. Le langage du droit, même s'il existe des juristes jargonnants, est, en effet, autre chose qu'un jargon : il est une manière de penser et de concevoir.

  • Tout en conservant la présentation conceptuelle, très pédagogique, de l'ouvrage de François Gaudu - qui avait fait son succès auprès des étudiants et des praticiens -,  cette nouvelle édition s'attache principalement à décrire les mutations profondes du droit du travail  qui ont été réalisées au cours de ces dernières années.Elles affectent essentiellement  le droit du contrat de travail,  la place et les  niveaux de la négociation collective  ainsi que  l'organisation de la représentation du personnel. Cette édition s'attache aussi à rendre compte de  l'évolution des constructions jurisprudentielles et des contentieux  adossés aux dispositifs législatifs ou conventionnels.

  • Tout en conservant la présentation conceptuelle, très pédagogique, de l'ouvrage de François Gaudu - qui avait fait son succès auprès des étudiants et des praticiens -, la 6e édition refondue s'attache principalement à décrire les mutations profondes du droit du travail qui ont été réalisées au cours de ces dernières années.Elles affectent essentiellement le droit du contrat de travail, la place et les niveaux de la négociation collective ainsi que l'organisation de la représentation du personnel. Cette 6e édition s'attache aussi à rendre compte de l'évolution des constructions jurisprudentielles et des contentieux adossés aux dispositifs législatifs ou conventionnels.
    Ce manuel s'adresse aux étudiants de Licence 3 en droit. Il intéressera également les praticiens souhaitant actualiser leurs connaissances en droit du travail.

  • Le premier roman signé par cet auteur perspicace raconte, en un mélange bien dosé d'humour, de franche lucidité et de sarcasme, la phase finale de lalente mais sûre dérive de Georges, un homme étouffé par sa cravate, asphyxié par les contraintes aberrantes de la société dans laquelle il évolue. Pour quiconque s'est efforcé un jour ou l'autre de prendre un peu de recul sur le mode de vie contemporain, difficile de ne pas reconnaître les contraintes professionnelles dans lesquelles Georges est coincé, car elles ressemblent étrangement aux nôtres... Malaisé aussi de ne pas relever les attentes démesurées de son entourage en ce qui a trait à sa réussite sociale, auxquelles plus d'un Georges a été confronté. Difficile enfin, pour nombre de lecteurs, de ne pas s'identifier à ces petits travers de la vie de banlieue rêvée, dont chacun souhaiterait se dissocier au grand jour, maintenant qu'elle est largement rattachée aux balades du chien le dimanche, aux barbecues, de même qu'à l'entretien quasi sacré des pelouses et des plates-bandes. Mais ne dit-on pas que l'«on rit mal des autres, quand on ne sait pas d'abord rire de soi-même»? [Léautaud]Georges parviendra-t-il, en si peu qu'une semaine, à reconquérir ne serait ce qu'une once de liberté, d'énergie créatrice? C'est qu'il y a, pour ce faire, des années d'automatismes, de programmation à défaire. D'autant plus qu'il a une femme, Georges, et de nombreux autres opposants...

  • La nouvelle édition conserve la structure et les développements essentiels de l'ouvrage de François Gaudu ainsi que la présentation conceptuelle, très pédagogique, qui fait son succès auprès des étudiants comme auprès des praticiens.La mise à jour s'attache principalement à décrire les mutations du droit de l'emploi en cours de réalisation : accord de sécurisation de l'emploi du 11 janvier 2013 et ses suites législatives, création de nouvelles figures contractuelles (contrats de génération, emplois d'avenir)'Elle a aussi pour objet de rendre compte des dernières étapes de diverses constructions jurisprudentielles, relatives notamment au droit du travail dans les groupes de sociétés, aux rémunérations, aux aspects sociaux des restructurations, aux droits fondamentaux des salariés.

empty