Fayard

  • Banni de la communauté juive à 23 ans pour hérésie, Baruch Spinoza décide de consacrer sa vie à la philosophie. Son objectif  ? Découvrir  un bien véritable qui lui  «  procurerait pour l'éternité la jouissance d'une joie suprême et incessante.  » Au cours des vingt années qui lui restent à vivre, Spinoza édifie une oeuvre révolutionnaire. Comment cet homme a-t-il pu, en plein XVIIe siècle, être le précurseur des Lumières et de nos démocraties modernes  ? Le pionnier d'une lecture historique et critique de la Bible  ? Le fondateur de la psychologie des profondeurs  ? L'initiateur de la philologie, de la sociologie, et de l'éthologie  ? Et surtout, l'inventeur d'une philosophie fondée sur le désir et la joie, qui bouleverse notre conception de Dieu, de la morale et du bonheur  ?  
    A bien des égards, Spinoza est non seulement très en avance sur son temps, mais aussi sur le nôtre.  C'est ce que j'appelle le «  miracle  » Spinoza.
    F.  L.

  • «  Il a suffi d'un virus lointain pour que le cours du monde et de nos vies soit bouleversé. `'Vivre, ce n'est pas attendre que l'orage passe, c'est apprendre à danser sous la pluie'', disaient les Anciens. Je suis convaincu que plus rien ne sera comme avant et qu'il nous faut apprendre à développer nos ressources intérieures pour vivre le mieux possible dans un monde imprévisible. Puisse ce livre écrit dans l'urgence du temps apporter lumière et réconfort à tous ceux qui le liront.  »
    F. L.
     
     
    Dans un langage accessible à tous, Frédéric Lenoir nous propose un petit manuel de résilience qui aide à vivre dans des temps difficiles. Il convoque les neurosciences et la psychologie des profondeurs, mais aussi les grands philosophes du passé - du Bouddha à Nietzsche, en passant par Epictète, Montaigne ou Spinoza - qui nous disent comment développer la joie et la sérénité malgré l'adversité. Et si nous pouvions ainsi faire de cette crise une opportunité pour changer notre regard et nos comportements  ? Pour devenir davantage nous-mêmes et mieux nous relier aux autres et au monde  ?
     
    Frédéric Lenoir est philosophe, sociologue et écrivain. Il est l'auteur de nombreux essais et romans vendus à plus de 7 millions d'exemplaires dans le monde.

  • La puissance de la joie

    Frédéric Lenoir

    • Fayard
    • 14 Octobre 2015

    « Existe-t-il une expérience plus désirable que celle de la joie ?Plus intense et plus profonde que le plaisir, plus concrète que le bonheur, la joie est la manifestation de notre puissance vitale. La joie ne se décrète pas, mais peut-on l'apprivoiser ? La provoquer ? La cultiver ?J'aimerais proposer ici une voie d'accomplissement de soi fondée sur la puissance de la joie. Une voie de libération et d'amour, aux antipodes du bonheur factice proposé par notre culture narcissique et consumériste, mais différente aussi des sagesses qui visent à l'ataraxie, c'est-à-dire à l'absence de souffrance et de trouble.Pour ma part, je préfère une sagesse de la joie, qui assume toutes les peines de l'existence. Qui les embrasse pour mieux les transfigurer. Sur les pas de Tchouang-tseu, de Jésus, de Spinoza et de Nietzsche, une sagesse fondée sur la puissance du désir et sur un consentement à la vie, à toute la vie......Pour trouver ou retrouver la joie parfaite, qui n'est autre que la joie de vivre. » Frédéric Lenoir

  • Qu'entendons-nous par « bonheur » ? Dépend-il de nos gènes, de la chance, de notre sensibilité ? Est-ce un état durable ou une suite de plaisirs fugaces ? N´est-il que subjectif ? Faut-il le rechercher ? Peut-on le cultiver ? Souffrance et bonheur peuvent-ils coexister ? Pour tenter de répondre à ces questions, Frédéric Lenoir propose un voyage philosophique, joyeux et plein de saveurs. Une promenade stimulante en compagnie des grands sages d´Orient et d´Occident.Où l´on traversera le jardin des plaisirs avec Epicure. Où l´on entendra raisonner le rire de Montaigne et de Tchouang-tseu. Où l´on croisera le sourire paisible du Bouddha et d´Epictète. Où l´on goûtera à la joie de Spinoza et d´Etty Hillesum. Un cheminement vivant, ponctué d´exemples concrets et des dernières découvertes des neurosciences, pour nous aider à vivre mieux.

  • « Nous assistons probablement, et je le souhaite de tout coeur, au passage à un stade éthique supérieur où la pensée humaniste s'émancipe de son cadre anthropocentrique pour s'étendre à tous les êtres sensibles qui peuplent la Terre. Dès lors, faire preuve d'"humanité" ne signifie plus simplement respecter les autres êtres humains, mais tout être vivant, selon son degré de sensibilité et de conscience. La vie s'est exprimée sur Terre à travers une foisonnante diversité.
    Puisque l'être humain est aujourd'hui l'espèce la plus consciente et la plus puissante, puisse-t-il utiliser ses forces non plus pour exploiter et détruire ces formes de vie, mais pour les protéger et les servir. C'est pour moi notre plus belle vocation : protecteurs et serviteurs du monde. »
    Frédéric Lenoir

  • Ce début de XXIe siècle est traversé par une telle succession de crises - écologique, économique et politique - qu´il voir refleurir le vieux mythe de la fin des temps. Nous nous trouvons confrontés aujourd´hui à au moins dix bouleversements inédits dans notre histoire. Pour trouver une mutation similaire, il faut remonter non pas à la Renaissance, ni à la fin de l´Empire romain, mais au tournant du néolithique, lorsque, il y a plus de dix mille ans, les groupes humains abandonnèrent le mode de vie nomade pour se sédentariser. On assista alors à un changement radical du rapport de l´homme à lui-même et au monde, dont nous sommes les ultimes héritiers. Aujourd´hui, ce n´est pas la fin du monde que nous connaissons, mais la fin d´un monde, celui fondé sur la prééminence du cerveau rationnel et logique par rapport au cerveau émotionnel et intuitif, sur l´exploitation mercantile de la nature, sur la domination du masculin sur le féminin. Frédéric Lenoir montre ici que la guérison est possible. Illustrant les impasses de la fuite en avant (le progrès à tout-va) comme celles du retour en arrière (démondialisation, écologie radicale, intégrismes religieux), il exprime sa conviction que l´humanité peut dépasser cette crise planétaire par une profonde transformation de nos modes de vie et de pensée : rééquilibrage du masculin et du féminin, passage de la logique du « toujours plus » à celle de la « sobriété heureuse », de l´égoïsme à la communion, de l´état de spectateur passif à celui d´acteur responsable... Au-delà des rafistolages provisoires d´une pensée et d´un système à bout de souffle, une immense révolution est en marche : celle de la conscience humaine.

  • " Pour vous qui suis-je ? " Cette interrogation de Jésus à ses disciples n´a rien perdu de sa force. Les Evangiles laissent planer un doute sur l´identité de cet homme hors du commun : est-il un prophète ? le Messie attendu par les juifs ? le Fils de Dieu ? De nos jours, le christianisme est pourtant la seule religion qui affirme que son fondateur est à la fois homme et Dieu. Comment les chrétiens des premiers siècles ont-ils progressivement été amenés à affirmer la divinité de Jésus alors que lui-même ne s´est jamais identifié à Dieu ?

    Comment, à l´issue de débats passionnés, furent élaborés les dogmes de la Sainte Trinité et de l´Incarnation ? Quels autres regards ont été rejetés comme " hérétiques " lors de ces virulentes joutes théologiques qui ont coûté la vie à certains ? Quel a été le rôle du pouvoir politique dans l´élaboration du credo chrétien à partir du IVe siècle et de la conversion de l´empereur Constantin ? Ecrit comme un récit, cet ouvrage captivant permet de comprendre la naissance du christianisme ainsi que les fondements de la foi chrétienne et pose avec acuité la question centrale : qui est Jésus ?

    Philosophe, Frédéric Lenoir est aussi directeur du Monde des religions et producteur de l´émission " Les racines du ciel " sur France Culture. Il a écrit de nombreux ouvrages sur la religion, dont La Rencontre du bouddhisme et de l´Occident (Fayard, 1999), Le Christ philosophe(Plon, 2007), Socrate, Jésus, Bouddha (Fayard, 2009). Il est également l´auteur de romans historiques traduits en vingt-cinq langues, telL´Oracle della Luna(Albin Michel, 2006), ainsi que de la pièce de théâtreBonté divine !

  • Comment expliquer l'incroyable engouement que suscite, depuis un an et dans le monde entier, le pape François? En France, il séduit les croyants et fait entendre le message de l'Eglise à ceux qui ne pratiquaient plus. Frédéric Lenoir, reconnu comme un des meilleurs spécialistes des religions, montre dans cet essai vif et stimulant que ce nouveau pape engage l'Eglise catholique dans un véritable retour aux sources. Il entend en effet la ramener vers la vérité du message évangélique, en valorisant l´amour par rapport à la loi, le service par rapport au pouvoir et la pauvreté par rapport à la richesse. De même que « le christianisme est la religion de la sortie de la religion », selon la belle formule de Marcel Gauchet, François pourrait être « le pape de la sortie de la papauté », rompant avec la conception médiévale d´une Eglise puissante gouvernée par un pape empereur et tout-puissant. Ce mélange des genres entre le temporel et le spirituel est à l'origine de toutes les dérives - opacité du pouvoir, scandales financiers, liens avec la mafia - qui ont éloigné bien des croyants de l'Eglise. En voulant réformer le Vatican, en manifestant son détachement à l'égard des choses matérielles, François ramène l'Eglise dont il a la charge à sa vocation première : celle d'une communauté de croyants qui témoignent du message évangélique, fondé sur le détachement, le service et l´amour. Frédéric Lenoir donne toutes les clés, historiques, factuelles et spirituelles, pour comprendre pleinement et remettre en perspective la révolution qui est en train de bouleverser des milliers d'individus.

  • D'Alexandre le Grand à Marco Polo, de Schopenhauer à Nietzsche, de Cari Gustav Jung à Allen Ginsberg, d'Helena Blavatsky à Alexandra David-Neel, des Transcendantalistes aux stars hollywoodiennes, de nombreux voyageurs, penseurs et artistes occidentaux se sont passionnés pour la sagesse du Bouddha. Pour la première fois, ce livre relate les grandes étapes de la rencontre du bouddhisme et de l'Occident et montre combien le bouddhisme fut, et reste, profondément réinterprété à partir de prismes culturels déformants. La mise au jour de ces imaginaires, notamment celui, très ancien, concernant le mythe du "Tibet magique", éclaire en profondeur le succès actuel du bouddhisme en Europe et aux Etats-Unis. Cet ouvrage permet également de comprendre pourquoi, après l'échec des grandes idéologies religieuses, scientistes et politiques, le bouddhisme connaît une audience croissante en Occident. Beaucoup voient en effet dans la pensée bouddhique une spiritualité laïque, une philosophie humaniste et une éthique de la responsabilité particulièrement pertinentes pour répondre aux besoins spirituels des individus et aux grands défis planétaires du siècle à venir. Privilégiant l'action sur soi à l'action sur le monde et apportant un juste équilibre entre raison et intuition, le bouddhisme n'est-il pas appelé à corriger les excès d'une civilisation occidentale trop exclusivement préoccupée de maîtrise technique au détriment du sens et de l'intériorité ?
    Informatif et distancié, cet ouvrage permet à chacun de se faire une opinion sur cette rencontre du bouddhisme et de l'Occident, dont l'historien des civilisations Arnold Toynbee n'hésitait pas à affirmer qu'elle constituait " l'évènement le plus significatif du XXe siècle".

    Frédéric Lenoir, 37 ans, est docteur en sociologie et chercheur associé au Centre d'études interdisciplinaire du Fait religieux (ENESS). Il a co-dirigé l'Encyclopédie des religions (Bayard, 1997) et collabore à L'Express.

  • La crise que nous vivons n´est pas simplement économiqueet financière, mais aussi philosophique et spirituelle. Elle renvoie à des interrogations universelles : Qu´est ce qui rend l´être humain heureux ? Qu´est-ce qui peut être considéré comme un progrès véritable ? Quelles sont les conditions d´une vie sociale harmonieuse ?

    Contre une vision purement matérialiste de l´homme et du monde, Socrate, Jésus et Bouddha sont trois maîtres de vie. Une vie qu´ils n´enferment jamais dans une conception close et dogmatique. Leur parole a traversé les siècles sans prendre une ride, et par-delà leurs divergences, ils s´accordent sur l´essentiel : l´existence humaine est précieuse et chacun, d´où qu´il vienne, est appelé à chercher la vérité, à se connaître dans sa profondeur, à devenir libre, à vivre en paix avec lui-même et avec les autres. Un message humaniste et spirituel, qui répond sans détour à la question essentielle : pourquoi je vis ?

    Philosophe et directeur duMonde des religions, Frédéric Lenoirest aussi romancier et dramaturge. Il est notamment l´auteur ou le co-auteur deLa Promesse de l´ange, deCode Da Vinci, l´enquête, deL´Oracle della Lunaet de la pièce de théâtreBonté divine !Ses ouvrages sont traduits dans une vingtaine de langues.

  • Le bouddhisme en france

    Frédéric Lenoir

    • Fayard
    • 10 Novembre 1999

    La France est le pays occidental où le bouddhisme connaît le développement le plus spectaculaire depuis une trentaine d'années. Cette enquête menée auprès d'un millier de Français touchés par ce phénomène - la première d'une telle envergure en Occident - permet de répondre aux nombreuses questions posées par l'étonnante diffusion du bouddhisme au pays Clovis et de Voltaire. Combien de Français sont-ils véritablement concernés par cette vague et selon quelle intensité ? Pourquoi le sourire du Bouddha séduit-il de plus en plus nos concitoyens ? Cet engouement est-il une mode passagère ou un phénomène plus durable ? Assistons-nous à l'émergence d'un bouddhisme français ? Qui sont les adeptes les plus engagés dans la pratique de la méditation ? Quel est leur profil sociologique ? Quels bénéfices retirent-ils de la pratique du bouddhisme ? Le bouddhisme est-il pour eux davantage une philosophie, une voie spirituelle, une religion, un art de vivre ?Cette enquête aborde en profondeur la question des rapports du bouddhisme à la modernité occidentale et au christianisme, révélant en creux ce que beaucoup perçoivent comme les insuffisances d'une société purement mercantile et technologique, et celles d'une religion chrétienne essoufflée après deux mille ans d'histoire.

    Frédéric Lenoir, 37 ans, est docteur en sociologie et chercheur associé au Centre d'études interdisciplinaire du Fait religieux (ENESS). Il a co-dirigé l'Encyclopédie des religions (Bayard, 1997) et collabore à L'Express.

  • «  Nous ne traversons pas un moment de crise anodin, nous vivons un moment décisif pour l'avenir de l'humanité. Comment s'extraire d'une dynamique qui nous échappe et d'un système qui nous conduit dans une impasse ? Nous avons chacun éprouvé combien les résistances au changement - en nous, comme dans le monde politique et économique - sont grandes. Nous avons vu la beauté de notre planète, la richesse de l'humanité, et nous avons souffert de les voir saccagées.
    Pourtant, comme tant d'autres, nous refusons de nous résigner.
    Un autre monde est à notre portée. Un monde fondé sur l'humilité, la sobriété et le partage. Un monde où les joies profondes seraient plus désirées que les plaisirs éphémères. Un monde plus équitable, plus fraternel, davantage relié à la Terre. Ce monde n'est pas une utopie. Nous pouvons tous contribuer à le faire advenir.
    Mais cela ne sera possible que par une révolution des consciences.
    C'est à cette conversion de notre esprit et de nos modes de vie qu'aimerait contribuer modestement ce livre, fruit du partage de nos réflexions et de nos expériences.  »
     
    Nicolas Hulot et Frédéric Lenoir
     
    Nicolas Hulot a passé une partie de sa vie à voyager dans les zones les plus reculées du monde au fil de son émission télévisée Ushuaïa. Engagé depuis trente ans dans la protection de l'environnement, il fut ministre d'Etat de la Transition écologique et solidaire de mai 2017  à août 2018. Auteur de nombreux ouvrages, il a créé la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme.
     
     
    Frédéric Lenoir est philosophe et sociologue, auteur de nombreux essais et romans traduits dans une vingtaine de langues. Il est notamment l'auteur des best-sellers  : Du Bonheur, un voyage philosophique  ; La Puissance de la joie, ou Le Miracle Spinoza, aux éditions Fayard. Il est cofondateur de la fondation SEVE (Savoir Etre et Vivre Ensemble) qui propose des ateliers de philosophie avec les enfants.

empty