Langue française

  • Tenebra Roma

    Donato Carrisi

    Rome va plonger dans les ténèbres
    pendant 24 heures, toutes les lumières
    de la ville vont s'éteindre.
    Dès le crépuscule, un tueur de l'ombre se met
    à frapper, aucun habitant n'est à l'abri,
    même enfermé à double tour. Crime après crime,
    le mal rejaillit sous sa forme la plus féroce.
    Marcus, pénitencier qui a le don de déceler
    les forces maléfiques, échappe de peu
    à ce bourreau mystérieux. Mais qui a pu
    lui  vouloir une mort si douloureuse ?
    Epaulé par Sandra, photographe de scènes
    de crime pour la police, il doit trouver
    la source du mal avant qu'il ne soit trop tard...
     

  • CARRISI se réinvente dans un thriller unique sur le pouvoir des médias. Une jeune femme est enlevée dans un paisible petit village des Alpes italiennes. Le coupable est introuvable, et voilà que la star des commissaires de police, Vogel, est envoyé sur place. De tous les plateaux télé, il ne se déplace jamais sans sa horde de caméras et de flashs. Sur place, cependant, il comprend vite qu'il ne parviendra pas à résoudre l'affaire, et pour ne pas perdre la face aux yeux du public qui suit chacun de ses faits et gestes, il décide de créer son coupable idéal et accuse, grâce à des preuves falsifiées, le plus innocent des habitants du village : le professeur d'école adoré de tous. L'homme perd tout du jour au lendemain (métier, femme et enfants, honneur), mais de sa cellule, il prépare minutieusement sa revanche, et la chute médiatique de Vogel.

  • Les crimes commencent par des aveux.
    Rome. Côté lumière, sa dolce vita, son Capitole, ses pèlerins, ses touristes. Côté ténèbres, ses sombres ruelles, ses labyrinthes souterrains ses meurtriers insaisissables.
    Marcus est un homme sans passé. Il y a un an, il a été grièvement blessé et a perdu la mémoire. Analyste de scènes de crime, il est aujourd'hui le seul à pouvoir élucider la disparition d'une jeune étudiante.
    Sandra est enquêtrice pour la police scientifique. Il y a un an, son mari est tombé d'un immeuble désaffecté : elle n'a jamais tout à fait cru à un accident.
    Quand leurs routes se croisent dans une église, la vérité se met en marche.
    Jean-Michel Vovk guide habilement le lecteur dans le dédale d'une ville dont les piazza ensoleillées masquent depuis des siècles de sinistres secrets.

empty