Danièle Favari

  • Le très controversé TAFTA n'est pas mort. Il pourrait renaître de ses cendres en un TAFTA 2.0. Car Bruxelles, fidèle à sa politique « business as asual », continue de vouloir signer des accords de libre-échange avec le Canada (CETA/AECG), le Japon (JEFTA/JEEPA), le MERCOSUR mais aussi l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Mexique, le Vietnam, etc., faisant tomber toutes les barrières douanières du marché intracommunautaire et les barrières non tarifaires pour permettre aux investisseurs étrangers la privatisation des services publics et leur mainmise sur l'éducation, l'eau, l'électricité, etc. Chacun doit prendre connaissance des conditions et conséquences de tels accords.

  • Cet ouvrage précieux a été écrit par Danièle Favari, juriste, conceptrice de la proposition de loi du Groupe écologiste à l'Assemblée Nationale. Sur un sujet aussi complexe que l'exploitation du gaz de schiste en France, l'auteur présente un livre pédagogique et accessible. Dans une première partie, Danièle Favari part de l'origine de cet « hydrocarbure à l'état gazeux » et en explique la composition, l'extraction, le contrôle de la fracturation hydraulique, les risques environnementaux... Une seconde partie élargit son analyse aux questions économiques, écologiques et politiques. Tous les signes sont là pour prouver les dangers alarmants du gaz de schiste. Alors que la priorité est de garantir une protection élevée de la santé humaine et de l'environnement pour tous, Danièle Favari aborde la nécessité d'une transition énergétique, loin des énergies fossile et nucléaire. Danièle Favari est juriste en droit et droit européen de l'environnement, invitée comme Expert du Parlement Européen de Bruxelles de l'Atelier sur l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste dans l'Union Européenne. Elle a aussi été consacrée juriste de la Coordination nationale des anti-gaz-de-schiste le 14 mai 2011, dont elle a assuré la veille juridique des 289 collectifs nationaux. Très influente, elle a appelé à plusieurs pétitions pour faire avancer la réglementation avec notamment « l'appel à un consensus européen pour une transition énergétique », rédigé et diffusé dans 10 pays européens concernés. Elle a collaboré à la Revue NEXUS, pour le numéro intitulé « Gaz de schiste, sous nos pieds l'enfer ».


     

  • L'argile possède un pouvoir absorbant et des vertus antiseptiques. C'est un remède doté de l'intelligence de la nature. Il identifie le mal et le neutralise. L'efficacité thérapeutique de l'argile sera d'autant plus importante que celle-ci aura été exposée au soleil, à l'air et à l'eau des intempéries. Il existe des argiles de différentes couleurs. Ces différences sont causées par les différences de composition minérale des argiles. Différentes argiles de même couleur, mais de provenances différentes, peuvent donner des résultats thérapeutiques différents. Les couleurs les plus courantes, sont l'argile blanche, la grise et la verte. Certains recommandent la blanche pour l'usage interne et la verte pour l'usage externe. En fait l'argile grise conviendra parfaitement pour l'usage interne et externe, tandis que la verte sera excellente pour les cataplasmes en usage externe.

  • Moins connu que le TAFTA, le CETA entré en application provisoire le 21 septembre 2017, est tout aussi préoccupant et ne prend pas en compte l'enjeu climatique. Au-delà de la suppression des droits de douane et des contingents agricoles, cet accord dit de « nouvelle génération » ouvre la voie à la privatisation des services publics et à une harmonisation des normes qui facilite les échanges commerciaux. L'accord porte atteinte au droit à réguler des Etats membres bien inquiétant pour les investisseurs. Il importe de découvrir toutes les facettes de cet accord entre UE et Canada.

empty