Claude Ragon

  • Du bois pour les cercueils

    Claude Ragon

    • Fayard
    • 24 Novembre 2010

    Le commissaire Gradenne prend froid dans l´hiver du Jura. A la manière de Maigret, enquête « grippée », gendarmes trop « pressés » comme ce corps broyé par la machine...



    Quelle idée aussi de confier à des officiers de marine à la retraite le renflouement d´une usine, dans ce « port de mer » sous la neige, au milieu des forêts ! Vous reprendrez bien de cette Morteau, mijotée dans la potée de la veille, accompagnée d´un Poulsard... ? Avec un Comté de plus de dix-huit mois, on vous recommande ce jeune lieutenant de 30 ans d´âge sans beaucoup d´affinage à la PJ, mais avec du... nez, avisé et goûteux !



    Ingénieur dans l´industrie de transformation du bois, Claude Ragon connaît à coeur le massif jurassien, ses habitants et leur caractère âpre. Cet univers minéral, végétal et humain inspire une écriture également rude et attachante.

empty