Hachette (réédition numérique FeniXX)

  • Le monde du travail m'est à jamais fermé. Je suis reléguée dans le ghetto des malades mentaux. Parmi eux, je me sens privilégiée. Je ne suis pas à la rue. Je vis avec l'un d'eux, qui me comprend. Grâce à Claude, grâce aux études que j'ai faites sur le tard, j'ai découvert la création. Elle est inépuisable. J'y trouverai d'autres sources de joies. L'isolement, la maladie ne me font pas peur. J'y suis habituée. je vois venir la vieillesse avec sérénité. Je suis beaucoup plus heureuse aujourd'hui qu'à vingt ans. Une seule chose me tourmente : me retrouver sans Claude. Parfois, égoïstement, je souhaite mourir avant lui. L'idéal serait de se suicider ensemble. Il y a songé. Mais j'aime trop la vie, je m'aime trop pour en venir à cette extrémité. À moins que je ne sombre à nouveau dans la folie, ce qui serait le meilleur moyen d'échapper au potentiel inhumain de notre société.

empty