Catherine Laborde

  • Trembler

    Catherine Laborde


    Catherine Laborde, qui a des années durant présenté la météo sur TF1, se dévoile avec ce livre vérité, tout en pudeur, émotion, humour aussi, qui parlera à tous.

    " Après avoir réfléchi à mon quotidien, j'établis ainsi ma liste non exhaustive des symptômes : trembler, baver, tourner en rond, crampe, ralentissement de la marche, hésitations, mémoire récente défaillante, discours incohérent, cauchemars, perte de repères géographiques, main gauche tordue, constipation, larmes, sentimentalisme, trébuchements, insomnies, hallucinations fugaces, fourmillement dans les pieds, le dos, peur des escaliers, des vélos, de la vitesse, des bêtes sauvage, d'être abandonnée, d'être seule la nuit, peur de tout, perte des repères géographiques, généalogie incertaine, déambulations sans objet. Est-ce que tout cela fait une maladie ? "
    Catherine Laborde

    1 autre édition :

  • Elles voulaient tout : aimer, être aimées, des enfants, un métier passionnant. Tout cela en même temps ! Elles voulaient tout, comme toutes les femmes. La différence, c'est qu'elles ont toujours été deux, deux soeurs. Dans ce récit à deux voix, Catherine et Françoise Laborde interprètent, chacune avec ses mots, les moments forts de leurs destins parallèles. Avec humour et lucidité, elles racontent comment leurs rêves les ont conduites là où elles ne s'y attendaient pas : élever seule chacune deux enfants, être toujours là, l'une pour l'autre, malgré les rivalités éternelles. Un témoignage tendre et plein de drôlerie, qui réinvente les complicités de femmes lorsqu'elles se confient leurs bonheurs de mères, leurs colères, leurs souffrances et les rires dans l'escalier.

  • Elles voulaient tout : aimer, être aimées, des enfants, un métier passionnant. Tout cela en même temps ! Elles voulaient tout, comme toutes les femmes. La différence, c'est qu'elles ont toujours été deux, deux soeurs. Dans ce récit à deux voix, Catherine et Françoise Laborde interprètent, chacune avec ses mots, les moments forts de leurs destins parallèles. Avec humour et lucidité, elles racontent comment leurs rêves les ont conduites là où elles ne s'y attendaient pas : élever seule chacune deux enfants, être toujours là, l'une pour l'autre, malgré les rivalités éternelles. Un témoignage tendre et plein de drôlerie, qui réinvente les complicités de femmes lorsqu'elles se confient leurs bonheurs de mères, leurs colères, leurs souffrances et les rires dans l'escalier.

  • « C'est un hasard merveilleux que nous nous soyons rencontrés. Ni l'enfant ni moi n'aurions pu affronter seuls, isolés, ce voyage à Bordeaux. Moi à la recherche de mon passé, lui de son futur. Et tant que nous serons dans cette ville, tant que nous ne nous serons pas réconciliés avec nous-mêmes, nous serons lui et moi tenus à ce pacte. »Une femme se retrouve seule en compagnie d'un enfant. En fugue ? Elle décide de lui parler et de s'en occuper. Mais le veut-il ? Et elle-même, que cherche-t-elle ? Elle pense aider un enfant, mais ne serait-ce pas plutôt ce garçon qui va la pousser à s'interroger sur sa vie ? Et, le temps d'une échappée bordelaise, la replonger dans ses souvenirs pour la guérir de ses fantômes ? Dans ce roman tendre et passionnant, Catherine Laborde brosse le portrait d'êtres singuliers et marquants, de ceux qui en traversant nos vies y laissent une empreinte.

  • Comment affronter en couple un intrus nommé Parkinson?
    " Ca devient quoi, l'amour, quand l'un des amants tombe malade ? D'un mal incurable dont on ne peut espérer - au mieux - qu'une évolution lente ? Qui est le mieux placé pour répondre à cette question ? Les neurologues, les chercheurs, les psychologues ? Ou, simplement, toi et moi ?
    Sommes-nous encore en mesure de dialoguer, comme si nous étions simplement un couple de gens qui s'aiment ? On croyait, en commençant ce livre, à l'alchimie amoureuse qui transformerait le désir en courage, nos serments en vertu, la peur en espoir.
    Puis la catastrophe est arrivée : en mars 2020 le monde entier est tombé malade. Plus d'amour, partant plus de joie dit La Fontaine à propos de la peste. Devons-nous, enfermés, nous résigner à vivre dans un monde sans amour ? Le monde est-il tombé malade de son manque d'amour ? "
    Malgré la maladie de Catherine, malgré l'épidémie de Covid-19, Catherine Laborde et Thomas Stern ont décidé de renouer avec le dialogue amoureux qui fonde leur histoire.
    Dans un duo femme-mari et malade-aidant, ils racontent ce que devient l'existence quand une épée de Damoclès pèse sur les épaules, la manière dont on l'affronte, les états d'âme, les colères, les peurs aussi, les attentions, les tendresses, le quotidien qui n'est plus simple mais totalement chamboulé.
    Et nous livrent un précieux témoignage sur cette évidence : l'humanité n'existe que par l'espoir et l'espoir par l'amour.

  • Lui :
    Au début, c´était un jeu intime pour s´amuser à deux : tu m´écrivais des petits textes où tu parlais de moi à la troisième personne et je te répondais de la même manière. Nous étions les seuls à les lire mais ils creusaient entre nous un pli : celui d´une histoire à deux voix s´adressant à nous autant qu´à tous. Quinze ans plus tard, l´habitude est restée et nous ne savons toujours pas qui nous sommes réellement. Formons-nous, en fait, un couple d´inconnus, un couple célibataire ?

    Elle :
    Oui, nous demeurons un mystère l´un pour l´autre. Aujourd´hui encore, je ne sais pas pourquoi tu as sans cesse voulu me quitter ? Pourquoi tu n´y es pas arrivé ? Pourquoi, chaque fois que je suis partie, je suis revenue ? Pourquoi tu as fondé une famille avec une autre femme ? Pourquoi tu t´es converti à l´Islam ? Pourquoi je ne t´ai pas tué, ou sorti de ma vie ? Et pourtant, dans cette longue aventure, d´autres que nous se reconnaîtront. Sans doute parce que nous sommes, en effet, un couple. Un couple célibataire certes, mais un couple tout de même, qui aura su - à sa façon - trouver le moyen d´être heureux.

empty