Bert

  • BnF collection ebooks - "Ne confondez pas le typographe ou compositeur avec l'imprimeur ou pressier. Ces deux agents d'un art merveilleux sont séparés par un grand intervalle dans la hiérarchie des fonctions de l'imprimerie. L'un préside à la première transformation que subit la parole visible, l'autre ne fait que diriger la machine qui doit la répéter aux yeux par des milliers d'échos."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Pour son numéro d'été, 24 images va à la rencontre de l'art contemporain. Dans son éditorial, le rédacteur en chef Bruno Dequen plaide pour « un cinéma ouvert au monde, nourri de multiples formes d'expressions artistiques qui se le réapproprient tour à tour ». Intitulée « Le cinéma en partage », la publication donne la parole à de nombreux artistes : photographes, concepteurs d'installations, sculpteurs et performeurs. Charles Guilbert, Geneviève Cadieux, Raymonde April ou encore Martha Towsend prennent la plume pour expliciter les liens entre le cinéma, les autres arts et leurs pratiques personnelles. Outre ce grand dossier, le numéro propose également un article de fond sur l'oeuvre du controversé danois Nicolas Winding Refn ainsi que des entretiens avec le réalisateur indépendant américain Whit Stillman à propos de son oeuvre et de son plus récent opus Love & Friendship et avec le vidéaste Mathieu Jacques, membre du duo son-image Organ Mood.

  • Dit handboek geeft professionals concrete suggesties over het voeren van gesprekken met kinderen en jongeren van wie de ouders gescheiden zijn. Hulpverleners lezen wat die kinderen te doen staat en krijgen gesprekstechnieken aangereikt om hen daarbij te helpen. Bovendien biedt het boek materiaal voor hulpverleners die ouders begeleiden in het omgaan met hun kind na scheiding. Een aantal hoofdstukken in Praten met kinderen en jongeren over scheiding zijn ingedeeld naar praktische thema's waar kinderen mee te maken krijgen na een scheiding. Behalve  achtergrondinformatie en technieken geeft het boek ideeën voor en praktische voorbeelden van gesprekken voeren en werken met kinderen van verschillende leeftijden.Auteur drs. T.G. van den Berg is senior GZ-psycholoog kind & jeugd en Orthopedagoog-Generalist. Ze ontwikkelde !JES het brugproject, een erkende effectieve jeugdinterventie voor kinderen en ouders na scheiding. Ook traint ze professionals om met deze methodiek te werken. In haar praktijk !JES jij en scheiden werkt zij met kinderen en ouders na scheiding. Van den Berg verzorgt scholing voor scheidingsprofessionals, is Bijzondere Curator bij de rechtbank en geeft aan de Rijksuniversiteit Groningen het blok Ouderschap na scheiden aan studenten Orthopedagogiek-Generalist.

  • Journal

    Hélène Berr

    Agrégative d'anglais, Hélène Berr a vingt-et-un ans lorsqu'elle commence à écrire son journal. L'année 1942 et les lois anti-juives de Vichy vont faire lentement basculer sa vie. Elle mourra à Bergen Belsen quelques jours avant la libération du camp. Soixante ans durant, ce manuscrit n'a existé que comme un douloureux trésor familial. Ce n'est qu'en 1992 que Mariette Job, nièce d'Hélène Berr, décide de reprendre contact avec le fiancé d'Hélène,  Jean Morawiecki. En 1994,  il décide de  lui faire don du manuscrit. Ce témoignage éclairé et d'une qualité littéraire exceptionnelle en fait un document de référence. Il a obtenu un très grand succès critique et public. « Au seuil de ce livre », écrit Patrick Modiano à propos du Journal d'Hélène Berr, «  il faut se taire maintenant, écouter la voix d'Hélène et marcher à ses côtés. Une voix et une présence qui nous accompagneront toute notre vie. »

  • Quitter psagot

    Berg Yonatan

    Dans Quitter Psagot, Yonatan Berg revient sur son enfance au sein d'une colonie juive de Cisjordanie peuplée de Juifs pratiquants, à quelques centaines de mètres de Ramallah, capitale de l'autorité palestinienne.Yonatan Berg raconte l'organisation du village, l'endoctrinement de la jeunesse dans une ligne religieuse marquée à droite, comment il s'est senti mal à son aise dans ce milieu, surtout après son passage dans un lycée de Jérusalem puis en trois années de service militaire.Quitter Psagot est un texte personnel, touchant aux questions de l'éducation et des choix de vie. Et une fois le choix fait d'une vie non conforme à la route tracée par les parents, hors de la colonie et de l'engagement religieux extrême, une douleur persiste.

    Yonatan Berg est un écrivain et poète, né en 1981 à Jérusalem dans une famille pratiquante. Il a grandi à Psagot, une colonie juive de Cisjordanie proche de Ramallah. Mal à l'aise dans ce milieu religieux et nationaliste, il s'en nourrit pour écrire. Après son service militaire et trois années à l'étranger, il suit des études littéraires. Il vit à présent à Jérusalem.Son premier roman Donne-moi encore cinq minutes est paru en traduction française à l'Antilope en 2018.

  • Le tout dernier été

    Anne Bert

    • Fayard
    • 4 Octobre 2017

    «  Je viens de rencontrer mes passeurs. Ces hommes qui font désormais partie de ma vie puisqu'ils vont m'aider à la quitter.
    Je les ai sentis rigoureux, exigeants, prudents. Et engagés à me tendre doucement la main. Une autre médecine qui, quand elle ne peut plus soigner le corps, se décide à soigner l'âme.  »
    Parce qu'elle aime furieusement la vie et qu'elle est condamnée, Anne Bert a décidé de choisir et de ne pas subir jusqu'au bout les tortures que lui inflige la maladie de Charcot. C'est ce cheminement qu'elle nous raconte ici. Celui de devoir mourir hors-la-loi, et hors-les-murs, puisque la loi française ne l'autorise pas à abréger ses souffrances. Celui aussi de son dernier été.
    Il faut découvrir le goût des dernières fois et des renoncements, apprendre à penser la mort, dire au revoir à ceux qu'elle aime, en faisant le pari de la joie malgré le chagrin.
    Un récit poignant, une ode à la liberté et à la vie, permise seulement par sa détermination à dire non. 

  • Caroline ne veut pas croire que sa fille Liann est morte. Folle de chagrin et de colère, elle quitte Hambourg pour la solitude d'un village au nord de la Suède qu'elle a fui trente ans plus tôt. Que fuit-elle cette fois ? Pourquoi son ancien amant, le commissaire Ulf Svensson, arrive-t-il de Stockholm ? Est-ce pour la revoir ou bien cache-t-il d'autres intentions ?

  • Le droit des successions et des libéralités, un droit en perpétuelle évolution
    Le droit des successions et des libéralités est un droit en perpétuelle évolution. S'intéressant à la question de la transmission à titre gratuit du patrimoine, entre vifs ou à cause de mort, il est au carrefour de plusieurs disciplines juridiques (droit des personnes et de la famille, droit des obligations et des biens), en prise directe avec les évolutions sociétales et les grands débats de société.C'est ainsi un droit profondément rénové par les lois du 3 décembre 2001 et 23 juin 2006 qui est présenté au lecteur, étudiant ou praticien, intégrant les débats et interrogations liées aux nouveautés issues de ces deux textes et resituant la matière dans son contexte international, historique et sociologique.
     
    Conformément à l'esprit de la collection des Hypercours, cet ouvrage s'accompagne d'outils pédagogiques nombreux et variés : schémas de dévolution successorale, tableaux de synthèse, méthodologie des liquidations successorales, etc. L'ouvrage consacre également d'importants développements à la fiscalité des libéralités et des successions. Illustrés de nombreux exemples chiffrés, ces derniers permettent de comprendre les enjeux de l'anticipation successorale, et l'articulation indispensable entre la liquidation civile de la succession et celle des droits de succession.

  • Un épisode de la mythologie viking pour les 8-12 ans où l'on assiste à la création du monde et de ses neuf royaumes. En haut, celui des dieux, au milieu, celui des hommes et en dessous, celui des monstres, sortes de nains et redoutables géants. Un roman palpitant où les nombreux combats de Thor, armé de son marteau magique rivalisent avec les malices de Loki, dieu de la discorde.

  • Les soins palliatifs demandent de plus en plus de compétences médicales, soignantes, humaines et éthiques, afin d'asseoir leur légitimité dans des domaines de plus en plus pointus de la médecine - réanimation, néonatalogie, cancérologie, gériatrie - ainsi que dans la diversité des prises en charge, y compris au domicile ou en EPHAD.
    Dans ce contexte de développement des formations et d'élargissement des champs de compétences de la pratique palliative, cette 5e édition du manuel offre :
    o les indispensables connaissances thérapeutiques ;
    o les outils, à destination des professionnels en vue d'acquérir une compétence clinique pour la rencontre et l'accompagnement humain, psychique et relationnelle de la personne malade ;
    o une contextualisation de la pratique des soins palliatifs dans leur dimension sociale, sanitaire et politique ;
    o des jalons pédagogiques pour le développement des soins palliatifs dans leur dimension pédagogique et de recherche.
     

  • Ravie de s'extraire de son quotidien monotone, Doro accepte sans hésiter de travailler sur une affaire classée. Mais elle s'apercevra bien vite que les apparences sont trompeuses, et que l'affaire est peut-être bien plus complexe qu'il n'y paraissait au départ...
    Doro Kagel est journaliste à Berlin ; son fils est parti à l'université, elle peine à joindre les deux bouts, vivant du maigre salaire que lui rapportent ses piges et de quelques cours qu'elle donne à l'université, elle est célibataire depuis trop longtemps, et n'a même plus envie de sortir de chez elle.
    Jusqu'au jour où sa rédaction lui propose d'écrire un article sur une affaire classée, la "nuit sanglante d'Hiddensee" : deux ans auparavant, trois personnes avaient en effet été retrouvées assassinées sauvagement dans la belle maison de verre de l'architecte Philipp Lothringer, sur la petite île paisible d'Hiddensee, un lendemain de tempête. Et la meurtrière présumée est quant à elle dans le coma, ce qui rend tout procès impossible. Un réunion d'anciens camarades de lutte qui aurait mal tourné ?
    L'investigation menée par Doro Kagel est ponctuée par des flashbacks narratifs, et on découvre en même temps qu'elle - parfois même avant elle - ce qui est vraiment arrivé cette nuit-là, dans la Maison des brouillards.
    Eric Berg signe un premier thriller policier qui prend aux tripes, et nous transporte loin, bien loin, sur cette petite île d'Hiddensee, tant et si bien qu'on se croirait presque plongé dans l'univers de Shutter Island.
    EXTRAIT
    Trois morts, une personne dans le coma, tel était le bilan de la « nuit sanglante de Hiddensee », qui, deux ans plus tôt, avait secoué cette petite île de la Baltique. La nouvelle du massacre était passée au journal télévisé national juste avant le sport, et l'expression « nuit sanglante » avait été définitivement consacrée par le reportage d'un quotidien à sensation. À la une, les photos des victimes en noir et blanc, style passeport, flottaient sinistrement entre des titres en capitales énormes. En page deux, c'était la consternation, le choc pour les survivants, les familles des victimes, les voisins, avec, tout en bas, un zeste de colère : Pourquoi ces meurtres ? Le drame aurait-il pu être évité ? Y avait-il eu négligence, imprudence ? Aussitôt après les obsèques, le silence était retombé, principalement parce qu'il n'y aurait pas de procès. Car la personne dans le coma était l'auteur supposé des faits, et, tant qu'elle demeurerait inconsciente, l'affaire dormirait avec elle.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un dénouement fracassant, une intrigue bien menée de bout en bout. Des personnages bien travaillés. Un style fluide. - Blog Sangpages
    L'histoire, aux multiples rebondissements, ne vous laissera pas fermer l'oeil avant d'en avoir terminé avec elle. - Marine Stisi, Toute la culture
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Eric Berg est un auteur allemand, né en 1967, et dont le vrai nom est Eric Walz. C'est de ce nom qu'il signe ses romans historiques et qu'il est connu en Allemagne. La Maison des brouillards est son premier polar, d'où le choix d'un pseudonyme.

  • Bnaya et Yoav ont grandi dans une colonie juive de Cisjordanie, entourée de fils barbelés, aveugle aux villages palestiniens qui l'entourent. Bnaya y habite toujours, fidèle à la religion. Yoav l'a quittée pour la Tel-Aviv laïque.Ce roman fait pénétrer dans deux univers israéliens que l'on croyait si bien connaître grâce aux médias : celui de l'implantation religieuse au coeur des territoires occupés et celui de Tel-Aviv, la ville laïque, cosmopolite, toujours en éveil.Mais à travers Bnaya et Yoav, les repères sont bouleversés. Sans complaisance, sans jugement, avec beaucoup d'émotion.

    Yonatan Berg est né en 1981 à Jérusalem dans une famille observante. Il a grandi dans une colonie juive de Cisjordanie proche de Ramallah.

    Il n'est pas à l'aise dans ce milieu religieux et nationaliste. Durant son service militaire, il est exposé à des situations violentes, en Cisjordanie.

    Il passe trois ans en Inde et en Amérique du Sud. Drogue, sexualité débridée, bouddhisme, il se perd et se cherche. De retour, il s'installe à Tel-Aviv et suit des études littéraires.

  • Macroéconomie

    Eric Berr

    • Dunod
    • 10 Juillet 2019

    Ce manuel présente, de façon claire et pédagogique, les grands principes de la macroéconomie et permet d'acquérir les fondamentaux indispensables dès la première année d'université.L'alternance de cours, d'exemples et d'exercices corrigés permet de mettre rapidement en pratique les connaissances théoriques.Des encadrés proposent des focus sur des points importants.
    En fin de chapitre,  les nombreux exercices permettent de valider les acquis  et un encadré "L'essentiel" vient synthétiser les principales notions.

  • Ça peut nous arriver chaque jour, partout. Il suffit d'un malheureux hasard. Comme de se trouver sur une photo avec une amie iranienne alors qu'une bombe terroriste vient d'exploser. C'est l'histoire terrifiante de Valérie Weymann, une avocate de Hambourg qui, alors qu'elle prend un avion pour Londres, est arrêtée à l'aéroport et voit sa vie de femme accomplie basculer dans l'horreur.

  • Alors que Rousseau notait occasionnellement ses réflexions sur des cartes à jouer, son contemporain Georges-Louis Le Sage y écrivait TOUT : ses découvertes, ses doutes, sa vie et ses remords. Drôle, tragique et vertigineuse, la pensée de ce physicien des Lumières, telle une boîte noire, se dévoile en direct, et fait écho à l'échafaudage complexe de nos listes en tous genres.
    Les archives inédites du savant Georges-Louis Le Sage, constituées de 35 000 cartes à jouer, sont un document exceptionnel sur la pensée telle qu'elle chemine. Drôle et énigmatique, ce matériau étonnant se révèle tout à la fois laboratoire, autobiographie et véritable boîte noire de la recherche.
    Ce physicien genevois, contemporain de Rousseau, est un anticonformiste. Refusant les codes du monde savant, il écrit absolument tout sur des cartes à jouer : eurêka et tâtonnements, amertume de ne pas être reconnu, rapports polémiques avec ses pairs ou poème pour Newton, mais aussi angoisse face à sa mémoire qui peut flancher et à un corps qui vieillit... Classer ses cartes, les empaqueter et les étiqueter est pour Le Sage un travail quotidien, à la fois excitant et harassant. Ce sera sa seule véritable oeuvre, et sans doute aussi la source de ses désillusions sur la science et ses méthodes.
    Trois siècles plus tard, Jean-François Bert s'empare avec tendresse de ces cartes, matériaux de la pensée. Il propose une plongée dans la recherche en train de se faire et son pouvoir imaginatif, tout en rendant hommage à ce performer avant-gardiste. La force de ce témoignage est que chacun y reconnaîtra le cheminement complexe de ses pensées et l'échafaudage perpétuel de listes sans cesse réagencées que toute réflexion impose.

  • Alex Berg revient avec un nouveau roman policier où se retrouvent, entre amour et haine, les héros de Zone de non-droit : l'avocate Valerie Weyman et Mayer, l'agent des services secrets. Après une attaque des rebelles afghans, on s'aperçoit que des soldats allemands ont été tués par des armes allemandes. Sur fond de guerre en Afghanistan, de stress post-traumatique et de vente d'armes illégale, le roman met en scène une femme soldat qui, revenue en Allemagne, se met à tuer les gens qu'elle juge responsables du désastre.

  • Des mots pour dire la maladie.
    Le parcours à travers la maladie est rythmé par des mots qui ramènent au sensible, aux souffrances et parfois aux joies. De cette expérience naît une profonde introspection qui pousse à prendre conscience de la finitude mais aussi à relire son histoire de vie, ses relations. L'écriture, la parole, les mots peuvent être des remèdes pour traverser cette tempête. Ils attestent d'une présence vivante qui cherche à se ré-ancrer dans une vie bouleversée par l'épreuve.
    Cet ouvrage interroge les enjeux liés au langage et au récit des vécus de maladie, pour toutes les personnes concernées par l'expérience de la maladie : professionnels de santé, patient, proches.
    Un ouvrage qui interroge le rôle du langage dans la maladie en croisant récits, témoignages et réflexions.
    À PROPOS DES AUTEURS
    Pour écrire cet ouvrage, Rozenn Le Berre, docteure en philosophie, enseignante chercheuse au sein du Centre d'éthique médicale (ETHICS - EA 7446 - Institut Catholique de Lille) s'est entourée de six personnes confrontées au quotidien à la maladie. Qu'elles interviennent en tant que malade, médecin, psychologue ou encore biographe hospitalière, toutes évoquent la force des mots dans le contexte difficile de la maladie.

  • Dans ce bureau, on accueille les jeunes se présentant comme mineur isolé étranger - un statut qui garantit hébergement et scolarité. L'administration exige des preuves mais, entre ces murs, résonnent surtout des voix d'enfants qui n'ont rien d'autre qu'un récit : celui de leur périple à travers les frontières et les périls qu'elles dissimulent. Parmi ces voix, celle de Souley, 16 ans, qui a traversé le Sahara et la Méditerranée pour arriver là et prétendre lui aussi à un toit et une éducation. " Je implore toi s'il vous plaît dormir couloir. " Ces mots, Mirjet ne me les dit pas. Il les écrit en albanais sur l'ordinateur et c'est Google Traduction qui me les dit. C'est plutôt marrant d'habitude, les traductions déformées par le logiciel. Là, ce n'est pas drôle du tout. Mirjet dit avoir dix-sept ans, mais tant qu'il n'est pas reconnu mineur isolé étranger, je ne peux pas lui trouver un hébergement. Durant un an et demi, Rozenn Le Berre a travaillé comme éducatrice dans un service d'accueil pour les jeunes exilés arrivés en France sans leurs parents. De cette expérience, elle a tiré un récit littéraire à deux voix. La première, la sienne, est confi née à l'espace de son bureau et se fait l'écho de ces jeunes qui traînent des valises de souvenirs acides, mais que la fureur de vivre maintient debout. La seconde relate le voyage éprouvant de Souley, un jeune Malien qui a décidé de faire l'aventure et doit arriver en France avant ses dix-huit ans. Ce livre propose d'aller à la rencontre de jeunes filles et garçons malmenés par l'exil et le labyrinthe administratif français, mais qui parviennent petit à petit à se reconstruire, à sourire et danser, à être pénibles et idiots comme des adolescents, à ne plus avoir peur. À vivre au lieu de survivre.

  • Depuis dix ans, le monde subit les conséquences de la plus grande crise économique et financière internationale que l'on ait connue depuis près d'un siècle, une catastrophe que toute la science des facultés et tous les modèles des grands instituts de statistique et de prévision n'ont pas vue venir et n'ont toujours pas comprise. Rien d'étonnant à cette impuissance de la science économique dominante qui, depuis une trentaine d'années, a réactivé une économie pré-keynésienne qui méprise la macroéconomie, ne s'intéresse qu'aux comportements d'individus imaginaires, ne connaît que les marchés autorégulés et considère que la finance n'affecte pas vraiment le fonctionnement de l'économie !
    Les auteurs entendent ici combler ce déficit béant d'explication des grands problèmes contemporains en exposant les apports du courant post-keynésien. Celui-ci n'a cessé de prolonger et de compléter les travaux de Keynes pour mieux comprendre le rôle de la finance spéculative, la mondialisation, la conduite des acteurs face à l'incertitude, les inégalités, les crises, le développement soutenable, la politique monétaire et budgétaire, le management des entreprises dans le capitalisme financiarisé... bref, pour approfondir une approche réaliste et utile de l'économie.
    L'ouvrage présente les grandes figures fondatrices de cette école de pensée (Keynes, Kalecki, Robinson, Kaldor, Minsky), les fondements théoriques du système économique et de ses déséquilibres ainsi que les politiques économiques préconisées par les post-keynésiens. C'est, en langue française, la première grande synthèse d'un courant majeur de la pensée économique contemporaine.
    Ce collectif est dirigé par Éric Berr (université de Bordeaux), Virginie Monvoisin (Grenoble École de management) et Jean-François Ponsot (université Grenoble-Alpes). Ils ont constitué une équipe d'enseignants-chercheurs en économie qui réunit les principaux auteurs de référence de ce courant de pensée et ses animateurs dans le monde francophone.

  • Les étudiants ont aujourd'hui l'obligation de se plonger dans la littérature scientifique anglo-saxonne (manuels en anglais, revues, publications scientifiques, articles proposés par les enseignants-chercheurs, articles sur Internet, etc.). Ce lexique scientifique est un véritable outil de travail pour aider l'étudiant à s'y retrouver dans des textes spécialisés en mathématiques, physique, mécanique, astronomie, chimie, biochimie, biologie, médecine, botanique, géologie ou géographie.
    L'ouvrage fournit la traduction en français de 25 000 mots anglais, en précisant pour chacun la catégorie grammaticale, le genre et le domaine scientifique concerné. Cette nouvelle édition entièrement révisée s'est enrichie de 1000 entrées supplémentaires dans tous les domaines des sciences.

  • À l'âge vénérable de 19 ans, Job le chat, a décidé de raconter sa vie. Avec sa grande expérience de félin, il délivre quelques secrets qui vous permettront de connaître sur le bout des doigts votre petit compagnon à quatre pattes.

    Le docteur Cyril Berg, un vétérinaire qui consacre sa vie à la médecine féline, a prêté sa plume à ce chat malicieux. À travers l'histoire de Job, il raconte toutes les étapes de l'existence d'un chat, de la naissance jusqu'au grand âge.

    Ce livre fourmille de conseils et d'astuces. Vous apprendrez à décrypter les attitudes de votre compagnon, à savoir quel régime alimentaire adopter selon son âge, à le transporter sans le traumatiser, à le faire cohabiter avec d'autres animaux... Un guide essentiel pour comprendre votre chat et parler le même langage que lui.

  • Voici la réponse cinglante au fameux livre de Pierre Cahuc et André Zylberberg, Le Négationnisme économique ! Pourquoi continue-t-on de promouvoir les recettes économiques néo-libérales alors que près de 40 ans d'application ont montré leurs effets pervers : multiplication des crises financières ; explosion des inégalités combinée à une hausse de la précarité et de la pauvreté qui fragilisent la cohésion sociale ; dégradations environnementales toujours plus importantes, etc. ? Et si, derrière cette rhétorique de façade, l'objectif n'était pas de servir l'intérêt général mais celui d'une minorité...

  • Perle

    Anne Bert

    Perle, " née sous X ", ça vous campe un personnage, surtout lorsque l'héroïne découvre, au détour de ses lectures de l'Enfer, que cet X n'est peut-être que la révélation d'un destin sexuel hors du commun. S'appropriant cette lettre comme identité plutôt que de la porter comme une croix, elle va l'incarner dans le monde interlope et libidineux d'un Paris de débauche. Puis rompre avec cette vie, et se retirer en bord de mer, dans la Brière. Mais sur sa route, elle croise Alanik, marinier taiseux, avec qui des horizons nouveaux se déploient. Les légendes locales, la terre, l'eau, les huîtres laiteuses, le bon vin, tout devient prétexte à exacerber un amour torride et pastoral qui en appelle aux cinq sens... et à l'outrance.

  • Paris, janvier 1910. Alors que les eaux de la Seine menacent de déborder, Valentin, apprenti joaillier de la Place Vendôme, se fait appâter par une bande « d'Apaches », des anarchistes détrousseurs de bourgeois. Leur chef, Le Fennec, convoite les bijoux enfermés dans le coffre de l'atelier où l'adolescent apprend son futur métier. Mais Le Fennec ignore qu'il est sous la surveillance de la fameuse Brigade du Tigre du commissaire Sébille.

empty