Langue française

  • À la fin du xixe siècle, par un froid dimanche de novembre, un garçon de quinze ans, François Seurel, qui habite auprès de ses parents instituteurs une longue maison rouge -l´école du village-, attend la venue d´Augustin que sa mère a décidé de mettre ici en pension pour qu´il suive le cours supérieur: l´arrivée du grand Meaulnes à Sainte-Agathe va bouleverser l´enfance finissante de François...
    Lorsqu´en 1913 paraît le roman d´AlainFournier, bien des thèmes qu´il met en scène -saltimbanques, fêtes enfantines, domaines mystérieux- appartiennent à la littérature passée, et le lecteur songe à Nerval et à Sylvie. Mais en dépassant le réalisme du xixe siècle pour s´établir, entre aventure et nostalgie, aux frontières du merveilleux, il ouvre à un monde d´une sensibilité toujours frémissante, et qui n´a pas vieilli.

    7 Autres éditions :

  • " Alain-Fournier, l'homme d'un seul livre, Le Grand Meaulnes, passe pour un être mythique dont la brève existence n'a laissé d'autre trace parmi nous que la claire aventure de ses trois héros: Augustin, Frantz et François. Certes, sa disparition en pleine jeunesse, qui ne nous a pas même laissé une tombe à fleur, ajoute encore à sa légende. Pourtant, si son unique roman a suffi à sa notoriété, il est d'autres textes de lui qui nous introduisent plus avant au sanctuaire de son âme et permettent de relever sa trace ici-bas: ce sont ses lettres et ses poèmes. C'est de ces derniers qu'il s'agit dans ce livre. Miracles est précédé de: Alain Fournier par Jacques Rivière." Jacques Rivière, témoin privilégié d'Alain-Fournier, nous en dit plus sur lui: il nous raconte sa vie de l'intérieur. C'est l'importance de sa préface à l'édition que le premier il a faite de ces Miracles en 1924, dix ans après la mort de son ami sur les hauts de Meuse, au tout début de la guerre de 1914." Alain Rivière."

  • Les plus beaux mots d'amour d'Alain-Fournier, dont certains inédits, publiés pour la première fois dans un même recueil. Alain-Fournier n'a que 27 ans lorsqu'il est fauché par la Grande Guerre. Trois femmes se sont succédé dans sa courte existence : Yvonne, Jeanne et Pauline. Jamais les plus beaux mots d'amour qu'il leur a adressés n'avaient été publiés dans un même recueil. C'est aujourd'hui chose faite grâce à Jean-Pierre Guéno qui a réuni lettres, poèmes, extraits de journaux ou de l'agenda secret d'Alain-Fournier -; totalement inconnus du grand public. Toutes les nuances de la passion amoureuse résonnent dans ces textes qui disent les élans, les blessures, les déchirures, les lumières et les ombres de l'âme d'un homme dont la petite musique continue d'éclairer nos vies aujourd'hui. Un chapitre entier du Grand Meaulnes, supprimé par Alain-Fournier de la version finale du célèbre roman, achève de dessiner les contours de la vie sentimentale du légendaire écrivain.

  • Dans un petit bourg de Bretagne, des événements étranges commis dans le cimetière et sur les sites mégalithiques proches perturbent la vie des habitants. Le diable a-t-il établi ses quartiers à Brieuzec ? Seraient-ce les conséquences de blagues idiotes perpétrées par de jeunes désoeuvrés de la station balnéaire voisine ? Les avis sont partagés et les habitants tendent à opter pour la seconde hypothèse jusqu'à ce qu'une jeune fille soit retrouvée morte, affreusement mutilée sur le dolmen proche. Les anciennes croyances reprennent alors leurs droits...

    Intrigues et mystères sont au rendez-vous dans ce polar haletant. Frissons garantis !

  • Osée, Amos, Sophonie, Zacharie, Marc, Jean, Pierre... A travers dix études, Alain Fournier-Bidoz propose un parcours, une halte attentive, dans quelques livres bibliques qui se réclament soit de la lignée prophétique de l'Ancien Testament, soit de la tradition apostolique du Nouveau Testament. Prophètes et apôtres, tous également envoyés du Seigneur, ont en commun de transmettre, dans leurs Ecritures, la Parole qui leur a brûlé le coeur et qui est destinée à faire vivre un peuple. Les études proposées dans ce livre veulent aussi, dans leur diversité, offrir l'occasion de découvrir, dans l'esprit sinon dans la stricte méthode, plusieurs approches du texte biblique ; elles voudraient encore, modestement, nourrir la réflexion des chrétiens investis dans les multiples chantiers de la mission de l'Eglise.

empty