Alain Fournier

  • À la fin du xixe siècle, par un froid dimanche de novembre, un garçon de quinze ans, François Seurel, qui habite auprès de ses parents instituteurs une longue maison rouge -l´école du village-, attend la venue d´Augustin que sa mère a décidé de mettre ici en pension pour qu´il suive le cours supérieur: l´arrivée du grand Meaulnes à Sainte-Agathe va bouleverser l´enfance finissante de François...
    Lorsqu´en 1913 paraît le roman d´AlainFournier, bien des thèmes qu´il met en scène -saltimbanques, fêtes enfantines, domaines mystérieux- appartiennent à la littérature passée, et le lecteur songe à Nerval et à Sylvie. Mais en dépassant le réalisme du xixe siècle pour s´établir, entre aventure et nostalgie, aux frontières du merveilleux, il ouvre à un monde d´une sensibilité toujours frémissante, et qui n´a pas vieilli.

    6 Autres éditions :

  • " Alain-Fournier, l'homme d'un seul livre, Le Grand Meaulnes, passe pour un être mythique dont la brève existence n'a laissé d'autre trace parmi nous que la claire aventure de ses trois héros: Augustin, Frantz et François. Certes, sa disparition en pleine jeunesse, qui ne nous a pas même laissé une tombe à fleur, ajoute encore à sa légende. Pourtant, si son unique roman a suffi à sa notoriété, il est d'autres textes de lui qui nous introduisent plus avant au sanctuaire de son âme et permettent de relever sa trace ici-bas: ce sont ses lettres et ses poèmes. C'est de ces derniers qu'il s'agit dans ce livre. Miracles est précédé de: Alain Fournier par Jacques Rivière." Jacques Rivière, témoin privilégié d'Alain-Fournier, nous en dit plus sur lui: il nous raconte sa vie de l'intérieur. C'est l'importance de sa préface à l'édition que le premier il a faite de ces Miracles en 1924, dix ans après la mort de son ami sur les hauts de Meuse, au tout début de la guerre de 1914." Alain Rivière."

  • Les plus beaux mots d'amour d'Alain-Fournier, dont certains inédits, publiés pour la première fois dans un même recueil. Alain-Fournier n'a que 27 ans lorsqu'il est fauché par la Grande Guerre. Trois femmes se sont succédé dans sa courte existence : Yvonne, Jeanne et Pauline. Jamais les plus beaux mots d'amour qu'il leur a adressés n'avaient été publiés dans un même recueil. C'est aujourd'hui chose faite grâce à Jean-Pierre Guéno qui a réuni lettres, poèmes, extraits de journaux ou de l'agenda secret d'Alain-Fournier -; totalement inconnus du grand public. Toutes les nuances de la passion amoureuse résonnent dans ces textes qui disent les élans, les blessures, les déchirures, les lumières et les ombres de l'âme d'un homme dont la petite musique continue d'éclairer nos vies aujourd'hui. Un chapitre entier du Grand Meaulnes, supprimé par Alain-Fournier de la version finale du célèbre roman, achève de dessiner les contours de la vie sentimentale du légendaire écrivain.

  • Qui de nous n´a pas rêvé à l´aventure du Grand Meaulnes ?
    Sans doute, pour ceux de ma génération, c´était plus facile : les écoles primaires étaient les mêmes, et il y avait un forgeron maréchal-ferrant dans la rue principale du village (à Saint-Michel en l´Herm, il s´appelait Jubien).
    La vie n´avait pas tant changé, lieux, circulations, objets, du temps du Grand Meaulnes à nos années cinquante. La bascule est venue après, radicale. Michel Chaillou citait souvent cette phrase extraordinaire, où le seul adjectif ordinal suffit à conditionner et le mystère et le rêce : Et, toute la nuit, nous sentions autour de nous, pénétrant jusque dans notre chambre, le silence des trois greniers - pourquoi trois ? Tout tient à ce trois. Mais le mot grenier qui était pour ceux de mon âge associé à un univers bien concret, une odeur de pommes séchant tout l´hiver du côté maternel, et celle des pneus Michelin neufs du côté paternel, que représente-t-il lorsque nous intervenons en collège, ou cherchons à reconstruire la même bascule fantastique avec l´univers urbain des collégiens d´aujourd´hui.
    Et lorsque, en atelier d´écriture, on m´écrit une phrase comme le jour où j´ai vendu ma Nintendo, quand je l´ai rachetée c´était la même et en plus je l´ai payée plus cher, il y a ce référent temps qui se déplace à mesure des éléments de la phrase, technique ici spontanée mais qu´on trouve aussi chez Beckett, et surtout, à fouiller ensuite avec l´élève, il y a ce changement de pratique : faute de grenier, on stocke dans la cave, et la cave étant lieu d´échange et non pas d´accumulation, on troque. Comment alors percevoir l´imaginaire fantastique propre au Grand Meaulnes, lié à la permanence des choses, les déguisements dans le domaine ?
    Mais tel est le mystère de la lecture et du conte que nos propres enfants, quand ils se glissent dans le Grand Meaulnes à leur tour, y installent tous leurs rêves. Probablement différents des nôtres (j´ai au programme, l´an prochain, en plein pays du Grand Meaulnes, de recevoir pour 5 ou 6 séances d´écriture une classe de collège à l´abbaye de Noirlac, et la traiter comme un labyrinthe, un univers qu´il nous serait entièrement libre d´explorer, j´ai grande hâte...).
    Je crois que j´ai relu le Grand Meaulnes à chaque étape de ma vie. Maintenant encore, tous les deux ans, trois ans. Et toujours des découvertes : récemment, Bergounioux m´amusait, retrouvant lui aussi de mémoire la construction séquentielle des premières pages, la mère du narrateur mise littéralement à l´ombre, remplacée par la mère d´Augustin, et cette terrible phrase qui est la première que le narrateur entend - si on met Augustin Meaulnes en pension ici, c´est que son frère s´est noyé, le narrateur prenant ainsi la place du mort. Sans Bergounioux, je n´aurais jamais lu ainsi, et c´est pourtant criant.
    Bonne lecture. C´est un cadeau empoisonné, un livre magique. Ce que je veux prouver : vous ne dévorerez pas le Meaulnes, vous découvrirez sous un autre oeil, page à page, comment il fonctionne. Et, pareil que les trois greniers, comment il devient cette machine à rêve...
    C'est un texte incroyable à rouvrir, reprendre - lecçon de rêve, sur fond menaçant de catastrophe mondiale.
    Visitez aussi le site Alain-Fournier / Grand Meaulnes...

    FB

  • Voici l'histoire d'Augustin Meaulnes, racontée par son ancien camarade de classe, François Seurel, devenu son ami. François Seurel et Augustin Meaulnes sont tous deux écoliers dans un petit village de Sologne. Lors d'une escapade, Augustin arrive par hasard dans un domaine mystérieux où se déroule une fête étrange et poétique, pleine d'enfants. Le château est bruissant de jeux, de danses et de mascarades. Meaulnes apprend que cette fête est donnée à l'occasion des noces de Frantz de Galais. Parmi les festivités, il y a des promenades en barque sur un lac ; Meaulnes y rencontre une jeune fille dont il tombe amoureux mais il ne fait que la croiser et il n'aura plus l'occasion de la revoir. En effet, la fiancée tant attendue s'est enfuie, le mariage n'a pas lieu et la fête prend fin. Revenu à sa vie d'écolier, Meaulnes n'a plus qu'une idée en tête : retrouver le domaine mystérieux et la jeune femme qu'il aime. Il s'en va étudier à Paris. C'est par hasard, que son ami Seurel retrouve la piste de la jeune dame, Yvonne de Galais, dont le Grand Meaulnes est amoureux...

  • L'arrivée d'Augustin Meaulnes à l'école de Sainte-Agathe bouleverse la vie de François Seurel. C'est le début d'une amitié et le commencement de l'aventure. Un jour, Augustin se perd dans la campagne et assiste à une fête bien étrange, dans un domaine inconnu. Il tombe amoureux de la jeune fille du lieu, Yvonne de Galais, qu'il n'aura de cesse de retrouver.

  • Le grand Meaulnes

    Alain-Fournier

    L'arrivée d'Augustin Meaulnes à l'école de Sainte-Agathe bouleverse la vie de François Seurel. C'est le début d'une amitié et le commencement de l'aventure. Un jour, Augustin se perd dans la campagne et assiste à une fête bien étrange, dans un domaine inconnu. Il tombe amoureux de la jeune fille du lieu, Yvonne de Galais, qu'il n'aura de cesse de retrouver.

  • The arrival of Augustin Meaulnes at a small provincial secondary school sets in train a series of events that will have a profound effect on his life, and that of his new friend François Seurel. It is Seurel who recalls the impact of le grand Meaulnes, disruptive and charismatic, on his schoolmates, and the encounter that is to haunt them both. Lost, and alone, Meaulnes stumbles upon an isolated house, mysterious revels, and a beautiful girl. When he returns to Seurel it is with the fixed determination to find the house again, and the girl with whom he has fallen in love. But the dreamlike days in the lost domain are evanescent, and Meaulnes is torn between his love and competing claims of loyalty and friendship.

    Alain-Fournier's lyrical novel captures the painful transition from adolescence to adulthood without sentimentality, and with heart-wrenching yearning. Romantic and fantastical, it is the story's ultimate truthfulness about human experience that has captivated readers for a hundred years. In her Introduction to this centenary edition, Hermione Lee considers the qualities that have established its reputation.

  • Le roman retrace l'histoire d'Augustin Meaulnes, racontée par son ancien camarade de classe, François Seurel, devenu son ami. François Seurel et Augustin Meaulnes sont tous deux écoliers dans un petit village de Sologne près de Vierzon. Lors d'une escapade, Augustin Meaulnes arrive par hasard dans un domaine mystérieux où se déroule une fête étrange et poétique, pleine d'enfants. Le château est bruissant de jeux, de danses et de mascarades. Meaulnes apprend que cette fête est donnée à l'occasion des noces de Frantz de Galais. Parmi les festivités, des promenades en barque sur un lac sont offertes aux convives ; Meaulnes y rencontre une jeune fille dont il tombe instantanément amoureux. Il ne fait cependant que la croiser et n'a plus l'occasion de la revoir. La fiancée tant attendue s'est enfuie, le mariage n'a finalement pas lieu et la fête prend tristement fin. Revenu à sa vie d'écolier, Meaulnes n'a plus qu'une idée en tête : retrouver le domaine mystérieux et la jeune femme qu'il aime. Ses recherches restent infructueuses. Il s'en va étudier à Paris. C'est par hasard que son ami Seurel, devenu instituteur, retrouve la piste de la jeune dame, Yvonne de Galais, la soeur de Frantz, dont le Grand Meaulnes est toujours amoureux (source : Wikipedia).

  • Extrait :
    "Il arriva chez nous un dimanche de novembre 189... Je continue à dire « chez nous », bien que la maison ne nous appartienne plus. Nous avons quitté le pays depuis bientôt quinze ans et nous n'y reviendrons certainement jamais."

  • Le 1er juin 1905, un jeune étudiant parisien de dix-huit ans descend lentement un escalier longeant la Seine. Deux femmes arrivent à sa hauteur. La plus jeune détourne lentement la tête vers lui et l'effleure d'un regard. La rencontre de cette belle inconnue bouleversera la vie d'Alain Fournier et lui inspirera Le Gand Meaulnes. Ce superbe roman d'amour, plein de charme et de poésie, décrit de façon sensible et émouvante, le monde tourmenté de l'adolescence, dans la campagne du Cher, à la fin du XIXe siècle. Alain Fournier retrouve le cadre de son enfance et nous fait le récit de cette passion amoureuse si intensément sublimée. Rêves, déceptions et souffrances marquent cette oeuvre lyrique, mystérieuse et mélancolique. Ils ravivent en nous bien des sentiments et bien des souvenirs : ceux d'une période à jamais disparue, notre jeunesse. Ce roman est incontestablement l'une des oeuvres les plus célèbres de la littérature française.

  • Le Grand Meaulnes
    Alain-Fournier
    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    Le roman retrace l'aventure d'Augustin Meaulnes, racontée par son ancien camarade de classe, François Seurel, devenu son ami.
    Augustin Meaulnes arrive, par « un froid dimanche de novembre », comme pensionnaire au Cours supérieur de Sainte-Agathe. Il est logé dans la même mansarde que François, le fils de l'instituteur. Son âge et sa personnalité le font vite surnommer « le grand Meaulnes » par les autres écoliers. Lors d'une escapade, « huit jours avant Noël », Augustin arrive par hasard dans un domaine mystérieux où se déroule une fête étrange et poétique, pleine d'enfants. Le château, à demi-ruiné, est bruissant de jeux, de danses et de mascarades. Meaulnes apprend que cette fête est donnée à l'occasion des noces de Frantz de Galais. Une promenade en bateau sur l'étang est offerte aux convives ; Meaulnes y rencontre une jeune fille dont il tombe aussitôt amoureux. Il ne fait cependant qu'échanger quelques mots avec elle : elle lui dit son nom, « Mademoiselle Yvonne de Galais », mais lui demande de ne pas la suivre... Source Wikipédia.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Le Grand Meaulnes

    Alain Fournier

    Le Grand Meaulnes est l'unique roman d'Alain-Fournier, publié en 1913.
    Présentation
    | Le roman retrace l'histoire d'Augustin Meaulnes, racontée par son ancien camarade de classe, François Seurel, devenu son ami. François Seurel et Augustin Meaulnes sont tous deux écoliers dans un petit village de Sologne près de Vierzon. Lors d'une escapade, Augustin Meaulnes arrive par hasard dans un domaine mystérieux où se déroule une fête étrange et poétique, pleine d'enfants. Le château est bruissant de jeux, de danses et de mascarades. Meaulnes apprend que cette fête est donnée à l'occasion des noces de Frantz de Galais. Parmi les festivités, des promenades en barque sur un lac sont offertes aux convives ; Meaulnes y rencontre une jeune fille, Yvonne, dont il tombe instantanément amoureux. Il ne fait cependant que la croiser et n'a plus l'occasion de la revoir. La fiancée tant attendue s'est enfuie, le mariage n'a finalement pas lieu et la fête prend tristement fin.
    Revenu à sa vie d'écolier, Meaulnes n'a plus qu'une idée en tête : retrouver le domaine mystérieux et la jeune femme qu'il aime. Ses recherches restent infructueuses. Les deux garçons font la connaissance du bohémien qui leur avoue être Frantz de Galais et leur fait promettre de faire revenir sa fiancée disparue...|
    |Source Wikipédia|

  • BnF collection ebooks - "Il arriva chez nous un dimanche de novembre 189... Je continue à dire « chez nous », bien que la maison ne nous appartienne plus. Nous avons quitté le pays depuis bientôt quinze ans et nous n'y reviendrons certainement jamais."
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Version Ebook de lecture graduée de la collection
    Lecture CLE en français facile
    destinée aux adolescents et adultes étudiant le français langue étrangère (FLE), niveau 2 (A2)
    Le grand Meaulnes

    Pendant quelques jours, Augustin Meaulnes disparaît du pensionnat de Sainte-Agathe. A son retour, il n'est plus le même. Il raconte à son ami François Seurel son étrange aventure. Il a découvert par hasard, au milieu de la forêt, un manoir abandonné dans lequel il a assisté à une fête étrange. Il y a rencontré la belle et mystérieuse Yvonne Galais dont il est tombé éperdument amoureux.

  • Miracles

    Alain Fournier

    • Bookelis
    • 22 Octobre 2018

    Alain-Fournier, on le sait peu, n'a pas écrit que "Le Grand Meaulnes". La rédaction de son oeuvre la plus célèbre a été précédée, ou accompagnée, d'un ensemble de textes, en vers ou en prose, qui méritent d'être lus pour eux-mêmes. Dix ans après la disparition de l'écrivain mort au front en 1914, sa soeur Isabelle et son beau-frère Jacques Rivière, le directeur de La Nouvelle Revue française, avaient choisi le titre de Miracles pour ce volume qu'ils avaient fait paraître (et qui a été publié en son temps au Livre de Poche). C'est ce recueil qu'on lira ici, augmenté d'un ensemble d'articles et chroniques parus dans des revues et journaux de 1907 à 1914. La maturation littéraire ainsi que l'évolution idéologique du jeune écrivain s'y découvrent, en même temps que s'y retrouvent quantité de thèmes qui viendront nourrir le célèbre roman de 1913. Le lecteur entre ici dans l'atelier d'Alain-Fournier. Cette édition devrait devenir l'édition de référence.

  • Le grand Meaulnes

    Alain Fournier

    À la fin du xixe siècle, par un froid dimanche de novembre, un garçon de quinze ans, François Seurel, qui habite auprès de ses parents instituteurs une longue maison rouge -l'école du village-, attend la venue d'Augustin que sa mère a décidé de mettre ici en pension pour qu'il suive le cours supérieur: l'arrivée du grand Meaulnes à Sainte-Agathe va bouleverser l'enfance finissante de François...
    Lorsqu'en 1913 paraît le roman d'AlainFournier, bien des thèmes qu'il met en scène -saltimbanques, fêtes enfantines, domaines mystérieux- appartiennent à la littérature passée, et le lecteur songe à Nerval et à Sylvie. Mais en dépassant le réalisme du xixe siècle pour s'établir, entre aventure et nostalgie, aux frontières du merveilleux, il ouvre à un monde d'une sensibilité toujours frémissante, et qui n'a pas vieilli.

  • Dans un petit bourg de Bretagne, des événements étranges commis dans le cimetière et sur les sites mégalithiques proches perturbent la vie des habitants. Le diable a-t-il établi ses quartiers à Brieuzec ? Seraient-ce les conséquences de blagues idiotes perpétrées par de jeunes désoeuvrés de la station balnéaire voisine ? Les avis sont partagés et les habitants tendent à opter pour la seconde hypothèse jusqu'à ce qu'une jeune fille soit retrouvée morte, affreusement mutilée sur le dolmen proche. Les anciennes croyances reprennent alors leurs droits...

    Intrigues et mystères sont au rendez-vous dans ce polar haletant. Frissons garantis !

  • Osée, Amos, Sophonie, Zacharie, Marc, Jean, Pierre... A travers dix études, Alain Fournier-Bidoz propose un parcours, une halte attentive, dans quelques livres bibliques qui se réclament soit de la lignée prophétique de l'Ancien Testament, soit de la tradition apostolique du Nouveau Testament. Prophètes et apôtres, tous également envoyés du Seigneur, ont en commun de transmettre, dans leurs Ecritures, la Parole qui leur a brûlé le coeur et qui est destinée à faire vivre un peuple. Les études proposées dans ce livre veulent aussi, dans leur diversité, offrir l'occasion de découvrir, dans l'esprit sinon dans la stricte méthode, plusieurs approches du texte biblique ; elles voudraient encore, modestement, nourrir la réflexion des chrétiens investis dans les multiples chantiers de la mission de l'Eglise.

  • When Meaulnes first arrives at the local school in Sologne, everyone is captivated by his good looks, daring and charisma. But when Meaulnes disappears for several days, and returns with tales of a strange party at a mysterious house and a beautiful girl hidden within it, he has been changed forever. In his restless search for his Lost Estate and the happiness he found there, Meaulnes, observed by his loyal friend Francois, may risk losing everything he ever had. Poised between youthful admiration and adult resignation, Alain-Fournier's compelling narrator carries the reader through this evocative and unbearably poignant portrayal of desperate friendship and vanished adolescence.

empty