Nouveautés Actualité

  • Comment eviter la prochaine pandemie

    Bill Gates

    • Flammarion
    • 4 Mai 2022

    "De tout temps, des maladies se sont propagées entre les humains ; elles ne sont pas pour autant vouées à dégénérer en catastrophes mondiales. Ce livre détaille ce que les gouvernements, les scientifiques, les entreprises et les citoyens peuvent faire pour contenir les inévitables foyers épidémiques avant qu'ils ne se transforment en pandémies.
    C'est le moment d'agir. Le Covid-19 restera, pour toutes celles et ceux qui l'ont vécu, ancré dans les mémoires. La génération de mes parents a changé de perspective après la Seconde Guerre mondiale et, de la même manière, le Covid-19 a changé notre perspective sur le monde.
    Malgré tout, nous ne sommes pas condamnés à vivre dans la crainte d'une nouvelle pandémie. Nous pouvons procurer des soins de base à tous les habitants de la planète, tout en nous préparant à intervenir face aux maladies émergentes.
    Chaque chapitre de ce livre explique une à une les étapes à mettre en oeuvre pour être prêts le moment venu. L'ensemble forme une stratégie qui vise à ce que les pandémies ne soient plus une menace pour l'humanité et à ce que personne d'autre ne traverse une crise comme celle du Covid-19."
    Bill Gates

  • Conter les moutons

    Marc Dugain

    • Jc lattès
    • 9 Mars 2022

    Marc Dugain habite dans une maison posée sur une falaise, en Bretagne. Il vit entouré d'animaux : un lapin géant, des poules, un chat, et... deux brebis « Soay », une espèce rare.
    Aux habitants qui lui demandent régulièrement d'acheter son terrain, il répond : « Et pourquoi mes moutons ne pourraient pas avoir une vue mer ? »
    Il a donc adopté leur regard pour écrire son autoportrait. Ce point de vue ovin l'oblige à ne rien s'épargner, ni la férocité, ni la mise à nu. Avec ce texte inattendu, à la fois exploit littéraire et manifeste pour la nature, c'est le règne animal tout entier qui prend sa revanche sur les hommes.
    Marc Dugain raconté par ses moutons : sauvagement audacieux.

  • Les humbles ne craignent pas l'eau : un voyage infiltré

    Matthieu Aikins

    • Sous-sol
    • 1 Avril 2022

    Omar, un jeune chauffeur et interprète afghan, décide de prendre la route de l'exil, laissant derrière lui son pays et son amour, Laila, sans savoir s'il pourra les retrouver un jour.

    Matthieu Aikins, grand reporter, correspondant depuis 2008 du New York Times en Afghanistan, est devenu peu à peu l'ami d'Omar, son traducteur et chauffeur. Lorsque ce dernier lui annonce sa décision de rejoindre l'Europe, le journaliste décide de le suivre. Il change d'identité, détruit son passeport et se lance à ses côtés dans une odyssée parmi des millions de réfugiés prêts à s'arracher à leurs vies et leurs familles dans l'espoir d'une existence meilleure.

    Nous sommes en 2016, au pic de la crise des réfugiés, et Matthieu Aikins raconte les dangers et les peurs, la traversée de pays en guerre, les passeurs, la solidarité comme la haine, la terrible situation du camp de Lesbos et de l'accueil en Europe.
    Dans la pure tradition du journalisme en immersion, de Florence Aubenas ou Ted Conover, loin d'un document racoleur, l'auteur par la profondeur de son regard, son empathie et son écriture, se détache du simple reportage et nous offre une réflexion à hauteur d'hommes et de femmes, sur la condition de réfugié, les frontières, et l'éthique même de sa démarche.

    Les humbles ne craignent pas l'eau est une histoire d'amitié et de courage inoubliable, un livre décisif qui explore avec précision et empathie l'un des grands défis de notre temps.

    "Je connaissais Omar depuis que j'avais commencé à travailler en Afghanistan et il avait toujours rêvé de vivre en Occident,
    mais ses aspirations s'étaient faites plus urgentes maintenant que son pays avait replongé dans la guerre civile et que les attentats à la bombe ensanglantaient sa ville. Les soldats américains commençaient à quitter le pays, j'essayais de partir moi aussi, essoré par sept années sur place, mais je ne pouvais pas abandonner Omar (...) Des milliers de personnes débarquaient chaque jour sur de petits bateaux. Un million de personnes allaient gagner l'Europe. Et Omar et moi en ferions partie."

  • Dès le début de la guerre en Ukraine, le 24 février 2022, l'écrivaine et photographe Evgenia Belorusets a entrepris de tenir un journal, dans lequel elle raconte le quotidien des habitants de Kiev : le sifflement des bombes, le silence des rues dévastées, la sidération, l'effroi, l'incertitude. Mais la vie, aussi, qui continue vaille que vaille à travers les gestes les plus anodins - échanger quelques mots avec un voisin, s'asseoir un moment sur un banc dans un parc, attraper au vol le miracle d'un sourire, d'un rayon de soleil, d'une minute de répit.
    À travers ce document exceptionnel, dans lequel dialoguent textes et photographies, Evgenia Belorusets fait acte de résistance à sa manière intime, tentant, par les seules armes de l'art et de la littérature, de nous faire prendre la mesure exacte, à hauteur d'humanité, du drame qui se joue aujourd'hui à notre porte.

    Kharkhiv. Marioupol. Lougansk. Tchernihiv. Boutcha... « Je prie mes lecteurs, tous ceux qui sont auprès de nous par la pensée en ce moment, de graver dans leur mémoire ces noms de villes ukrainiennes. Ces lieux nous appartiennent à nous tous. La responsabilité de leur sécurité incombe au monde entier. »

  • La fille qui voulait voir l'ours

    Katia Astafieff

    • Arthaud
    • 16 Février 2022

    « Avec mon sac, j'ai l'impression d'être une énorme tortue. [...] Une tortue oui, mais quelle tortue ! Une tortue qui a parcouru des centaines de kilomètres seule dans les bois, qui a croisé ours et orignaux, qui a lutté contre la canicule, le vent, la pluie, qui a supporté un Français de l'Ontario casse-bonbons, qui a réalisé une petite cascade plutôt réussie à la descente du mont Pointu, qui a bouffé du gruau tous les matins, et même du gruau froid dégueulasse à la fin !, qui a gravi des sommets découverts par les plus brillants géologues américains, qui a marché sur des plages secrètes le long de falaises chaotiques, qui s'est farci le Nicol-Albert avec un monstre sur le dos, qui a fait confiance à un drôle de type en décapotable, qui n'a bu que l'eau des ruisseaux en guise de grand cru, qui n'a dû pleurer qu'une ou deux fois, qui a affronté mouches noires, maringouins et brûlots, mais qui a vécu, vécu, vécu... la grande vie ! »

  • Les villes étaient notre royaume.
    Puis nous y avons croisé les bêtes. Oiseaux, papillons, renards, sangliers, hérissons et kangourous ont surgi et sont devenus citadins comme nous.
    La révolution continue. Volubile mais silencieuse, Sa Majesté Chlorophylle marche sur la ville. Hôte, cuisinière et architecte, la Plante entre en scène.
    Le lotus sacré de Bangkok navigue-t-il mieux sur les rivières d'asphalte ? Le haricot parisien nous préviendra-t-il à temps de la pollution de l'air ? À Tel-Aviv, les plages bruyantes rendent-elles vraiment sourdes les belles de nuit ? Les chèvres urbaines vont-elles grimper aux arbres de parking ? Et le roi des papillons mexicains fera-t-il avec la verge d'or son grand retour dans nos villes ?
    Chlorophylle et ses bêtes nous instruisent. Sur le pavé, elles parlent d'architecture et de géopolitique, de mondialisation et d'ancrage local à la terre, d'inventions et d'innovations, de culture, d'histoire, d'espoir. Et d'amour.
     
    Grâce à ces nouvelles histoires naturelles, l'architecte Nicolas Gilsoul nous entraîne dans un jubilatoire voyage au pays du Vivant. Son école buissonnière, savante et joyeuse, souligne la fragilité de notre monde et réenchante nos villes.
     
    Chevalier de l'ordre des Arts & des Lettres, Nicolas Gilsoul est architecte, paysagiste et docteur à l'Institut des sciences et industries du vivant et de l'environnement à Paris. Professeur à l'École nationale supérieure d'architecture Paris- Malaquais, il enseigne de Zurich à Bruxelles. Lauréat de l'Académie de France à Rome, pensionnaire de la villa Médicis, il a remporté de nombreux prix d'architecture. En 2018, il publie avec Erik Orsenna Désir de villes chez Robert Laffont, dans lequel il explore entre autres les tréfonds de la ville Terrier et les cimes de la ville Canopée. En 2019, il livre sa vision d'une ville refuge, partagée et vivante dans son essai Bêtes de villes paru chez Fayard. Ses petits traités d'histoires naturelles des villes dessinent en chemin de fascinantes perspectives sur le nouveau milieu naturel de l'humanité.

  • La grande illusion - journal secret du brexit (2016-2020)

    Michel Barnier

    • Gallimard
    • 3 Mars 2022

    Le 23 juin 2016, à la stupeur générale, les Britanniques choisissent de quitter l'Union européenne. Pourquoi cette rupture inédite et déjouant tous les pronostics ? Comment organiser ce divorce ? Quelle nouvelle relation bâtir entre le Royaume-Uni et l'Union ? Dès le début des discussions, Michel Barnier, négociateur en chef du Brexit, a recherché l'unité des 27 États membres et du Parlement européen.
    Nous voici pour la première fois au coeur d'une négociation complexe et historique de mille six cents jours, oscillant sans cesse entre consensus et crispations, espoirs et doutes, transparence et mensonge, pour aboutir à un accord inespéré qui modifiera durablement le visage de l'Europe.
    De Bruxelles à Londres, de Dublin à Nicosie, ce journal nous entraîne dans les coulisses d'un théâtre diplomatique où se joua parfois une véritable guerre des nerfs.
    Un témoignage exceptionnel sur l'envers du Brexit, sur l'Europe et sur celles et ceux qui la font.

  • Scènes de crime

    ,

    • Flammarion
    • 11 Mai 2022

    Comment « faire parler » un cheveu, une goutte de sang, un éclat de peinture, des microalgues, un morceau de dent, des larves de mouche... ? Avec passion, ils racontent, expliquent, décryptent. Ils, ce sont les scientifiques de l'IRCGN, l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale. Privilège rare, les auteurs ont pu se glisser sous le microscope de ces experts de l'ombre qui, loin de l'image véhiculée par les séries télévisées, aident à identifier un corps, à accumuler des preuves et à établir le scénario d'un crime.
    En nous replongeant dans le récit de grands faits divers, ils nous invitent à découvrir le pouvoir fascinant de la science dans la résolution d'enquêtes, parfois des années après.

  • Pour une France plus mieux

    Pablo Mira

    • Flammarion
    • 2 Février 2022

    « En France, les gens se divisent en deux catégories : ceux qui se plaignent et qui attendent toujours quelque chose du Président, et ceux qui veulent devenir président, comme moi (je suis un mâle alpha).
    Ma candidature à l'élection présidentielle n'a qu'un but : ériger une France plus mieux, pour offrir à notre peuple le pays qu'il mérite.
    Mes propositions pour la France sont simples mais d'une qualité exceptionnelle. Elles sont les pizzas napolitaines de la démocratie. Si vous les soutenez, je ne vous décevrai pas*. »
    Pablo Mira

    * Promesse non contractuelle

  • Exterminate all the brutes

    Peck Raoul

    • Denoël
    • 5 Janvier 2022

    L'histoire a toujours été écrite par les vainqueurs. Il est temps de changer de point de vue.

    Dans ce récit à l'ambition peu commune, Raoul Peck adopte radicalement la position des peuples conquis, vendus, déportés, tués au long des six cents années d'entreprises coloniales européennes. Il déconstruit l'histoire officielle pour tisser un texte robuste autour de l'extermination des Indiens d'Amérique, de l'esclavage des peuples d'Afrique, des colonisations et de la Shoah.
    Sous le patronage de Joseph Conrad et en compagnie de Sven Lindqvist, Roxanne Dunbar-Ortiz et Michel-Rolph Trouillot, il remonte aux origines du racisme, à l'invention du "Blanc" et autres fictions qui conditionnent encore notre présent.

    "Peut-être l'oeuvre documentaire la plus politiquement radicale et intellectuellement la plus stimulante jamais produite pour la télévision."
    Time (au sujet de la série Exterminate All the Brutes).

  • Tout ce que je leur dois

    Nadège Abadie

    • Flammarion
    • 11 Mai 2022

    De quoi est faite la vie des femmes ?
    De non-dits, de récits murmurés, d'histoires qui ne se racontent pas : les journées interminables, le soin porté aux autres, les nuits d'amour et celles d'angoisse. Pour déchirer ces silences, Nadège Abadie est partie à la rencontre d'une centaine de femmes nées au début du XXe siècle. Ensemble, elles nous rappellent que c'est dans le quotidien que se joue l'essentiel, que c'est dans leurs épreuves ordinaires qu'ont émergé nos droits : notre liberté de voter, de travailler, de se vêtir comme on le désire, d'accueillir un enfant ou pas, d'aimer qui l'on choisit, de s'affranchir.
    Chaque chapitre est un lieu habité par ces femmes, où se sont cristallisés le drôle et le tragique de l'existence, son bonheur et son horreur. Suzanne s'est tirée dans le ventre avec une carabine pour échapper à une grossesse ; Monique se souvient des insultes qu'elle a reçues en proposant une loi qui criminalise le viol ; Mireille voyage seule depuis qu'elle a osé demander le divorce.
    Avec poésie, elles parlent des choses communes, de ce qui est, de ce que nous sommes, de ce qu'on leur doit.

  • Grandeur et décadence de la maison Lagardère

    Olivier Ubertalli

    • Seuil
    • 4 Février 2022

    Arnaud Lagardère, fils unique et héritier de Jean-Luc Lagardère, quittera bientôt le château de Presbourg, siège de la société qui porte son nom. La chute de la maison Lagardère est imminente. En deux ans, le fils a perdu le contrôle d'un empire patiemment construit par son père. Sa fin de règne paraît inéluctable.

    Les temps du capitaine d'industrie Jean-Luc Lagardère, des bolides des 24 heures du Mans, des missiles Matra, des avions Airbus, des magazines internationaux et des studios de production paraissent bien loin désormais. Même Hachette, dernier joyau du groupe, s'apprête à tomber dans l'escarcelle de Vincent Bolloré et de ses héritiers.

    L'histoire des Lagardère est un roman. Un roman bien français, où l'on croise Pierre Messmer, Georges Pompidou, François Mitterrand, Luis Fernandez, Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron, Francis Bouygues, Bernard Tapie, Nagui, Jean-Marie Messier, Barack Obama, Vincent Bolloré ou encore Bernard Arnault... Un roman qui vire à la telenovela lorsque deux mannequins, la Brésilienne Elizabeth Pimenta Lucas et la Belge Jade Foret, entrent dans la vie de Jean-Luc et Arnaud Lagardère, ou au polar quand Vincent Bolloré et Bernard Arnault tentent de se partager les restes de l'empire industriel. Cette histoire, depuis ses premières heures jusqu'à sa chute, se dévoile ici pour la première fois.

    Olivier Ubertalli est journaliste au magazine Le Point. Ancien professeur de journalisme à l'Institut français de presse, il a été pendant dix ans correspondant en Amérique latine du Point, des Echos, de Ouest-France, du Soir, de BFMTV et d'Europe 1.

  • Sortir du chaos ; les crises en Méditerranée et au Moyen-Orient

    Gilles Kepel

    • Gallimard
    • 11 Février 2021

    L'horreur du « califat » de Daesh au Levant entre 2014 et 2017 et son terrorisme planétaire ont été une conséquence paradoxale des « printemps arabes » de 2011. Pourtant ceux-ci avaient été célébrés dans l'enthousiasme des slogans démocratiques universels et de la « révolution 2.0 ». Comment s'est installé ce chaos, et peut-on en sortir après l'élimination militaire de l'« État islamique » ?
    Gilles Kepel fait ici le point sur les fractures nouvelles qui agitent le Moyen-Orient : la prise de contrôle en Syrie d'une rébellion aux ambitions d'abord démocratiques par des islamistes, l'antagonisme croissant entre Arabie saoudite sunnite et Iran chiite, au détriment du conflit israélo-palestinien qui constituait autrefois un levier déterminant des actions militaires et diplomatiques.Pour comprendre la situation actuelle, il revient sur les cinquante dernières années qui ont fait l'histoire de cette région tourmentée : depuis la guerre d'Octobre 1973 (du « Kippour » ou du « Ramadan »), suivie de l'explosion des prix du pétrole et de la prolifération du jihad. Il montre comment « chacun essaye de sortir du chaos à sa manière » et éclaire les choix décisifs qu'auront à faire les peuples et les dirigeants de cette région - mais aussi les citoyens de l'Europe.

  • Toujours sur la brèche

    Lillian Ross

    • Sous-sol
    • 6 Mai 2022

    On entre dans le livre de Lillian Ross comme on avancerait dans le musée Grévin, par une galerie d’acteurs et d’actrices. D’un article dénonçant le maccarthysme sévissant à Hollywood dans les années 1960, à une rencontre avec Julie Andrews et Al Pacino ou une partie de tennis avec Charlie Chaplin. Mais on y croise aussi des anonymes, série de jeunes gens, ainsi qu’elle les nomme, d’un bus jaune aux ‘écrasemerdes’ de Madison Avenue. Portraits de badauds, doux dingues, de l’histoire vraie et inouïe d’un matador né à Brooklyn au portrait d’une maîtresse d’école de Central Park. Le menu se compose aussi de quelques gros poissons, Coco Chanel, Hemingway ou Fellini.

    Dans cette anthologie réunissant soixante-dix ans de portraits et de reportages d’une légende du New Yorker, on décèle un sens profond de l’empathie et une écoute rare, une capacité à mêler le sérieux au trivial, l’inconnu à l’étoile sans distinction de valeur et sans déférence particulière, proche en cela d’un Gay Talese ou d’un Tom Wolfe. Parmi ses inconditionnels lecteurs, Martin Scorsese ou Wes Anderson, mais aussi J. D. Salinger qui lui écrivit un jour après la lecture de l’un de ses papiers : “C’est de la littérature, que j’aimerai toujours et n’oublierai jamais.”“Incroyablement curieuse, extrêmement courageuse, avec un sens rare de l’écoute : à travers Lillian Ross et ses mythiques reportages, nous avons la chance de nous faufiler dans l’intimité des plus grands (Chaplin, Hemingway, Truffaut, Huston).”

    Wes Anderson“Pour tous ceux qui s’intéressent aux films, les articles de Lillian Ross étaient et sont toujours essentiels.”

    Martin Scorsese

  • Une étrange victoire : Macron II, l'histoire secrète. Nouv.

    Une étrange victoire : Macron II, l'histoire secrète.

    ,

    • Éditions de l'observatoire
    • 8 Juin 2022

    Élysée, 24 avril 2022. À quoi pense Emmanuel Macron quand il voit son visage apparaître sur l'écran de télévision pour la deuxième fois, au soir de ce second tour ? C'est historique : le président a reproduit le casse du siècle malgré un quinquennat de tempêtes ; malgré les gilets jaunes, la guerre en Ukraine, le Covid.

    Mais derrière cet exploit apparent se dissimulent mille tractations, mille hésitations : toutes les divisions et les ambiguïtés du macronisme. À la manière d'une série télévisée, cette enquête révèle les coulisses d'une très étrange campagne, où rien ne s'est passé comme prévu. Une véritable immersion dans l'envers du décor, des couloirs de l'Élysée aux loges des studios télé, en passant par les réunions les plus secrètes. Vous découvrirez les clans au sommet du pouvoir, les haines cachées et les rares amitiés, les conflits et les rancoeurs qui ont déchiré jusqu'au bout le premier cercle du président-candidat.

    Un récit vivant, écrit au jour le jour, pour comprendre les enjeux et les dangers du second quinquennat d'Emmanuel Macron.

  • Tara tari

    Capucine Trochet

    • Arthaud
    • 23 Février 2022

    "Les débuts de mon histoire avec Tara Tari sont simples. J'allais mal et je l'ai rencontré. Nous étions à l'arrêt, bloqués à quai tous les deux et nous nous sommes aidés. Nous sommes partis ensemble. Parfois seuls, souvent accompagnés. Simplement, avec le vent. Notre voyage n'invoque ni l'exploit ni la performance."

    Dans ce récit de mer et de résilience, Capucine Trochet raconte sa folle aventure avec Tara Tari, un petit voilier de pêche du Bangladesh fait de jute et de matériaux de récupération. L'architecte du bateau l'avait prévenue : Tara Tari n'est pas fait pour traverser l'Atlantique. Pourtant, Tara Tari, si petit, est peut-être la seule embarcation avec laquelle elle se sent capable de traverser l'océan. Après dix mois en mer, Capucine apprend le nom de sa maladie génétique qui lui impose des souffrances permanentes et elle décide de poursuivre ses navigations. Sans défi. La tempête vers l'archipel du Cap-Vert, la traversée de l'océan Atlantique..., elle atteint l'essence de son rêve. Tout prend sens, au cours du voyage ; même la maladie. Sans moteur, sans électronique et sans un sou, elle avance ou recule au rythme des éléments. Au fil des milles nautiques, Capucine se construit un nouveau mode de vie et expérimente la sobriété optimiste. Tara Tari, plus qu'un bateau, est devenu "ses ailes et sa liberté".

  • Nos derniers jours : un temps à vivre

    Kathryn Mannix

    • Flammarion
    • 16 Mars 2022

    Le déroulement des derniers jours et la façon dont nous mourons n'ont pas changé. Ce qui a changé, c'est que nous avons perdu notre ancienne intimité avec ce processus. Nous ne savons plus quels mots prononcer, quels gestes effectuer - un savoir-faire pourtant si précieux autrefois, lorsque la mort était reconnue comme inéluctable.
    Au lieu de mourir dans une chambre familière, entourés des gens que nous aimons, nous mourons maintenant dans une ambulance, aux urgences ou dans un service de soins intensifs, nos proches tenus à distance par l'ensemble des machines qui nous maintiennent en vie.
    Ce livre raconte des faits réels, des moments de vie uniques passés au chevet de mes patients. Je l'ai écrit avec la conviction que nous pouvons tous mieux vivre et mieux mourir si nous apprenons à regarder la fin en face. Je souhaite qu'il vous apporte réconfort et inspiration ; que vous ayez moins peur de parler de la mort et que vous puissiez trouver des instants de réconciliation et d'humanité avec vos proches.
    K. M.

  • L'énigme algérienne ; chroniques d'une ambassade à Alger

    Xavier Driencourt

    • Éditions de l'observatoire
    • 16 Mars 2022

    Ambassadeur de France à Alger de 2008 à 2012 et de 2017 à 2020, Xavier Driencourt est le diplomate français qui aura passé le plus de temps en poste en Algérie. Il livre ici une analyse passionnante de ce pays si proche de nous et pourtant si énigmatique, dévoilant sa complexité et ce que les Algériens eux-mêmes appellent "le système". Il revient sur la relation franco-algérienne marquée par l'histoire, la colonisation, les événements tragiques de 1962 et l'immigration, mais aussi sur les nombreux liens culturels, économiques, familiaux entre les deux rives de la Méditerranée. Il s'interroge sur la relation ambiguë que nos élus entretiennent avec ce pays qui, plus d'un demi-siècle après son indépendance, semble encore faire partie de la politique intérieure française. À l'aube du 60e anniversaire des accords d'Évian, et alors qu'à la suite du rapport de Benjamin Stora les autorités françaises souhaitent accompagner cet événement, cet ouvrage constitue le tableau le plus complet pour qui veut comprendre l'Algérie contemporaine, les défis qu'elle pose à la France et l'énigme politique qu'elle représente pour nombre d'entre nous.

  • Le tour du monde de César en 1000 anecdotes étonnantes

    César Roussel

    • Marabout
    • 18 Mai 2022

    Le Tour du monde de César en 1000 anecdotes, par César Roussel de la chaîne Tiktok de culture générale "What's Up World?" suivie par plus d'1 million d'abonnés, plonge le lecteur dans un océan de savoirs. Il est convié à un long et passionnant périple en 10 étapes à travers le monde. Bon voyage !
    Anecdotes en tous genres
    Faits historiques insolites
    Cartes détaillées
    Portraits inspirants
    Lieux emblématiques
    Et des QR Codes pour en savoir plus en vidéo !
    « Issu d'un poème du IXe siècle, l'hymne japonais est le plus ancien au monde ! »
    « Le cours du fleuve Amazone s'est inversé durant son histoire ! »
    « En Australie, on trouve une importante population de chameaux ! »
    « L'alcool le plus vendu en Guadeloupe est le champagne ! »

  • Pensées libres

    Simone Veil

    • J'ai lu
    • 7 Avril 2021

    « Nous vous aimons, Madame », déclarait l'écrivain Jean d'Ormesson dans son discours de réception à l'Académie française, tant il est vrai que Simone Veil bénéficie d'une place bien particulière dans le coeur et l'histoire des Français. Que ce soit son discours de 1974 à l'Assemblée nationale en faveur de la dépénalisation de l'avortement, ou encore celui prononcé à l'occasion des soixante ans de la libération d'Auschwitz, ses mots résonnent encore puissamment aujourd'hui.

    Cet ouvrage rassemble les plus belles, les plus instructives et les plus inspirantes citations de Simone Veil, afin de faire entendre la voix ferme et douce de cette figure majeure du XX siècle et d'éprouver la singulière trajectoire qui fut la sienne.

  • La chance de ma vie : j'ai fait de ma différence une force

    Theo Curin

    • Flammarion
    • 16 Mars 2022

    « On ne saura jamais quel aurait été mon destin sans cette maladie - une méningite bactérienne foudroyante à l'âge de six ans -, mais je n'aurais sans doute pas vécu le quart de ce que j'ai eu la chance de vivre jusqu'à présent.
    Je suis Théo Curin, vingt et un ans, amputé des quatre membres, bien dans ma tête, bien dans ma peau. Quand on me demande comment je réagirais si on me rendait bras et jambes, je réponds : "Non, merci, je ne saurais qu'en faire !" J'ai des choses à dire et le sentiment d'être écouté, que demander de plus ? »
    Sous nos yeux, Théo encaisse, se redresse, rebondit, se relance, se réinvente, se dépasse, se surpasse. Avec le naturel et l'optimisme qui le caractérisent, il raconte : la maladie, l'hôpital, la rééducation, mais aussi et surtout les rêves qu'il concrétise, les échecs qu'il surmonte et les défis qu'il relève. Une formidable leçon de vie.

  • Le 30 octobre 1979, Robert Boulin, ministre du gouvernement Giscard, est retrouvé noyé dans un étang des Yvelines. L'enquête de la PJ de Versailles conclut à un suicide. Quatre plus tard, la famille, portée par l'avocat Jacques Vergès, demande une réouverture de l'enquête pour assassinat politique. 40 années après les faits, la famille vient d'attaquer l'Etat qu'elle accuse de ne pas poursuivre l'enquête. Gilles Leclair a participé aux deux premières enquêtes. Il décortique à nouveau les faits, analyse, rend compte de ce qui s'est passé, pour lui, un suicide sans aucun doute, même si des zones d'ombres persistent. Mais pourquoi depuis 40 ans, les juges d'instruction ou les journalistes n'ont-ils jamais interrogé les protagonistes de l'époque ?

    Un récit passionnant sur une affaire qui n'a pas fini de faire couler de l'encre.

  • Trois cents likes suffisent à Facebook pour vous connaître mieux que votre conjoint.

    Nous sommes victimes du plus grand pillage de l'histoire, du casse du millénaire. Nos données personnelles se collectent et se vendent sans notre assentiment. Le plus incroyable dans tout ça ? Nous laissons faire. Pourtant, les intelligences artificielles affinent constamment leurs algorithmes, tandis que les objets connectés recueillent tous les jours davantage de renseignements sur nous. Après nos noms et nos identités, les machines peuvent désormais prédire nos opinions et nos émotions.
    Cette analyse ultra documentée qui explique comment et pourquoi les GAFAM, les administrations publiques et autres hackers accaparent notre vie privée, donne aussi des clés essentielles et accessibles à tous pour se protéger.

  • De la défense des savoirs critiques

    ,

    • La découverte
    • 6 Janvier 2022

    L'autonomie de la recherche et celle des universités sont aujourd'hui remises en cause par le pouvoir politique, soutenu par certains intellectuels. Les récentes polémiques autour des " déviations identitaires " et du supposé caractère idéologique des sciences sociales en sont des manifestations visibles.
    Cet essai interroge les notions d'engagement et de distanciation critiques en les situant dans l'histoire du temps présent, puis en envisageant trois moments où s'est posée la question de l'autonomie de l'université et des savoirs : l'affaire Dreyfus, Mai-Juin 1968, le mouvement de contestation de 2019-2020 contre la loi de programmation de la recherche.
    Cette mise en perspective conduit à appréhender plus généralement le rapport entre science et valeurs : en contestant les lectures dogmatiques des énoncés classiques d'Émile Durkheim et de Max Weber, ce livre invite à repenser l'idée de neutralité et à fonder autrement l'éthique de la discussion critique.
    Alors que de nouvelles approches académiques, soulignant l'imbrication des dominations, suscitent inquiétudes et rejet, les auteurs montrent qu'elles permettent de penser un universalisme pluriel pour la société d'aujourd'hui et de demain.

empty