Philip K. Dick, le maître de la SF

  • Le mouton n'était pas mal, avec sa laine et ses bêlements plus vrais que nature - les voisins n'y ont vu que du feu. Mais il arrive en fin de carrière : ses circuits fatigués ne maintiendront plus longtemps l'illusion de la vie. Il va falloir le remplacer. Pas par un autre simulacre, non, par un véritable animal. Deckard en rêve, seulement ce n'est pas avec les maigres primes que lui rapporte la chasse aux androïdes qu'il parviendra à mettre assez de côté. Holden, c'est lui qui récupère toujours les boulots les plus lucratifs - normal, c'est le meilleur. Mais ce coup-ci, ça n'a pas suffi. Face aux Nexus-6 de dernière génération, même Holden s'est fait avoir. Alors, quand on propose à Deckard de reprendre la mission, il serre les dents et signe. De toute façon, qu'a-t-il à perdre ?

  • 1948, fin de la Seconde Guerre mondiale et capitulation des Alliés. Vingt ans plus tard, dans les États-Pacifiques d'Amérique sous domination nippone, la vie a repris son cours. L'occupant a apporté avec lui sa philosophie et son art de vivre. À San Francisco, le Yi King, ou Livre des mutations, est devenu un guide spirituel pour de nombreux Américains, tel Robert Chidan, ce petit négociant en objets de collection made in USA. Certains Japonais, comme M. Tagomi, dénichent chez lui d'authentiques merveilles. Tandis qu'un autre livre, qu'on s'échange sous le manteau, fait également beaucoup parler de lui : Le poids de la sauterelle raconte un monde où les Alliés, en 1945, auraient gagné la guerre...

  • Le cours du temps s'est inversé. Les morts se réveillent dans leurs tombes, rajeunissent, et finissent par réintégrer une matrice maternelle. Les cigarettes se reconstituent lentement dans les cendriers, et les vêtements sales du matin sont devenus propres le soir venu. Sebastian Hermes dirige un vitarium, une société spécialisée dans le repérage et l'extraction des morts revenus à la vie. Lors d'une mission de routine, il tombe par hasard sur la dernière demeure de l'Anarque Thomas Peake, le célèbre leader religieux. Malheureusement pour Sebastian, cette découverte attise bien de convoitises. Le conseil des Oblits, les Udites, le Vatican : tous veulent mettre la main sur le prophète. Mais dans quel but ?

  • Le talent de Joe Fernwright pour reconstituer d'antiques objets brisés confine à l'art. De ses doigts habiles, il redonne vie au passé comme personne. Mais dans ce monde moderne où l'on n'accorde plus guère d'attention aux belles choses, les commandes se sont raréfiées, et Joe se laisse lentement glisser sur la pente de l'amertume et du désoeuvrement. Quand un mystérieux client lui demande de prendre part à une expédition visant à restaurer une cathédrale immergée sur une lointaine planète, l'occasion est trop belle pour ne pas la saisir...

  • L'humanité démissionnaire a remis son destin entre les mains de Vulcain III. Mi-dieu, mi-machine, Vulcain III administre la vie de tous et de chacun depuis son bunker enterré sous les montagnes suisses. On lui pose des questions sur toutes sortes de sujets, du plus trivial au plus complexe, et il répond invariablement juste. Mais ça, c'était avant. Car depuis quinze mois Vulcain III reste muet, si bien que les ingénieurs chargés de sa manipulation en sont venus à inventer les réponses... et à diriger le monde à leur corps défendant.

  • Jim Briskin, candidat à la présidentielle américaine, le dit depuis toujours : il est urgent de trouver une solution au problème de l'extrême surpopulation de la Terre. Les millions de personnes cryogénisées en attente d'une planète à coloniser, quoiqu'elles fassent le bonheur des trafiquants d'organes, méritent mieux que cela. Alors, le jour où l'on découvre par mégarde un portail ouvrant sur un monde aux allures de nouvel Éden, Jim fait partie des premiers à en fouler le sol. Mais est-ce un paradis ou un enfer qui attend les hommes de l'autre côté ?

  • Le roi des elfes

    Philip K. Dick

    Rien n'avait préparé Shadrach Jones à voir arriver le roi des elfes et sa suite au grand complet dans sa station-service. Et pourtant, aussi incroyable que cela paraisse, il est bien là, devant lui, et plutôt mal en point.
    Les derniers mutants qui menacent encore la Terre sont traqués à mort. Mais Cris Johnson, cet homme intégralement doré et à la beauté divine, peut-il être un monstre?
    Ernest Elwood est plutôt rêveur, ces derniers temps. Rien d'autre ne semble l'intéresser que la construction de son bateau, comme s'il était manipulé.

    En neuf nouvelles, Philip K. Dick montre une fois de plus toute l'étendue de son talent, qu'il aborde la science-fiction, le fantastique et même, sans doute pour la seule fois, la fantasy.

  • Simulacres

    Philip K. Dick

    Comment démêler le vrai du faux dans ce XXIe siècle où nous croisons pêle-mêle un président dont on ne sait trop s'il est encore un être humain ou déjà un robot, une première dame éternellement jeune et belle, des spots publicitaires volants qui s'introduisent chez vous et qu'il faut abattre d'un coup de fusil, des hommes de Neandertal dans les forêts de Californie et bien d'autres bizarreries qui tissent ensemble la trame d'une intrigue aux ramifications vertigineuses.

  • Nous sommes en 2055. Gino Molinari, secrétaire des Nations unies, dirige le monde d'une main de fer dans un gant de velours. Ou plutôt l'inverse, car sous ses airs de dictateur, il prend sur lui une grande partie de la souffrance du monde, au point d'en mourir, parfois. Mais peu importe, car alors on le remplace par un autre Gino Molinari venu d'un univers parallèle. Le procédé est étrange, mais dans la guerre qui oppose les Terriens aux Lilistariens, il est essen¬tiel de maintenir l'illusion d'une gouvernance sans faille.

  • La visite de l'accélérateur de particules atomiques aurait pu se terminer beaucoup plus mal pour ceux qui s'y trouvaient lorsqu'est survenu l'accident. Jake, Marsha et les six autres victimes semblent s'en être tirés avec seulement quelques contusions. Pourtant, après cela, les choses ne sont plus tout à fait les mêmes. La réalité se détraque imperceptiblement, au point de se plier aux terreurs et aux fantasmes les plus secrets des huit protagonistes. Parviendront-ils à sortir de ce labyrinthe de cauchemars inconscients ?

  • Jim Parsons est un médecin compétent, formé aux techniques thérapeutiques les plus avancées, imbattable dans son domaine. Mais un bizarre accident de la route le projette des centaines d'années dans le futur, où il découvre, horrifié, une civilisation tout entière tournée vers la mort. En sauvant la vie d'un blessé, Jim commet un crime qui va lui attirer de nombreux ennuis, mais aussi l'attention de quelques résistants qui veulent changer les choses...

  • Non contente d'avoir rayé de la surface de la planète la quasi-totalité de la population mondiale, la radiation de Hinkel a aussi rendu les hommes stériles. En contre-partie, les deux millions d'humains restants sont devenuspresque immortels.Ils doivent cependant partager la pla¬nète avec les Vugs, une race extraterrestre que la logiquerebute et qui ont instauré le Jeu, un mode d'administra¬tion ludique et aléatoire vous permettant, en un coup de dés ou de bluff, de devenir propriétaire de la moitié des États-Unis, ou de perdre votre femme...

  • Au XXIIIe siècle, le pouvoir change de mains au gré des oscillations de la "bouteille", une grande loterie qui peut, du jour au lendemain, faire de tout un chacun le nouveau dirigeant de la Terre, le meneur de jeu. C'est ainsi que Leon Cartwright, simple électronicien, accède aux plus hautes fonctions, destituant sans préavis son prédécesseur, Reese Verrick. Ce dernier n'a cependant pas l'intention de laisser le hasard décider pour lui et se lance à la reconquête du pouvoir suprême, quitte, pour cela, à influencer la chance. Après tout, qui a dit qu'on ne pouvait pas tricher ?

  • Le profanateur

    Philip K. Dick

    • J'ai lu
    • 19 Septembre 2018

    Allen Purcell ne se reconnaît plus. Lui qui incarnait jusqu'à un passé récent le parfait modèle de la réussite sociale - un job en or dans une agence de communication aux ordres du pouvoir en place, un mariage heureux, un appartement dans l'un des plus prestigieux conapts de la ville - se voit commettre, à son corps défendant, des actes de vandalisme qui tournent en dérision les plus hautes institutions du Rémor, ou Réarmement Moral. Simple plaisanterie de son inconscient ou éveil politique tardif à la réalité d'une société malade ?

empty