Le désir... Et ses embrouilles

À propos

L'enfant demande au kabbaliste : pourquoi suis-je né ? Le kabbaliste répond : parce que tu l'as désiré. Le ton est ainsi donné qui met à distance le gène, l'hormone et la synapse tout en écartant le désir de l'envie, du besoin, du souhait... Si le desiderium latin évoque le « regret d'une absence », c'est sans doute pour corréler le désir au manque. Mais ce manque, peut-on le combler ? Les objets échangés, accumulés, collectionnés avec frénésie s'avèrent inaptes à satisfaire le désir lequel, de ce fait, impassible et indestructible ne se connaît qu'un objet : lui même ! Bien sûr que l'Autre y est intéressé. Cet Autre, que me veut-il ? L'objet de mon désir n'est-il pas d'abord le sien ? Ainsi serai-il, le désir, passant par ici, repassant par là, glissant entre les mots, insaisissable, toujours énigmatique...

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9791034600021

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

empty