Le porteur de lumière T.6 ; le blanc incandescent ; seconde partie

Traduction OLIVIER DEBERNARD  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

( Aucun avis )

À propos

Chaque légende porte sa lumière.

La série du Porteur de Lumière, classée parmi les meilleures ventes du New York Times, touche à son extraordinaire conclusion. En voici la deuxième partie.
Gavin Guile fut autrefois l'homme le plus puissant du monde connu. Il n'est plus aujourd'hui qu'un être brisé. Privé de ses incroyables pouvoirs, il se voit contraint d'accepter une mission suicide. S'il échoue, la femme qu'il aime mourra. S'il réussit, l'empire tout entier s'effondrera.
Pendant ce temps, le Roi blanc prépare ses terribles pièges et la Chromerie, trahie de toutes parts, risque d'être détruite. Kip Guile rassemble ses alliés pour regagner les Jaspes et livrer une ultime bataille... qui semble perdue d'avance.

Le Porteur de Lumière arrivera-t-il à temps pour sauver le monde des ténèbres ?

« Auteur best-seller, Brent Weeks continue à enrichir son intrigue grâce à la révélation de nombreux secrets... et déplace ses pièces avec habileté en vue d'un affrontement épique. » - Publishers Weekly
« Le style et le sens du détail de Brent Weeks entraînent implacablement les lecteurs dans son histoire. Il ne vous laisse aucune échappatoire. » - Robin Hobb

Rayons : Fantasy & Science-fiction > Fantasy

  • EAN

    9791028117085

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    500 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

Brent Weeks

  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Brent Weeks est né en Arizona et a passé sa jeunesse au Montana. Il passa quelque temps à parcourir le monde comme Caine, le héros de Kung Fu, à s'occuper d'un bar et à corrompre la jeunesse ; mais pas en même temps. Il commença à écrire sur des serviettes en papier de restaurants, puis sur des dossiers pédagogiques, puis à plein temps. Et, un jour, quelqu'un décida enfin de le payer pour ça.

empty