fr
Bookeenstore 0 Panier
Menu
chargement
chargement
chargement
chargement
chargement
chargement

Les Plaisirs et les jours

de

NumiLog | | Fiche technique
2,00 €
Format EPUB | Adobe DRM (En savoir plus sur les formats)
Téléchargement immédiat | Lecture multi-support

Résumé

III

PROMENADE

Malgré
le ciel si pur et le soleil déjà chaud, le vent soufflait encore aussi froid,
les arbres restaient aussi nus qu'en hiver. Il me fallut, pour faire du feu,
couper une de ces branches que je croyais mortes et la sève en jaillit,
mouillant mon bras jusqu'au coude et dénonçant, sous l'écorce glacée de
l'arbre, un coeur tumultueux. Entre les troncs, le sol nu de l'hiver
s'emplissait d'anémones, de coucous et de violettes, et les rivières, hier
encore sombres et vides, de ciel tendre, bleu et vivant qui s'y prélassait
jusqu'au fond. Non ce ciel pâle et lassé des beaux soirs d'octobre qui,
étendu au fond des eaux, semble y mourir d'amour et de mélancolie, mais un
ciel intense et ardent sur l'azur tendre et riant duquel passaient à tous
moments, grises, bleues et roses, — non les ombres des nuées pensives, —
mais les nageoires brillantes, et glissantes d'une perche, d'une anguille ou
d'un éperlan. Ivres de joie, ils couraient entre le ciel et les herbes, dans
leurs prairies et sous leurs futaies qu'avait brillamment enchantées comme les
nôtres le resplendissant génie du printemps. Et glissant fraîchement sur leur
tête, entre leurs ouïes, sous leur ventre, les eaux se pressaient aussi en
chantant et en faisant courir gaiement devant elles du soleil. La basse-cour où
il fallut aller chercher des oeufs n'était pas moins agréable à voir. Le
soleil comme un poète inspiré et fécond qui ne dédaigne pas de répandre de
la beauté sur les lieux les plus humbles et qui jusque-là ne semblaient pas
devoir faire partie du domaine de l'art, échauffait encore la bienfaisante
énergie du fumier, de la cour inégalement pavée, et du poirier cassé comme
une vieille servante. Mais quelle est cette personne royalement vêtue qui
s'avance, parmi les choses rustiques et fermières, sur la pointe des pattes
comme pour ne point se salir ? C'est l'oiseau de Junon brillant non de
mortes pierreries, mais des yeux mêmes d'Argus, le paon dont le luxe fabuleux
étonne ici. Telle au jour d'une fête, quelques instants avant l'arrivée des
premiers invités, dans sa robe à queue changeante, un gorgerin d'azur déjà
attaché à son cou royal, ses aigrettes sur la tête, la maîtresse de maison,
étincelante, traverse sa cour aux yeux émerveillés des badauds rassemblés
devant la grille, pour aller donner un dernier ordre ou attendre le prince du
sang qu'elle doit recevoir au seuil même. Mais non, c'est ici que le paon passe
sa vie, véritable oiseau de paradis dans une basse-cour, entre les dindes et
les poules, comme Andromaque captive filant la laine au milieu des esclaves,
mais n'ayant point comme elle quitté la magnificence des insignes royaux et des
joyaux héréditaires, Apollon qu'on reconnaît toujours, même quand il garde,
rayonnant, les troupeaux d'Admète.

Lire la suite

9789999997544

Avis des lecteurs

Noter cet ebook :
Publier mon avis :
Fermer

Partager mon avis

Cybook Odyssey
Vous voulez lire « Les Plaisirs et les jours » en toute mobilité ?
Lisez cet ebook sur une liseuse Bookeen.

Informations

Titre Les Plaisirs et les jours
Auteur
Editeur NumiLog
Date de publication 15 janvier 2009
Catégorie Romans et nouvelles
Langue FR
Date de livraison Immédiat (à partir de la date de publication)

Droits numériques

Ean EPUB 9789999997544
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9999999128
Haut