What Maisie Knew (Unabridged)

À propos

This carefully crafted ebook: "What Maisie Knew (Unabridged)" is formatted for your eReader with a functional and detailed table of contents.


What Maisie Knew is a novel by Henry James. It tells the story of the sensitive daughter of divorced, irresponsible parents. The book is also a masterly technical achievement by James, as it follows the title character from earliest childhood to precocious maturity. When Beale and Ida Farange are divorced, the court decrees that their only child, the very young Maisie, will shuttle back and forth between them, spending six months of the year with each. The parents are immoral and frivolous, and they use Maisie to intensify their hatred of each other. Beale Farange marries Miss Overmore, Maisie's pretty governess, while Ida marries the likeable but weak Sir Claude. Maisie gets a new governess: the frumpy, somewhat-ridiculous but devoted Mrs. Wix.




Henry James (1843-1916) was an American-British writer who spent most of his writing career in Britain. He is regarded as one of the key figures of 19th-century literary realism.

Rayons : Littérature générale > Littérature générale

  • EAN

    9788026833802

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Henry James

Né à New York en 1843, mort à Londres en 1916, Henry James qui prit la nationalité anglaise un an avant sa mort, est l'écrivain qui a dépeint le plus finement la distance, qui n'a cessé depuis de s'élargir, entre l'esprit européen et la sensibilité américaine. C'est à Londres où il s'établit à partir de 1876 qu'il écrit ses plus grands chefs-d'oeuvre. Une série d'études sur la femme américaine dans un milieu européen fut inaugurée par Daisy Miller (1878). Le thème opposant innocence américaine et sophistication européenne se retrouve dans Les Européens (1878), Washington Square (1880), Les Bostoniennes (1885) et « Reverberator » (1888) et atteint sa conclusion avec Les Ambassadeurs (1903) où la civilisation est définie comme « la tradition ininterrompue de culture que l'Europe occidentale hérita du monde antique ».
La Différence a publié en poche dans « Minos » : « Reverberator », Une vie à Londres, L'Autre Maison, Heures italiennes, Esquisses parisiennes, Le Sens du passé et La Scène américaine.

empty