L'ennemi principal t.2 ; penser le genre

( Aucun avis )

À propos

« J'étudie l'oppression des femmes. Mais l'oppression des femmes est spécifique non pas parce que les femmes seraient spécifiques, mais parce que c'est un type d'oppression unique. » « Oppression », le mot est important car en l'utilisant on comprend qu'il ne s'agit plus d'améliorer la « condition des femmes » mais de la rébellion d'un groupe social.
« Patriarcat » est un mot qui désigne le système d'oppression des femmes : il s'agit d'un système, et non d'une série de hasards malchanceux.
« Genre » est le système de division hiérarchique de l'humanité en deux moitiés inégales.
Avec Penser le genre, le tome 2 de L'ennemi principal, l'auteure nous présente la suite de son analyse matérialiste de la société, une analyse en termes de rapports sociaux et donc politiques, fondamentale pour la compréhension de toutes les oppressions, fondamentale à tout projet d'émancipation.

- « Les femmes n'ont pas tort du tout quand elles refusent les règles de vie qui sont introduites au monde, d'autant que ce sont les hommes qui les ont faites sans elles », Montaigne.
- « Je n'ai jamais réussi à définir le féminisme. Tout ce que je sais, c'est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson », Rebecca West.

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782849504017

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    380 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    675 Ko

  • Distributeur

    Sofedis

  • Diffuseur

    Sofedis

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Christine Delphy

Christine Delphy, chercheure émérite au
CNRS, a participé en 1968 à la fondation de
l'un des groupes fondateurs du Mouvement
de libération des femmes. Elle a co-fondé
avec Simone de Beauvoir les revues Questions
féministes et Nouvelles Questions
féministes (qu'elle dirige actuellement). On
lui doit entre autres l'introduction et la diffusion
du courant intellectuel du féminisme
matérialiste et du concept de genre.
Le 26 août 1970, elle participe, avec
d'autres femmes, au dépôt sous l'Arc de triomphe
à Paris, d'une gerbe « à la femme du
soldat inconnu » (en solidarité avec la grève
des femmes américaines, qui célèbrent ce
/> jour-là le 50e anniversaire de leur droit de
vote). Sur leurs banderoles on peut lire : « Il
y a plus inconnu que le soldat inconnu, sa
femme » ou encore « Un homme sur deux
est une femme. »
Elle a notamment publié L'ennemi principal,
t. 1, Économie politique du patriarcat,
(Syllepse, 1998, 2009) ; et t. 2, Penser
le genre, (Syllepse, 2001, 2009) ; Cinquantenaire
du Deuxième sexe (avec Sylvie
Chaperon,
Syllepse, 2001), Le foulard
islamique en questions (collectif, Amsterdam,
2004) ; Classer, dominer. Qui sont les
« autres » ? (La Fabrique, 2008) ; Un universalisme
si particulier : Féminisme et exception
française (Syllepse, 2010) ; Un troussage
de domestique (dir., Syllepse, 2011).

Avis des internautes

empty