Babil du songer

À propos

Ernest Pépin s'affirme de plus en plus comme une voix majeure de la Guadeloupe et de la Caraïbe. Une voix reconnue qui a été couronnée par le prestigieux Prix Casa de las Americas pour son précédent recueil «Boucan de Mots Libres» et qui continue à émettre des signaux pour contrarier le silence imposé par toutes les formes de déshumanisation. Babil du songer est incontestablement un recueil qui marque un tournant dans l'oeuvre du poète. Sans rien perdre de son lyrisme habituel, de sa tonalité musicale, Ernest Pépin éprouve les séductions d'une poétique créole qui veut «cadencer le monde» et «envoyer la voix égale du répondeur». Dès lors sa parole de «laveur de mots» se fait «voyante comme une fusée de détresse».

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782844505309

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    230 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (pdf)

Ernest Pépin

Ernest Pépin est né au Lamentin, en Guadeloupe. Il figure parmi les écrivains majeurs des Antilles et de la Caraïbe. Son écriture à la fois poétique et savoureuse s'enracine dans la tradition orale créole et les réalités de son pays. C'est notamment le cas pour son premier roman, L'Homme au bâton (1992).ÿA fil des ans, Ernest Pépin a créé une oeuvre très personnelle où alternent poésie, roman, textes pour la jeunesse. Ses thèmes de prédilection explorent les tourments de la femme antillaise comme dans Cantique des tourterelles (2004) où l'amour entre femmes donne naissance à une écriture originale exprimant le point de vue des protagonistes avec intensité et justesse. Cependant, son souci premier est de sonder l'âme de la société guadeloupéenne tout en demeurant ouvert au monde. Le Tango de la haine (1999), L'envers du décor (2006), Tambour-Babel, Toxic Island (2010) sont autant de problématiques accordées à une société complexe écartelée entre tradition et modernité et soucieuse d'affirmer son identité mosaïque. De nombreux prix littéraires (Casa de las Americas, RFO, Prix des Caraïbes) ont couronné cette oeuvre singulière traduite en plusieurs langues et dont l'audience est reconnue.

empty