fr
Bookeenstore 0 Panier
Menu
chargement
chargement
chargement
chargement
chargement
chargement

L'ombre de la brume

de

Coop Breizh | | Fiche technique
6,99 €
Format EPUB | Adobe DRM (En savoir plus sur les formats)
Téléchargement immédiat | Lecture multi-support

Résumé

Extrait

Le guerrier ressentit le choc de la flèche sur son flanc gauche. Sans douleur. Tirée de trop loin, elle n’avait plus assez de puissance et ne fit que buter sur une côte, entamant la peau qui la recouvrait. Le danger augmentait singulièrement. Le duel à mort engagé contre l’étranger, venu sans doute dérober des fragments de pierre bleue, comme lui, devait se terminer immédiatement. Il redoubla les frappes avec sa lourde épée de fer, acculant son adversaire contre l’énorme pierre levée indiquant comme les autres le lever du soleil, marquant le début des jours qui s’allongeaient.

Mais l’homme se défendait astucieusement. Il se contentait de parer les coups afin d’épuiser son agresseur. Il avait bien remarqué la flèche qui signifiait un ennemi supplémentaire. Probablement un des gardiens du cercle des pierres bleues excitant les convoitises, même au-delà des mers. Leurs fragments pilés guérissaient nombre de maladies. Portés cousus dans les vêtements, leur charge tellurique protégeait des mauvais sorts, écartait les esprits malfaisants.

Le dos maintenu bien calé contre le bloc colossal, l’étranger essayait d’amener l’épée de son rival à frapper la masse de pierre en se dérobant au dernier moment. C’était risqué, mais l’arme pouvait ainsi se briser ou se tordre. Ce qui lui donnerait un avantage décisif. Il était doublement à l’abri des tirs de l’archer invisible en étant le dos sur la pierre, et l’assaillant faisant écran face à lui. D’où pouvait bien venir ce dernier ? D’après son accoutrement ce pouvait être un Cimbre1. Leur réputation de guerriers farouches était connue de tous les Celtes. Les récits de leurs incursions épouvantaient les populations de Brittons2. Ils n’hésitaient pas à s’aventurer très loin, maîtrisant parfaitement la science de la navigation, avec un courage exceptionnel qui leur permettait de dominer les mers les plus hostiles.

Cette fois la flèche se planta profondément dans la cuisse. Donc le tireur s’était rapidement rapproché. Surpris par l’impact, le Cimbre s’immobilisa une fraction de seconde, l’épée levée. Alors le Carnute, prenant appui sur son support de grès, d’un terrible mouvement tournant, lui trancha la tête. Laquelle roula jusqu’à une petite déclivité où elle s’immobilisa dans la position verticale, tel un monstrueux champignon. Les yeux fixés sur l’infini n’exprimaient qu’un étonnement dont toute souffrance était proscrite. Le Carnute3 ne s’attarda pas à savourer sa victoire. Sa besace pleine d’éclats de pierre bleue, bien fixée sur son torse, il s’élança en zigzaguant entre les colonnes de l’immense cercle. Il abandonnait sa masse de granit qui lui avait servi à fragmenter le bloc initial. Le druide en serait sûrement irrité car elle était élaborée avec soin. Mais le poids de cet outil devenait une gêne, et la priorité était de rapporter les précieux minéraux. Il lui fallait franchir l’espace dénudé autour du lieu sacré pour rejoindre son cheval dissimulé dans la forêt.

Commencerait le retour de ce grand voyage portant les espoirs des habitants de son village. Se remémorant la direction de la flèche plantée dans la cuisse du guerrier cimbre, il courut à découvert dans l’axe opposé. Il atteignait presque l’orée de l’imposante futaie quand la pointe de silex lui perfora le poumon gauche. La douleur sourde, abominable, le paralysa. Il comprit aussitôt que son expédition se terminait là. En homme brave, ce qu’il avait été toute sa courte vie, il fit face à l’archer, le menaçant de son épée. Geste dérisoire que son honneur lui dictait. L’homme, de haute taille, se détachait à contre-jour en cette fin d’après-midi. Rassemblant les restes de son énergie, le blessé se dirigea sur lui le plus vite possible. Il projetait par sa bouche ouverte des bulles sanglantes qui éclataient sur son menton, le maculaient de gouttelettes sinistres.

Posément, l’archer l’ajusta et tira successivement trois projectiles qui se fichèrent dans la poitrine. Le Carnute finit son attaque au ralenti et s’écroula au pied de son exécuteur, face contre terre.

Plus rien ne bougea pendant quelques secondes. Puis le gardien des lieux suspendit son arc à l’épaule. D’une main il tira le cadavre à couvert sous les arbres, et récupéra le cheval qu’il détacha. C’était une bête magnifique, d’une race inconnue dans cette contrée. Il l’offrirait au chef du village, qui ainsi ne lui refuserait plus sa fille sous prétexte de ne recevoir aucun présent de valeur en échange. Par prudence, il l’emmena en le tirant par les rênes. Le chevaucher eût peut-être été dangereux. Le soir venait rapidement. Il n’y avait plus à craindre de pilleurs à cette heure-ci. Aucun homme sensé n’oserait défier dans le noir la magie de cet endroit gardé la nuit par des forces terrifiantes.

Le destin lui fut impitoyable. Il ne revint jamais car, le lendemain, il perdit sa vie dans un combat stupide contre des guerriers du village voisin venant prendre une revanche sur une défaite qu’ils avaient subie peu de temps auparavant.

La tête tranchée du Cimbre fut oubliée dans la déclivité de terrain, où les corbeaux, les insectes, la pluie et le soleil la débarrassèrent rapidement de sa chair. Le crâne s’enfonça dans le sol jusqu’à une roche qui le bloqua presque au ras de la lande.

Lire la suite

De la même catégorie

9782843466984

Avis des lecteurs

Noter cet ebook :
Publier mon avis :
Fermer

Partager mon avis

Bookeen Diva
Vous voulez lire « L'ombre de la brume » en toute mobilité ?
Lisez cet ebook sur une liseuse Bookeen.

Informations

Titre L'ombre de la brume
Auteur
Editeur Coop Breizh
Date de publication 1 mars 2011
Catégorie Romans et nouvelles
Langue FR
Date de livraison Immédiat (à partir de la date de publication)

Droits numériques

Ean EPUB 9782843466984
Type de protection Adobe DRM
Ean papier 9782843464966
Haut