À propos

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Jack London. Portrait-fiction de l'artiste en jeune homme, "Martin Eden" conjugue l'échec d'une éducation sentimentale et l'apprentissage du métier d'écrivain où la tentative d'appropriation de la culture mène inéluctablement à l'autodestruction. En une série de confrontations génératrices de discours sur l'amour, la vie, la politique, la philosophie, l'art et la littérature, ce roman partiellement autobiographique de Jack London met en scène le conflit irréductible entre deux mondes: celui des déshérités frustes et incultes, incarné par Martin Eden, et celui des privilégiés épris de distinction et de respectabilité, représenté par Ruth Morse dont la beauté fragile subjugue aussitôt le jeune marin de retour à San Francisco. L'amour l'entraîne alors à la conquête du savoir où les livres vont lui révéler sa vocation d'écrivain. Au prix d'une discipline qu'il s'impose jusqu'au délire, et après plusieurs années de dures épreuves, dont la rupture avec Ruth, il devient un écrivain riche et célèbre, mais il est trop tard et un soir, il se laisse glisser dans la mer en une lente descente vers la mort.


Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • Auteur(s)

    Jack London

  • Éditeur

    République des Lettres

  • Date de parution

    03/01/2019

  • Collection

    Folio Classique

  • EAN

    9782824904702

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    600 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jack London

Né le 12 janvier 1876 à San Francisco, Jack London connaît une enfance misérable et entame à quinze ans une vie d'errance. Il exerce de nombreux métiers pour survivre : marin (jusqu'au Japon et à la Sibérie), blanchisseur, ouvrier dans une conserverie de saumon, pilleur d'huîtres, chasseur de phoques, employé dans une fabrique de jute... Après avoir participé à une marche de chômeurs vers Washington, il adhère au socialisme. Devenu vagabond, il est arrêté fin 1894 et passe un mois dans un pénitencier. En 1897, il participe à la ruée vers l'or du Klondike. Atteint du scorbut, il est rapatrié. C'est le début de sa prolifique carrière d'écrivain. À sa mort en 1916, des suites d'un empoisonnement du sang, il laisse quelque cinquante livres, parmi lesquels L'Appel de la forêt (1903), Croc-Blanc (1906) et Martin Eden (1909).

empty