Les enfances Chino

À propos

'Le jeune Chino descend dans un tableau de Goya. Les figures s'animent. Entre des lavandières au fond et deux jeunes filles sur la colline d'en face : 2 km, une demi-journée. Rencontres : copains, fillettes, saints guérisseurs, âmes en peines, vieilles tordues, chiens qui parlent, jardiniers ivrognes, champions idolâtrés. Formes : aquarelles de sites, blasons météo, chansons paillardes, dialogues socratiques, opérettes en kit, livrets de ballet, fabliaux, lais et mirlitonades. Sujets : démêlés avec la parentèle, violences aux animaux, deuils, controverses sur l'école, la société, le sexe. L'Histoire s'inscrit sur des plaques de rues, des tombes, des feuilles de journaux. Des mondes à la fois bouffons et effrayants roulent dans les chutes rythmiques. Et peu à peu, dans l'inachevé de l'enfance, coagule l'achèvement adulte : rideau.'

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782818017920

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    577 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    931 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Support principal

    ebook (ePub)

Christian Prigent

Né en 1945 en Bretagne, Christian Prigent est à la fois écrivain, éditeur de revues et a été enseignant en littératures française et latine. Il a fondé en 1969 et dirigé jusqu'en 1993 la revue d'avant-garde TXT. Il a publié de très nombreux ouvrages, pour l'essentiel chez POL, pour une petite part chez Christian Bourgeois, Cadex, etc. On peut retenir le livre de prose Grand-mère Quéquette, 2003, qui s'inscrit dans une entreprise biographique inaugurée en 1989 avec Commencement, poursuivie avec Une Phrase pour ma mère, 1996, et complétée par un nouvel opus, paru en janvier 2007, Demain, je meurs.

empty