Une phrase pour ma mère ; lamento-bouffe

À propos

Une « phrase », unique, ressassée, scandée de refrains obsessionnels, trouée d'apartés réflexifs et de digressions, enroule un long lamento-bouffe. Son mouvement tente de régler le compte des désirs, des angoisses et des chagrins voués à la figure à la fois tutélaire et défigurée de la mère. Mais la mère, ici, n'est pas, ou pas seulement, la mère biologique : la mère c'est « le tuyau, la paille, le roseau calamiteux par où le monde nous trait, nous tire, nous boit, nous suce et nous crache » ; la mère, c'est « tout ce qui fait qu'on habite la chair ici-bas sur terre comme les autres viandes, mais avec des mots ». Du choc langagier naissent les néologismes les plus divers, les reproches les plus amers, les plus drôles surtout, les apartés réflexifs... sans jamais de pause, la pensée constamment en éveil. Au fil de la phrase passent des scènes fugaces, des personnages vite perdus de vue, des dialogues ahuris, des méditations burlesques, des bribes de poétique tordue : une autobiographie fantasmée, tournée en confusion, emportée dans une vitesse de catastrophe comique.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782818002087

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    212 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    9 881 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Support principal

    ebook (pdf)

Christian Prigent

Né en 1945 en Bretagne, Christian Prigent est à la fois écrivain, éditeur de revues et a été enseignant en littératures française et latine. Il a fondé en 1969 et dirigé jusqu'en 1993 la revue d'avant-garde TXT. Il a publié de très nombreux ouvrages, pour l'essentiel chez POL, pour une petite part chez Christian Bourgeois, Cadex, etc. On peut retenir le livre de prose Grand-mère Quéquette, 2003, qui s'inscrit dans une entreprise biographique inaugurée en 1989 avec Commencement, poursuivie avec Une Phrase pour ma mère, 1996, et complétée par un nouvel opus, paru en janvier 2007, Demain, je meurs.

empty