L'adieu à la femme rouge

À propos

Le photographe ne voyait que la mère qui lavait ses cheveux rouges puis les nattait sous l'oeil de verre qui suivait ses bras nus levés haut pour fixer la masse de tresses au sommet du crâne. Clic clac malgré les regards désapprobateurs des voisins. Ne voyait qu'elle et ses cheveux mélangés à l'argile rouge. La boîte noire retombée sur la poitrine de l'homme, la mère n'aurait pas dû sourire mais rentrer chez elle, refermer sa porte, dérouler sa natte. Après le passage d'un photographe occidental, la femme aux cheveux rouges disparaît brutalement de la palmeraie où elle vivait, laissant derrière elle ses deux enfants bouleversés. Le mari et les enfants suivront les traces de la mère de ville en ville, et la retrouveront des mois plus tard sur les murs de Séville, devenue top model célèbre grâce au photographe. Ascension rapide suivie d'une chute brutale : l'engouement de l'Occident pour l'étrangère est de courte durée ; les mannequins noirs ne sont plus à la mode, remplacés par les Slaves éthérées... Misère et maladie rattrapent la reine d'hier. Avec son incroyable talent de romancière, Vénus Khoury-Ghata nous entraîne dans les rues et les faubourgs de Séville, et livre un roman tragique et drôle sur l'exil, la famille et la condition des migrants.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782715245822

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    757 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Support principal

    ebook (ePub)

Vénus Khoury-Ghata

Vénus Khoury-Ghata, poétesse, romancière, critique littéraire et traductrice d'origine libanaise, est l'une des plus grandes voix de la littérature francophone contemporaine. Auteure d'une vingtaine de romans et autant de recueils de poésie, elle a bâti au fil des ans une œuvre riche, couronnée de nombreux prix littéraires dont le grand prix de poésie de l'Académie française en 2009 et le prix Goncourt de la poésie en 2011. Elle est membre de dix jurys littéraires dont ceux de l'Académie Mallarmé et des prix France-Québec, Max-Pol Fouchet, Senghor, Yvan-Goll ainsi que du prix des Cinq Continents de la Francophonie. Elle a créé le prix de poésie féminine « Vénus Khoury-Gata » pour honorer les poétesses contemporaines.ÿSept pierres pour la femme adultère a été publié au Mercure de France en 2007.

empty