La fin du journalisme ? dérives numériques, désinformation et manipulation

À propos

L'information traverse une crise majeure. Alors que la presse et l'audiovisuel perdent des recettes et une grande partie de leur audience, les plate-formes numériques attirent un vaste public et diffusent massivement des nouvelles sans contrôle ni vérification, donnant libre cours à de multiples formes de manipulation. Qui plus est, elles collectent des ressources considérables en exploitant des millions de données appartenant aux internautes. En France et en Europe, la réflexion sur la révolution numérique ne fait que commencer alors que celle-ci bouleverse déjà la vie sociale. Antoine de Tarlé propose, en s'appuyant notamment sur des études de chercheurs américains, une analyse neuve et stimulante d'une situation d'une gravité extrême. Car au-delà du journalisme, c'est la démocratie qui est menacée.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences du langage > Sciences de l'information et de la communication (SIC)

  • EAN

    9782708252783

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    112 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Support principal

    ebook (ePub)

Antoine de Tarlé

Après une carrière à l'Assemblée nationale, Antoine de Tarlé a été secrétaire général de l'INA (1981-1982) puis directeur général adjoint de TF1 aux côtés d'Hervé Bourges entre 1982 et 1985. En 1985, il rejoint l'état major du groupe Ouest-France et participe au dossier de la privatisation de TF1. En 1989, il prend la présidence du directoire des publications de la Vie catholique et, simultanément, exerce la présidence de Télérama . Après avoir réorganisé ce groupe, il revient à Ouest-France comme directeur général adjoint du journal (1994-2007).ÿAntoine de Tarlé est toujours président des éditions Ouest-France et administrateur de plusieurs filiales du groupe dont OFM et le Courrier de l'Ouest . Il a été membre du comité de rédaction de la revue Esprit (1973-1977) et d' Études , écrit de nombreux articles dans ces deux revues ainsi que dans Ouest-France .ÿIl enseigne l'économie des médias à Sciences Po-Paris depuis 1990 et depuis 2005, où il est également enseignant en master de journalisme.

empty