Mythologies de la mère patrie et de la terre d'accueil

À propos

Si la patrie est bien la terre des pères, des ancêtres, la mère patrie reprend l'image avec tout ce que le lien maternel peut impliquer de soin et de tendresse. Dès ce niveau sémantique apparaît l'idée que ce lien est pourvu d'une qualité aussi particulière et fondamentale que celui qui relie l'enfant à sa mère et donc qu'il met en jeu le même réseau de droits, de devoirs et d'obligations que la relation familiale dont il est l'image. Si la nation est « [an] imagined communit[y] », elle est aussi une « narration », et dès lors un récit à la fois historique et fictif dont la scène est le territoire ancestral, la patrie. Or, si, la patrie se définit fondamentalement par ce que le groupe national a de commun, qui lui permet de se reconnaître, par opposition à ce qui est Autre, ainsi naît la problématique « Mother laand/Other land » qui prend une force particulière dans le contexte impérial colonial, puisque la possession physique du sol ne va plus de pair avec le sentiment d'appartenance. Dans un tel contexte se trouve renforcé le rôle de l'imaginaire, de la construction fictive, mythique de ce qu'est la nation et la patrie.

  • EAN

    9782379182280

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    584 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty