Les quatre cavaliers - t01 - pestilence - les quatre cavaliers, t1

À propos

Il veut détruire l'humanité. Elle va tout faire pour l'en empêcher. Ils sont venus sur terre - Pestilence, Guerre, Famine et Mort. Chevauchant leurs effroyables destriers, les quatre cavaliers ont parcouru le globe, avec chacun le pouvoir d'anéantir l'humanité. Ils sont venus sur terre... pour nous éliminer tous. Quand Pestilence se dirige vers sa ville, Sara Burn n'a qu'une seule certitude : tous ceux qu'elle connaît, tous ceux qu'elle aime, vont mourir. À moins, bien sûr, que le cavalier aux traits angéliques ne soit arrêté avant. Et c'est exactement ce qu'elle espère accomplir lorsqu'elle tire sur la créature démoniaque et la jette à bas de sa monture. Dommage que personne ne l'ait informée que Pestilence ne peut être tué. Le cavalier - bien vivant et extrêmement furieux - la retient maintenant prisonnière et a hâte de la voir souffrir. Pourtant, après des semaines passées à ses côtés, les sentiments qu'il éprouve pour elle, et ceux qu'elle ressent pour lui, deviennent de plus en plus confus. Sara a peut-être enfin l'opportunité de sauver le monde... mais son coeur, lui, a de fortes chances d'y rester.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Romance > Sentimental paranormal / Bit-lit

  • EAN

    9782375749401

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    340 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Support principal

    ebook (ePub)

Laura Thalassa

  • Pays : Etats-unis

Laura Thalassa a passé son enfance à lire les livres d'Ann Rice, RL Stine et Katie McAlister, et à concocter des récits fantastiques avec sa meilleure amie. D'une imagination débordante, elle adore écrire et passe désormais ses journées à coucher sur papier des romans, qui vont de la bit-lit au young adult.

empty