La femme qui ne vieillissait pas

À propos

« À quarante-sept ans, je n'avais toujours aucune ride du lion, du front, aucune patte d'oie ni ride du sillon nasogénien, d'amertume ou du décolleté ; aucun cheveu blanc, aucune cerne ; j'avais trente ans, désespérément. » Il y a celle qui ne vieillira pas, car elle a été emportée trop tôt. Celle qui prend de l'âge sans s'en soucier, parce qu'elle a d'autres problèmes. Celle qui cherche à paraître plus jeune pour garder son mari, et qui finit par tout perdre. Et puis, il y a Betty. Avec ce nouveau roman, l'auteur de La Liste de mes envies (JC Lattès, 2012), traduit dans le monde entier, offre un conte visionnaire où il est question de l'amour à l'épreuve du temps qui passe... ou qui ne passe pas. Un conte visionnaire qui met l'amour à l'épreuve du temps qui passe... ou qui ne passe pas, et un superbe portrait de femme. À 47 ans, Betty découvre qu'elle ne vieillit plus : miracle ou malédiction ? Un conte réaliste percutant sur l'une des angoisses majeures de notre époque : vieillir. © 2018, éditions Jean-Claude Lattès, Exergue : « Sarah », Georges Moustaki, 1967 (C) et (P) Audiolib, 2018 Durée : 3h54

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782367627151

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    561 778 Ko

  • Sommaire relié au texte

    Non

  • Ordonnancement des éléments (textuels ou non)

    Non

  • Description des éléments non textuels

    Non

  • Numérotation des pages papier (mises en page redistribuable)

    Non

Grégoire Delacourt

Après le succès mondial de "La liste de mes envies" et de "La première chose qu'on regarde", Grégoire Delacourt signe sans doute son roman le plus fort, le plus personnel, sur la violence de nos vies et aussi sur le pardon.

Écoutez la sélection d'extraits audio
empty