fr
Bookeenstore 0 Panier
Menu
chargement
chargement
chargement
chargement
chargement
chargement

Le travail et les classes ouvrières dans l'ancienne France

de ,

Editions Le Mono | | Fiche technique
3,49 €
Format MULTI (EPUB, STREAMING) | DRM (En savoir plus sur les formats)
Téléchargement immédiat | Lecture multi-support

Résumé

Quelles étaient dans l'ancienne France les lois qui régissaient le travail ? A quels pouvoirs les gens de métiers, considérés comme travailleurs, étaient-ils soumis ? Quelle influence le système corporatif a-t-il exercée sur la condition des classes ouvrières ? Quelle est dans la constitution de ce système la part de la démocratie et la part du christianisme ?
L’histoire du travail, dans l’ancienne France, peut se diviser en quatre périodes nettement tranchées. Dans la première, à partir de la conquête romaine jusqu’aux invasions barbares, nous trouvons l’esclavage, mais l’esclavage déjà adouci. Dans la seconde période, c’est-à-dire depuis la chute de l’empire d’Occident jusqu’à la fin du règne de Charles-le-Chauve, l’esclavage est remplacé par la servitude domestique. L’esclave est propriétaire de sa vie, et se trouve, dans une certaine limite, usufruitier du travail de ses bras. Plus tard, à la fin du IXe et dans le cours du Xe siècle, la servitude se transforme en servage. Dans cette condition nouvelle, l’homme, moyennant l’abandon d’une certaine partie des revenus de sa terre, d’un certain nombre de journées de travail, se possède soi-même, ainsi que la terre qu’il cultive ou les objets qu’il fabrique ; il n’est plus qu’un tributaire. Enfin, dans la quatrième période, que nous appellerons la période d’affranchissement, et qui commence au XIIIe siècle, on voit naître, avec un nouvel ordre dans l’état, une nouvelle constitution de l’industrie, ou plutôt on voit naître l’industrie elle-même. Le serf devient l’homme des métiers ; il travaille pour lui-même, perçoit pour lui-même et sa famille le prix de son labeur. Le noble n’est plus le maître absolu qui s’empare de tout ce qui se trouve à sa convenance ; ce n’est plus l’homme armé qui pille, c’est le consommateur qui paie. Les classes laborieuses, régies par des lois fixes, comptent pour la première fois parmi les forces sociales...

Lire la suite

9782366594829

Avis des lecteurs

Noter cet ebook :
Publier mon avis :
Fermer

Partager mon avis

Cybook Odyssey
Vous voulez lire « Le travail et les classes ouvrières dans l'ancienne France » en toute mobilité ?
Lisez cet ebook sur une liseuse Bookeen.

Informations

Titre Le travail et les classes ouvrières dans l'ancienne France
Auteurs ,
Editeur Editions Le Mono
Date de publication 5 juillet 2017
Catégories Histoire; Économie
Langue FR
Date de livraison Immédiat (à partir de la date de publication)

Droits numériques

Ean MULTI 9782366594829
Type de protection DRM
Haut