La pharmacienne

À propos

Esparbec, l'auteur de la pharmacienne, refuse avec horreur d'être considéré comme un écrivain érotique. Il se définit avec fierté comme " pornographe à part entière ", et à ce titre il a publié une centaine de volumes qu'il range lui-même dans la catégorie des " bouquins de cul ". Mais qu'on ne s'y trompe pas : cette écriture, apparemment simple et directe, mais d'une redoutable efficacité érotique, est en fait l'aboutissement d'une maîtrise suprême dans l'art de l'expression licencieuse. bien loin des contorsions pseudo-" artistiques ", trop souvent le lot sempiternel des romans contemporains, esparbec pratique avec bonheur la pornographie pure. Dans l'anthologie historique des lectures érotiques, esparbec a eu droit à une longue notice fort élogieuse comme " le dernier des pornographes ", pour sa production puissamment libidineuse (il a d'ailleurs aussi publié de " vrais romans ", comme il dit).

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles de genre > Erotisme

  • EAN

    9782364902800

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    149 Pages

  • Poids

    375 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (ePub)

Esparbec

Ayant écrit une centaine de "romans de gare" et en avoir produit dans son atelier près d'un millier, Esparbec est remarqué par Jean-Jacques Pauvert qui lui consacre un long chapitre dithyrambique dans sa fameuse Anthologie historique des lectures érotiques (tome 5, 1985-2000, Stock), et édite La Pharmacienne dans la collection qu'il dirige à La Musardine.ÿEn 1998, un récit autobiographique, Le Pornographe et ses modèles, attire l'attention de la critique. Quant à La Pharmacienne, il devient en quelques mois un véritable livre culte. D'autres romans vont suivre, où sa verve démoniaque se donne libre cours : La Foire aux cochons, Les Mains baladeuses, Amour et Popotin, Le Goût du péché, Monsieur est servi, La Jument, Le Bâton et la Carotte et enfin Frotti-frotta.

empty