Ceux qui se taisent

À propos

« J'en pleure Les quatre points cardinaux ne lui suffisaient pas Il a fallu qu'il en trouve un cinquième et qu'il enferme cinq fois par jour tous les horizons de sa vie dans le corps d'une seule femme vêtue de noir » Quels points communs entre les habitants d'un village de Grèce, un lit d'hôpital où se meurt un ami et la femme d'une cité de banlieue dont le fils a choisi le Coran ? On ne les entend pas, on ne les voit pas. De la Crète à Créteil, de elle à il, le talent de Bruno Doucey est de savoir donner vie à ceux qui sont privés de parole. Sous sa plume, « les mots remontent du silence comme l'odeur de la terre sous une pluie d'été ». Ses poèmes sont autant de chroniques d'une crise violente d'où émergent des noms et des visages : ceux d'un peuple qui ne veut pas vivre à genoux, d'un homme qui combat le crabe entouré des siens, des migrants qui se massent aux portes de l'Europe, d'une mère alliée à d'autres mères. Avec S'il existe un pays (2013), il nous invitait à un voyage autour du monde ; avec Ceux qui se taisent, c'est le monde qui vient à nous. Le livre-témoin d'une époque. Pour Bruno Doucey, poète, éditeur de poètes, la poésie permet de faire entendre ce que les mots ne disent pas, de voir ce que les yeux ne regardent pas, de toucher ce que la main ignore. Avec son dernier recueil paru en 2013, S'il existe un pays (ed.Bruno Doucey), ce sourcier des images nous offrait en partage le fruit de ses voyages autour du monde ; avec Ceux qui se taisent, il donne la parole à ceux qui ne l'ont pas. Et ce sont les silences que sa poésie habite, en témoin engagé de son temps.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782362293115

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Poids

    1 003 Ko

empty