C'est une chose étrange à la fin que le monde

À propos

D'où vient la vie ? Pourquoi y a-t-il quelque chose au lieu de rien ? Des philosophes grecs à Einstein, en passant par Newton et Darwin, voilà trois mille ans que les hommes s'efforcent de répondre à ces questions. Depuis que nous sommes entrés dans l'âge moderne et postmoderne, la science, la technique, les chiffres ont conquis la planète. La « raison » a permis aux hommes de remplacer les dieux à la tête des affaires du monde. Où en sommes-nous aujourd'hui ? Dieu est-il à reléguer au musée des puissances déchues ? La vie a-t-elle un sens ou est-elle une parenthèse entre deux néants ?
Avec les mots les plus simples et une rigueur mêlée de gaieté, Jean d'Ormesson aborde de façon neuve ces problèmes de toujours et raconte au lecteur le roman fabuleux de l'univers.

Il n'est pas simple d'introduire de la gaité dans la métaphysique. C'est pourtant ce que fait Jean d'Ormesson, et que restitue avec talent la lecture alerte d'Hervé Lacroix.

Durée : 5 h 30 min

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782356413352

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    215 580 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    livre-audio (mp3)

Jean d' Ormesson

Né en 1925, membre de l'Académie française, Jean d'Ormesson a été directeur du Figaro. Il a publié trente-cinq livres dont deux volumes dans la collection « Bouquins » et Une autre histoire de la littérature française. Depuis quarante ans tous ses ouvrages ont rencontré un immense succès, entre autres Au plaisir de Dieu, La Gloire de l'Empire, Mon dernier rêve sera pour vous, La Douane de mer, Histoire du Juif errant, Voyez comme on danse, Et toi mon coeur, pourquoi bats-tu, La Création du monde, C'est une chose étrange à la fin que le monde. La Conversation est jouée au théâtre Hébertot depuis cinq mois.

Écoutez la sélection d'extraits audio
empty