Francais de fait et de droit ; chronique d'une réintegration reéussie

À propos

Malgré le refus du général de Gaulle d'accepter la départementalisation du Gabon, en violation de la Constitution de la Ve République, l'auteur a le sentiment d'être resté "de fait" français, "colonisé" malgré lui jusqu'à la moelle épinière. Une situation d'autant plus injuste que la France conserve sa mainmise sur le Gabon. Nous devions parler le français, manger français, acheter français, mais n'avions pas le droit d'être Français. Nous avions des obligations, mais aucun droit.

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782336666396

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    106 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Harmattan

  • Support principal

    ebook (ePub)

Will Mael Nyamat

Will Mael Nyamat est né au Gabon et y a vécu jusqu'à l'âge de 19 ans. Ses parents l'ont élèves dans un profond amour de la langue et de la culture française. Il se revendique aujourd'hui comme pur produit de la présence française qui a façonné la terre de ses ancêtres. Malgré le refus du Général de Gaulle d'accepter la départementalisation du Gabon, W. M. Nyamat et sa famille ont le sentiment d'être restés Français, colonisés malgré eux jusqu'à la moelle épinière. Une situation d'autant plus injuste que la France conserve sa mainmise sur le Gabon. W. M. Nyamat décide donc de reconquérir la citoyenneté française dont on l'a dépouillé. « Nous devions parler le français, manger français, acheter français et parfois même étudier la France, mais nous n'avions pas le droit d'être Français. Nous avions des obligations, mais aucun droit. [...] Tout était réservé aux autres. À ceux qui avaient la chance de faire parti du premier cercle, à ceux qui était bien nés. »

empty