Hammerklavier

( Aucun avis )

À propos

« J'ai fait le rêve suivant. Mon père mort revenait me voir.
- Alors, lui dis-je, comment est-ce ? As-tu rencontré Beethoven ?
Il se renfrogne et secoue la tête avec dégoût et tristesse :
- Ah, la, la ! Horrible rencontre !
- Comment ça ?
- Très antipathique. Très.
- Mais comment, papa ?
- Je m'approche de lui, poursuit mon père, prêt à le serrer, sais-tu ce qu'il me dit :
Comment avez-vous osé vous attaquer à l'Adagio d'Hammerklavier ! Comment avez-vous pu une seule seconde vous imaginer interpréter une mesure d'Hammerklavier ?
- Pardonnez-moi maître, lui répondit mon père, je vous imaginais au-dessus de ça à présent...
- Mais enfin ! s'écrie Beethoven, être mort n'est pas être sage ! » Ce récit a reçu le Prix de la Nouvelle de l'Académie Française en 1997.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782226236227

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    140 Pages

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Adilibre

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Yasmina Reza

Fille d'une violoniste hongroise installée à Paris depuis l'établissement du 'rideau de fer', et d'un homme d'affaires d'origine juive et russe, Yasmina Reza évolue dès son enfance dans une atmosphère aussi artistique que cosmopolite. Nourrie par le théâtre de Nathalie Sarraute, elle se met elle aussi à écrire des pièces, actuellement traduites en trente-cinq langues et jouées dans le monde entier. 'Art', spécialement écrit pour Vaneck, Luchini et Arditi, rencontre un franc succès. Dialogues savoureux servis par des acteurs en grande forme : c'est une véritable réussite. Son premier roman paraît en 1999, 'Une désolation' revêt la forme d'un monologue. L'année suivante, elle rédige le scénario du 'Pique-nique de Lulu Kreutz', le film de son compagnon, Didier Martiny, mettant en scène des 'paumés' fiers et joyeux, conscients d'une Histoire qui les dépasse, mais dont ils tiennent à rester les témoins sarcastiques. Des personnages que Yasmina Reza affectionne particulièrement, et qui déambulent le long de son oeuvre.

Avis des internautes

empty