La Gouvernance par les nombres

À propos

Le sentiment de « malaise dans la civilisation » n´est pas nouveau, mais il a retrouvé aujourd´hui en Europe une intensité sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale. La saturation de l´espace public par des discours économiques et identitaires est le symptôme d´une crise dont les causes profondes sont institutionnelles. La Loi, la démocratie, l´État, et tous les cadres juridiques auxquels nous continuons de nous référer, sont bousculés par la résurgence du vieux rêve occidental d´une harmonie fondée sur le calcul. Réactivé d´abord par le taylorisme et la planification soviétique, ce projet scientiste prend aujourd´hui la forme d´une gouvernance par les nombres, qui se déploie sous l´égide de la « globalisation ». La raison du pouvoir n´est plus recherchée dans une instance souveraine transcendant la société, mais dans des normes inhérentes à son bon fonctionnement. Prospère sur ces bases un nouvel idéal normatif, qui vise la réalisation efficace d´objectifs mesurables plutôt que l´obéissance à des lois justes. Porté par la révolution numérique, ce nouvel imaginaire institutionnel est celui d´une société où la loi cède la place au programme et la réglementation à la régulation. Mais dès lors que leur sécurité n´est pas garantie par une loi s´appliquant également à tous, les hommes n´ont plus d´autre issue que de faire allégeance à plus fort qu´eux. Radicalisant l´aspiration à un pouvoir impersonnel, qui caractérisait déjà l´affirmation du règne de la loi, la gouvernance par les nombres donne ainsi paradoxalement le jour à un monde dominé par les liens d´allégeance.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Hommes / Femmes politiques

  • EAN

    9782213683386

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    512 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    2 836 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Alain Supiot

Membre de l'Institut universitaire de France, Alain Supiot est professeur à l'Université de Nantes. Il est notamment l'auteur de Critique du droit du travail (PUF, rééd. coll. " Quadrige " 2002) et de Au-delà de l'emploi (Flammarion, 1999).

empty